Logiciel et équipement 36

La question se pose depuis longtemps : les machines vont-elles finir par remplacer les humains ? L’introduction de l’automatisation dans les usines a ravivé le débat. Selon une étude menée par la fédération internationale de la robotique (International Federation of Robotics – IFR), le nombre de robots vendus à travers le monde aura doublé pour atteindre environ 400 000 unités en 2018, avec un taux d’adoption en hausse. Face à une couverture médiatique alarmiste et superficielle, la peur des robots et des suppressions d’emplois à cause de l’automatisation sont de plus en plus répandues…


Surveillance de locaux et d’infrastructures, gestion des stocks, contrôle accru de la production industrielle, etc., les objets connectés associés à un traitement intelligent des données se multiplient. Focus sur les bénéfices et freins pour les entreprises.


Dans le cadre de la supply chain traditionnelle, l’industrie 4.0 peut facilement être considérée avec méfiance, comme une menace et un facteur perturbateur. Or, la réalité tend à démontrer que c’est précisément l’inverse : lorsqu’elle est déployée correctement, cette combinaison dynamique des moyens de production s’avère un antidote aux perturbations.


Engagé depuis deux décennies, le boom continuel des technologies modifie chaque année notre manière de vivre, mais aussi, de travailler. Internet, les smartphones, les visioconférences font qu’aujourd’hui, la communication est devenue instantanée et plus aisée. Mais si la nouvelle génération de collaborateurs est familière avec les nouveaux moyens de communication, ce n’est pas forcément le cas des précédentes.


L’activité de l’entreprise connectée dépend de la disponibilité des réseaux de télécommunication, des applications et des services en ligne. Leur disponibilité est aussi indispensable à leur activité que l’électricité. En leur absence, l’impact est immédiat : les sites et services web de l’entreprise ‘disparaissent’, les activités des clients, partenaires et collaborateurs de l’entreprise sont paralysées. Si le problème persiste, il devient préjudiciable pour l’image de l’entreprise et pour ses relations avec sa clientèle.


Bob Dylan dans les années 60 chantait « The times they are a-changin » et reconnaissait ainsi que les temps étaient en train de changer. À l’époque, le terme « cloud » faisait encore juste référence à la notion de nuage dans le ciel ou faisait simplement allusion à une menace, une inquiétude ou un chagrin.


Bien choisir son ERP

mardi, 31 octobre 2017 21:39 Écrit par

Un ERP peut apporter une véritable valeur ajoutée au système d’information de l’entreprise. À condition de choisir un outil bien adapté aux vrais besoins métiers, facile à utiliser et évolutif.


Selon Andrew Ng, expert reconnu dans le domaine de l’analyse des données, l'adoption de l'intelligence artificielle (IA) doit être une décision stratégique prise à l'échelle de l'entreprise. Les organisations qui n'investissent pas de manière stratégique dans l'IA perdront peu à peu de leur part de marché face aux entreprises qui fondent leur activité sur l'intelligence artificielle.


Ce n'est encore que le début des applications de blockchain à grande échelle et à la fiabilité prouvée, autres que le système bien connu de cryptomonnaie et de paiement numérique Bitcoin. Le potentiel de cette technologie est pourtant immense : un peu plus de 176 milliards de dollars, c'est le chiffre annoncé par Gartner concernant la valeur ajoutée estimée de la blockchain d'ici 2025.


Recruter un nouveau client est une chose, le garder en est une autre. Pour les éditeurs d’applications SaaS, parvenir à fidéliser est même plus compliqué qu’ailleurs, car la grande flexibilité qu’ils mettent en avant dans leurs solutions est à double tranchant : elle permet aussi de les quitter plus facilement.


Page 1 sur 3

Annonces

CEBIT GPO 350x200

Annonces

AIP18 banner300x250

Le magazine digital

Découvrez un extrait de notre édition spéciale Gestion de la mobilité et commandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC

Capture d’écran 2018-04-04 à 09.56.15.png

Extrait de l'édition spéciale Gestion de la Mobilité en entreprises

 

Découvrez un extrait du dernier numéro et demandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC

MAG DIGITAL lire EXTRAIT GPO 100-300-250 pix.jpgExtrait du dernier numéro

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour pouvoir feuilleter gratuitement et intégralement le prochain numéro

   je m inscris test

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.