Marketing 89

Note de la Rédaction gpomag.fr :
Site web et réseaux sociaux font partie de l’indispensable panoplie des outils de communication. Les clients et les consommateurs attendent une réactivité de tous les instants de la part de leurs fournisseurs, producteurs de biens ou de services. De bonnes réactions de l’entreprise lui imposent alors d’adopter et de suivre le même rythme au risque de décevoir ou de ne pas contrôler sa réputation. Voilà six conseils pertinents issus du simple bon sens.

1. Intégrez un service SAV complet à vos plateformes digitales
Aujourd’hui, les internautes se tournent de plus en plus vers internet pour trouver les réponses à leurs problèmes. En ce sens, que ce soit sur votre site internet, votre page Facebook ou votre compte Twitter, les internautes doivent pouvoir dialoguer avec un interlocuteur apte à les renseigner.
Il s’agit donc de penser une organisation où le digital et votre service-après-vente dialoguent et travaillent ensemble.


Lorsque l’entreprise souhaite communiquer en interne, les outils print ont souvent la faveur des responsables. Lettre, feuille de chou, magazine…constituent l’essentiel des supports, avec parfois l’utilisation de l’intranet maison pour leur diffusion. Il est pourtant un autre média trop souvent oublié : la lettre audio.

Par rapport à un traditionnel journal papier dont on connaît la difficulté de distribution (même si les informations écrites sont relayées par l'intranet), un journal audio d'entreprise présente un avantage appréciable : il est accessible rapidement, à toute heure et partout via un ordinateur, une tablette, un téléphone portable, une ligne dédiée ou même grâce à une petite application spécifique. En 3 minutes, les collaborateurs connaissent l'essentiel de leur entreprise.


Avec l’ouverture croissante des rapports entre les deux rives du détroit sino-taïwanais et la situation économique mondiale, beaucoup d’entreprises se posent la question des opportunités offertes par la Chine et Taïwan. En ce qui concerne la propriété intellectuelle, les histoires relatant de beaux succès industriels sont modérées par de nombreuses anecdotes qui appellent à la prudence. On y voit par exemple, des contrats de fabrication qui dégénèrent en raison de la contrefaçon des produits de grandes marques, par des compétiteurs locaux indélicats.  

Il est très important de bien comprendre ce qui se passe concrètement sur le terrain, tant chez ses partenaires commerciaux ou sous-traitants, qu’au sein même parfois de ses équipes et des employés. Un exemple venant illustrer le propos : dans un cas récent, une société de publicité allemande a découvert que ses opérations en Chine, avaient été reprises par une société parallèle dirigée par…ses propres employés !  



Interview d'Olivier POHARDY, Professeur à Sciences Com - Audencia Group

Quelle place pour le marketing direct et les nouveaux médias dans la stratégie de communication de l'entreprise ?
« Avec le développement des nouveaux médias et celui des réseaux sociaux, nous sommes clairement dans une phase d'expérimentation tous azimuts », reconnaît volontiers Olivier Pohardy, professeur à Sciences Com-Audencia Group. Ce spécialiste de la communication des entreprises et des institutions n'hésite pas à parler de « révolution culturelle » lorsqu'il s'agit d'évoquer l'impact d'une communication devenant plus personnalisée mais aussi moins « contrô­lable ». Les réseaux sociaux et Internet ont changé la donne. « Aujourd'hui, l'entreprise maîtrise seulement un tiers de ce qui se dit sur elle, les deux tiers restants étant gérés par d'autres », fait-il observer. Dans ce contexte, il y a forcément un risque d'exposition qui peut, le cas échéant, déboucher sur une crise.


Le marketing direct fait sa révolution

jeudi, 07 novembre 2013 08:07 Écrit par

S'il y a un domaine qui évolue à la vitesse des évolutions numériques, c'est bien celui du marketing direct. Les acteurs du secteur élargissent leurs compétences alors que les consommateurs, tant en BtoB qu'en BtoC, sont de plus en plus sensibles à une relation ultra-personnalisée. Une tendance qui change la donne, en affaiblissant les outils intrusifs comme l'e-mail de prospection, et en donnant un regain d'intérêt pour le courrier papier, ultra-personnalisé évidemment !


Le Syndicat National de la Communication Directe(1) vient de publier les résultats de son étude* 2013 sur les profils, les usages et les attentes des clients à l'ère des médias sociaux. Que faut-il déduire de ces résultats pour élaborer une stratégie de marketing digital qui ne soit pas un calvaire à mettre en œuvre et qui porte réellement ses fruits ?


Une Marque est un capital, protégez-la

lundi, 16 septembre 2013 17:02 Écrit par


Protéger et pouvoir défendre une Marque ! Voilà un domaine trop souvent négligé, avec des conséquences qui peuvent être lourdes pour l'entreprise et l'activité. La lecture des quelques conseils simples qui suivent peut éviter nombre de déconvenues.

Une marque est un signe permettant de distinguer un ou plusieurs produits ou services de ceux de concurrents. Elle peut également être utilisée par une société pour diversifier sa gamme ou encore au sein d'un groupe de société comme signe commun. Ainsi la marque est peut être autant un signe distinctif qu'un signe de ralliement. Elle constitue en tout cas un outil essentiel à la création d'une image auprès du public concerné.



Les impératifs de sécurité juridique et plus encore la conjoncture économique de ces dernières années ont rendu le recours aux appels d’offres beaucoup plus systématique, en vue notamment d’obtenir le meilleur prix. A titre d’illustration, rappelons que les appels d'offres publics représentent entre 120 et 150 milliards d'euros par an, soit environ 10% du PIB français
.

A côté de la commande publique traditionnelle, les entreprises du privé sont devenues également amatrices de cette technique pour tenter d’obtenir les conditions de collaboration les plus favorables. Dès lors, il faut avoir à l’esprit que les PME-PMI ne peuvent plus faire l’économie de répondre à ces appels d’offres. Aucun secteur d’activité n’échappe à cette évolution.


Internet s'affirme désormais comme une voie, de plus en plus prisée, d'accès à l'international. Le web offre cet avantage unique de pouvoir proposer n’importe quelle offre partout dans le monde, et cela très facilement. Mais il y a aussi des précautions à prendre pour réussir sur les marchés étrangers.

C'est une réalité qui ne se dément pas : l'internationalisation du e-commerce est en marche, une véritable révolution qui se traduit d'ailleurs dans les statistiques. Ainsi, selon une étude publiée en avril 2013 par LSA et la Fevad (Fédération des entreprises de vente à distance), plus de 80 % des sites de vente en ligne interrogés misent sur une augmentation de leur chiffre d’affaires à l’étranger, et plus de la moitié estiment que leur croissance y sera très forte. Le relais de croissance est clairement identifié par les 117 500 e-commerçants français recensés en 2012. Autre point à souligner, notamment parmi les sites français de vente en ligne qui vendent à l'international, près de six sur dix se limitent à moins de cinq pays.


Le marketing à l'heure du Big data

jeudi, 13 juin 2013 08:29 Écrit par

De plus en plus de données disponibles à analyser et en même temps un besoin accru de personnaliser la relation client : le Big data et les évolutions technologiques permettent de répondre à ces enjeux, tout en optimisant les coûts des campagnes. Explications.

La croissance exponentielle du volume de données disponibles sur Internet, comme au sein des entreprises, explique les raisons qui font du « Big data » l'une des priorités de l’entreprise à l'heure actuelle. D'une part parce que ces données sont un véritable filon, encore trop souvent sous-exploité, qui pourrait permettre d'accroître les performances marketing tout en opti­misant les investissements commerciaux. D'autre part, ce volume exponentiel est tellement important qu'il requiert des outils spécifiques de traitement ou encore de faire appel à des spécialistes capables de les analyser et de les optimiser pour les besoins de l'entreprise.


C'est particulièrement vrai sur Internet où la traçabilité est totale. Ainsi, le comportement de navigation d’un internaute sur un site peut être tracé et révéler l’objet de sa recherche, ses appétences, ses goûts et même connaître la source qui l'a incité à venir. Les pages vues, le temps passé sur une page, la fréquence de visite, ou l'abandon d'une page sont autant d'infor­mations précieuses pour travailler sur un autre aspect, la conversion de l’internaute en futur client. Et c'est d'autant plus vrai qu'un achat en ligne, tant en BtoC qu'en BtoB, est souvent précédé d’une recherche sur Internet.


Page 5 sur 7

ban gpo

Annonces

GIF MomentTech pour GPO

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour pouvoir feuilleter gratuitement et intégralement le prochain numéro

   je m inscris test

 

 

Vient de paraître notre édition de juin 2019 de GPO Magazine. Découvrez un extrait et demandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC 

MAG DIGITAL lire EXTRAIT GPO103-300-250pix.jpg

Extrait du dernier numéro

Découvrez notre édition spéciale Gestion de la Mobilité en entreprises et commandez la version numérique pour 10 euros TTC

Capture d’écran 2019-03-14 à 16.25.08.png

Extrait de l'édition spéciale Gestion de la mobilité 

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.