Réputation sur internet, comment la maîtriser au mieux

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Note de la Rédaction gpomag.fr :
Site web et réseaux sociaux font partie de l’indispensable panoplie des outils de communication. Les clients et les consommateurs attendent une réactivité de tous les instants de la part de leurs fournisseurs, producteurs de biens ou de services. De bonnes réactions de l’entreprise lui imposent alors d’adopter et de suivre le même rythme au risque de décevoir ou de ne pas contrôler sa réputation. Voilà six conseils pertinents issus du simple bon sens.

1. Intégrez un service SAV complet à vos plateformes digitales
Aujourd’hui, les internautes se tournent de plus en plus vers internet pour trouver les réponses à leurs problèmes. En ce sens, que ce soit sur votre site internet, votre page Facebook ou votre compte Twitter, les internautes doivent pouvoir dialoguer avec un interlocuteur apte à les renseigner.
Il s’agit donc de penser une organisation où le digital et votre service-après-vente dialoguent et travaillent ensemble.


A titre d’exemple, dans certaines entreprises, l’animation sur les réseaux sociaux est gérée par deux services. Pendant que la communication se charge de diffuser des messages pour animer les communautés, le SAV répond aux questions posées par les internautes.

Enfin, il est recommandé de tenir à jour une FAQ (Frequent Asked Questions) sur votre site internet. En plus de servir activement votre visibilité sur les moteurs de recherche (davantage de contenus indexés par Google), cela vous permettra de capter les internautes en phase de recherche et de leur fournir un premier niveau de réponse, souvent suffisant.


2. Définissez des process de réponses adaptés
Soyez prêt à répondre avant de vous lancer ! Il ne suffit pas d’exister, il faut mettre en place des modèles de réponses adaptés à tous les scénarios auxquels vous allez faire face. Rien n'est pire pour un internaute mécontent que de ne pas obtenir une réponse adaptée et personnalisée à sa plainte. Ainsi, un délai de réponse supérieur à 48h sur Facebook ou Twitter est peu envisageable.

Cela suppose de mettre en place une organisation et des outils adaptés :
- Préparer des réponses types pour chaque cas de figure et mettre à jour régulièrement cette base de connaissance ;
- Donner au  community manager les outils pour répondre aux questions des internautes ;
- Etre transparent, vis-à-vis des internautes, sur le niveau de service que le community manager peut assurer ;
- Délocaliser au maximum la conversation en privé ;
- Se doter de solutions spécifiques pour gérer vos interventions SAV sur les réseaux sociaux.

3. Ecoutez et réagissez aux commentaires des internautes
Que ce soit au sein de vos comptes sociaux ou sur les forums, blogs, sites… les internautes discutent autour de votre marque, vos produits, vos services, votre communication ou encore vos engagements. Il en ressort de nombreuses informations sur les usages, les perceptions et les attentes de vos clients et prospects. En ce sens, voici quelques exemples de réactions que vous pourriez mettre en œuvre suite à une analyse approfondie des conversations :

- Optimisation de votre ligne éditoriale (contenu, ton, …) ;
- Mise à jour de votre FAQ ;
- Amélioration de vos produits/services ;
- Optimisation de vos campagnes publicitaires (messages, ciblage, choix de l’approche, idée créative, …).


4. Prenez soin de vos « brand advocats »
Tous vos internautes ne sont pas à loger à la même enseigne. Ainsi, si certains clients actifs viennent à se plaindre sur votre page Facebook ou votre compte Twitter, il convient de leur apporter une réponse extrêmement personnalisée et parfois même vous devrez consentir à des efforts importants.
En effet ces internautes, souvent prêts à tout pour vous défendre, connaissent votre marque et vos produits. Ils vous aident dans votre travail de modération en répondant aux internautes mécontents et en jouant un rôle crédible et influent de défenseur. En ce sens, il est recommandé de préserver la valeur de ces internautes, véritable ambassadeurs de votre marque.
 
5. Surveillez les résultats de recherche
Votre réputation sur internet se fait en grande partie sur les moteurs de recherche, en tête sur Google qui détient près de 90% de part de marché.
C’est donc souvent par cette porte d’entrée que les internautes démarrent leur navigation. Ils recherchent le nom de votre marque ou de votre produit. Google leur propose alors une dizaine de résultats. A cet instant, si votre marque est associée à des commentaires négatifs, votre réputation est alors très directement affectée.

Comment faire ? Difficile d’interférer sur les résultats de Google, surtout quand il s’agit de sites (forums blogs) sur lesquels vous n’avez pas la main. Néanmoins, il existe des techniques consistant à diffuser des contenus sur internet et à les populariser. Tout cela dans l’optique de positionner en première page des liens « positifs » et ainsi faire passer les contenus négatifs en seconde page. Une seconde page, très peu visitée par les internautes, et donc peu stratégique.

6. Editez une charte interne de l’utilisation des réseaux sociaux
Il arrive parfois que les problèmes surgissent là où on ne les attend pas. On parle ici de vos collaborateurs. Chacun, en prenant la parole sur internet sous son vrai nom, engage d’une manière ou d’une autre la réputation de votre entreprise. Avec Viadeo, LinkedIn, Facebook ou encore Twitter, il est en effet extrêmement simple de confondre le profil d’un internaute et d’une entreprise.

Il s’agit donc de définir des règles d’utilisation des réseaux sociaux qui soient à la fois souples (inutile d’être draconien dans votre approche) et claires pour qu’elles soient réellement appliquées.

Jacques-Edouard DUFFOUR
Head of Social Media and Reputation Management – LSFinteractive

http://www.lsfinteractive.fr

Lu 4967 fois Dernière modification le vendredi, 28 août 2015 11:08
Nos contributeurs

Nos contributeurs vous proposent des tribunes ou des dossiers rédigées en exclusivité pour notre média. Toutes les thématiques ont été au préalable validées par le service Rédaction qui évalue la pertinence du sujet, l’adéquation avec les attentes de nos lecteurs et la qualité du contenu. Pour toute suggestion de tribune, n’hésitez pas à envoyer vos thématiques pour validation à veronique.benard@gpomag.fr

Annonce

Adobe Express 300x250

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Paru le 31 octobre 2023
GPO Magazine N°112
Recevez-le dès maintenant !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Lire un extrait GPO 112.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

 

è  DÉMATÉRIALISATION DES FACTURES : Une opportunité de performer pour les entreprises

visuel dématérialisation des factures.jpg

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 

è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

è  ACROBAT : L'application PDF

Acrobat, l'application PDF n°1 adoptée par + de 5 millions de professionnels dans le monde. Rencontre avec Lofti Elbouhali, spécialiste Adobe chez inmac wstore

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts