Technologies 196

Afin de pouvoir apprécier la pertinence des actions commerciales et marketing de l’entreprise, il est indispensable de mettre en place une politique d’analyse des retours sur investissements. Analyser toutes les données de ses sites web devient donc un enjeu stratégique. C’est possible. Voici comment.

Il ne faut pas se leurrer, cette exploitation est complexe et le moteur tout puissant Google ne fait rien pour améliorer les choses. Depuis deux ans, Google a décidé arbitrairement de brouiller ses requêtes naturelles (« Not Provided »). Objectif : rendre impossible l’identification des mots clés utilisés par les sites web. C’est un scandale technique qui n’a aucune justification et qui n’est pas mis en exergue car il est difficilement appréciable. Ce taux de requêtes brouillées peut atteindre 70% sur certains sites web et augmente constamment depuis 2 ans. 

Mais il y a cependant beaucoup d’autres informations à récupérer, en voici quelques-unes :
. Nombre de visiteurs.
. Géolocalisation.


La question de la présence sur les réseaux sociaux ne se pose plus. Aujourd'hui, la principale problématique est la gestion de sa visibilité et de son image sur Internet, c'est-à-dire la gestion de son e-réputation.

Bien que l'on distingue des réseaux sociaux professionnels (LinkedIn, Viadeo…) et des réseaux plus privés (Facebook, Twitter,…), nous constatons que les plates-formes de réseaux sociaux sont toutes susceptibles d'être utilisées conjointement pour un usage professionnel et pour un usage privé.

Selon l'étude de la Cegos*, à titre professionnel, les salariés déclarent à 61 % détenir et utiliser leur compte Facebook et à 9 % utiliser Viadeo et 6 % LinkedIn.


Dans une stratégie marketing multi-canal, il est essentiel de mettre en exergue les canaux qui sont les plus efficaces. Cette évidence reste parfois floue lorsqu’il s’agit de la concrétiser sur l’Internet. Analyser la provenance de ses clients prend pourtant ici tout son sens et sa mise en œuvre est automatisable à l’extrême. Explication.

La stratégie d’analyse à mettre en place est la même quelle que soit la cible : B2B , B2C et la destination du site web (e-commerce, plaquette, services…). Cette stratégie doit se décomposer en deux phases :

1. Disposer d’un outil d’analyse des visiteurs.

2. Connaître l’origine exacte d’une transformation telle que la commande, le formulaire de contact ou la demande de devis.


Dématérialisation, et après ?

vendredi, 15 février 2013 00:00 Écrit par
> Everial CRM : valorisez vos flux d'information !
> Esker, acteur historique de la dématérialisation
> Accelya : la dématérialisation des factures sur mesure
 
Business Document optimise et simplifie l'élaboration des documents métiers.

De plus en plus banalisée, la dématérialisation des documents et des courriers fait l'objet de nombreux projets. C'est l'occasion d'optimiser le fonctionnement, par exemple, en supprimant des tâches de saisie par la réorganisation des sites ou, même, en externalisant des tâches « métiers ». Décryptage.

« À l'heure où le document papier fait progres­sivement place au document numérique et où les pressions s'intensifient (traçabilité, réactivité, crise économique...), la gestion des processus documentaires est inévitablement impactée », assure une étude de Markess International publiée en octobre 2012. Les constats initiaux de l'étude sont incontestables. L'année dernière, la quasi‐totalité des décideurs interrogés ont encore reçu une bonne partie des courriers entrants sur papier. En même temps, ils avaient la volonté de les transformer en numérique dans le but d'optimiser le fonctionnement de leur organisation. Une tendance confirmée par de nombreux prestataires spécialisés et éditeurs de logiciels.  Les projets portant sur les factures fournisseurs sont toujours d'actualité et concernent de plus en plus souvent des PME, notamment grâce à la maturité des offres logicielles et de stockage sur Internet en mode SaaS (Software as a Service). Ces dernières évitent les investissements lourds. C’est ainsi qu’Heliatec, PME de 180 personnes spécialisée dans le conseil et l'ingénierie, a opté pour le service en ligne Smart PDF de B-Process pour les flux de factures qu'elle émet pour Total, l'un de ses gros clients. Une démarche apparemment suivie par de nombreuses autres PME. B-Process annonce gérer près de 30 000 utilisateurs sur sa plate-forme de facturation électronique, dont une majorité de PME. Pour ces dernières, les solutions alternatives, notamment basées sur de l'EDI1, ne se justifient pas économiquement au vu des volumes de factures.

Mais, loin de porter uniquement sur la seule facture, les projets de dématérialisation concernent de plus en plus souvent tous les courriers entrants ou sortants, quand il ne s'agit pas d'un projet d'entreprise visant à dématérialiser la quasi-totalité du papier dès son arrivée à la porte de l'entreprise.


> Everial CRM : valorisez vos flux d'information !
> Esker, acteur historique de la dématérialisation
> Accelya : la dématérialisation des factures sur mesure
 
Business Document optimise et simplifie l'élaboration des documents métiers.

Encore plus radical, un projet de dématérialisation peut être l'occasion d'externaliser non seulement les étapes techniques, de contrôle des données par exemple, mais aussi métier.

Les prestataires spécialisés comme Docapost DPS et Tessi Documents Services, entre autres, ont largement étendu le périmètre des prestations « jusqu'à l'externalisation complète des traitements documentaires, incluant l'extraction, l'indexation, la livraison des données, l'archivage, etc. », précise Éric Jamet de Tessi Documents Services.


> Everial CRM : valorisez vos flux d'information !
> Esker, acteur historique de la dématérialisation
> Accelya : la dématérialisation des factures sur mesure
 
Business Document optimise et simplifie l'élaboration des documents métiers.

Depuis 2000, la loi n°2000-230 du 13 mars a conféré à l’écrit électronique la même force probante qu’à l’écrit papier. En d'autres mots, le Code civil pose le principe que « l’écrit sur support électronique a la même force probante que l’écrit sur support papier ». Une facture au format numérique, pdf par exemple, peut donc, au même titre qu'une facture papier, servir d'élément de preuve dans un contentieux.


Maîtriser les coûts de mise en œuvre de son ERP

mercredi, 13 février 2013 14:14 Écrit par

Devenus indispensables dans la gestion de l’activité des PME, les ERP demeurent des projets considérés comme lourds et coûteux à mettre en œuvre. Retour sur les étapes clés du déploiement d’un projet ERP dans le respect des budgets qui lui sont alloués.

Face à un environnement économique qui se complexifie, au développement de la mondialisation des échanges et aux contraintes métiers parfois très fortes, toute entreprise, et en particulier une PME, se doit aujourd’hui d’avoir un système de gestion performant, des processus métiers et supports bien instrumentés et des outils de pilotage efficaces. « Les PME sont plus que jamais conscientes de la perfectibilité de leurs processus de gestion, précise à ce sujet Emmanuel Lalau, directeur de Coaptis. De plus en plus, elles entendent décloisonner l’information pour en favoriser le partage entre les différents colla­borateurs. Enfin, elles souhaitent également renforcer la visibilité sur l'évolution de l’activité et des finances ».


L’entreprise qui projette de déménager est déjà confrontée à de nombreuses contraintes. Certes elle gère spontanément les contraintes classiques mais sa liste est parfois incomplète, notamment en ce qui concerne la préparation au plan informatique, débit et réseau du nouveau site.

L’objectif principal de la préparation d’un déménagement est de maîtriser les coûts, sous tous leurs aspects ; humains, matériels, exploitation et financiers bien sûr.


Regard sur la nouvelle étude multi-clients intitulée : « Le cloud computing dans les PME françaises : réalités, besoins et perspectives 2014 », réalisée par Markess International, société d'études indépendante, en partenariat notamment avec GPO Magazine pour le relais des questionnaires.

Définition du cloud computing
Le cloud computing permet l'accès via le réseau, à la demande et en libre-service à des ressources informatiques mutualisées, le plus souvent hébergées chez un prestataire externe. Il peut s'agir d'infrastructures informatiques ou télécoms (IaaS - Infrastructure as a Service), de plates-formes applicatives ou d'environnements de développement (PaaS - Platform as a Service), d'applications sectorielles ou métiers avec le SaaS (Software as a Service). Avec le cloud computing, il est possible d'ajuster les ressources selon les besoins du moment (à la hausse / à la baisse) et de les aligner ainsi sur l'évolution de l'activité de l'entreprise. S'apparentant à un mode d'externalisation, son modèle de facturation consiste en un abonnement et/ou un paiement à l'usage. Le cloud computing repose en général sur les standards du web et de l'Internet.


Le cloud, des solutions pour la croissance des PME

dimanche, 18 novembre 2012 00:00 Écrit par

> SFR
SFR prône le Cloud "maîtrisé"

Le cloud peut s’imposer comme un outil de développement et d’innovation dans les PME. Il faut néanmoins que ces dernières se fassent accompagner en support et en solutions.


Page 12 sur 14

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Vient de paraître GPO Magazine de Novembre-Décembre 2021
GPO Magazine N°108
Recevoir la
 version numérique en cliquant ici

 Vignette extrait GPO 108.png

Paru en Octobre 2021
Hors-série Transformation digitale

Extrait GPO HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Cinq étapes pour améliorer l'expérience client grâce à l'Intelligence Artificielle
Les centres de contact sont une source importante d'informations sur les clients. Ils peuvent en…
Accélérer la transformation digitale de la comptabilité fournisseurs
Les équipes comptables se doivent d’engager leur transformation digitale pour éliminer les travaux de saisies…
Plus de livres blanc

Webinaires

Comment offrir une expérience client digne de Netflix grâce à l’Intelligence artificielle ?
Plus que jamais les entreprises se doivent d’offrir à leurs clients un expérience fluide, remarquable…
Comment renforcer l’agilité de ses applications de gestion avec Oracle Cloud ?
Toute entreprise, quel que soient sa taille, son métier ou ses activités, fait aujourd’hui face…
Comment aborder le télétravail dans les meilleures conditions ?
Les nouveaux défis auxquels nous faisons face amènent les entreprises à recourir de plus en…
Les différentes étapes pour anticiper la sortie de crise
L'équipe Décidem, Cabinet de conseil spécialisé dans les défis humains, propose gratuitement son prochain webinar…
Plus de webinaires

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.