L'international, un marché à conquérir pour les e-commerçants

Évaluer cet élément
(0 Votes)

La digitalisation a fait tomber les dernières barrières du commerce international, si bien qu’aujourd’hui, plus qu’une opportunité, l’avenir e-commerce sera transfrontalier ou ne sera pas.

Grâce aux nouvelles technologies, la vente en ligne à l’international n’est plus réservée aux pure players et aux géants du e-commerce. Bien au contraire, l'internationalisation s'est largement démocratisée, au point d'être accessible désormais à toutes les entreprises, même aux petits e-commerçants.

L’e-commerce transfrontalier en chiffres

Si l’e-commerce ne cesse de croître, il en est de même pour les transactions transfrontalières en ligne. Récemment, une étude mondiale du cabinet d’études de marché Nielsen révélait qu’au cours des 6 derniers mois, plus d’un consommateur en ligne sur deux avait déjà réalisé au moins un achat auprès d’un vendeur étranger. Un signe positif pour les commerçants, puisqu’il témoigne d’un changement de mentalité des consommateurs.

Augustin PROTEn 2021, l’appréhension des achats à l’international n’est plus, l’e-commerce international a trouvé son public, et il représente une manne financière colossale !

En 2020 déjà, les experts du commerce en ligne transfrontalier estimaient :

  • que le marché dépasserait la barre des 1 000 milliards de dollars,
  • que plus de 900 millions de consommateurs effectueraient des achats en ligne à l’international,
  • et que le marché du e-commerce global représenterait 22 % de l'ensemble des ventes au détail mondiales dès 2023. 

Des chiffres qui donnent le vertige, pour un marché en pleine effervescence. Mais attention, si aujourd’hui encore il y a de la place pour tout le monde, il faut conquérir ce marché mondial rapidement, avant que la concurrence (étrangère) n'ait pris trop d’avance, et cela passe par un site adapté à l’enjeu.

Traduire et localiser - un investissement qui peut rapporter gros

Toujours d’après l'étude du cabinet Nielsen, 70 % des vendeurs ont confirmé que leur entrée dans l’e-commerce international leur avait été bénéfique. Alors comment profiter de cette opportunité ? Un prérequis : parler la langue du consommateur.

Aujourd’hui, seuls 14 % des sites de e-commerce français sont traduits dans au moins une langue, pourtant, techniquement parlant, le succès d’une activité commerciale transfrontalière repose avant tout sur un site qui doit être pensé « international » et « localisé ».

Il est question ici de personnaliser l’expérience client sur le marché ciblé et donc d’une adaptation aux spécificités locales comme la langue, les habitudes de consommation et plus globalement la culture.

Mais si aux premiers abords, l’idée peut paraître intimidante et l’investissement important, la Localization Industry Standards Association (LISA) démontre l’inverse dans une étude qui dévoile qu'en moyenne, chaque euro dépensé pour la localisation d’un site commercial rapporte 25 euros en retour.

Et pour cause, les consommateurs réalisent toujours plus d’achats quand la boutique affiche des pages qu’ils sont en mesure de comprendre. Si un consommateur ne parvient pas à saisir la présentation d'un produit, il est peu probable qu'il choisisse de finaliser l’achat (en partant du principe qu'il ait deviné comment faire). Simple question de logique.

À titre d’exemple, on observe que 55 % des consommateurs à travers le monde, réalisent leurs achats en ligne uniquement dans leur langue maternelle. Psychologiquement, c’est toujours plus rassurant de naviguer dans sa langue surtout lorsque l’on s’apprête à acheter un produit qui vient peut être de l’autre bout du monde … car l’autre bout du monde, c’est toujours plus risqué quand on ne le comprend pas.

Les acteurs du e-commerce transfrontalier ont un allié de poids : les nouvelles technologies. Aujourd’hui, les services en ligne permettant de créer un site multilingue, de pouvoir envoyer un colis à l'autre bout du monde, et de gérer automatiquement toute la comptabilité pour vous se sont multipliés. Dès lors, il n’y a plus aucune raison de ne pas se lancer. Pour une entreprise qui a su se développer sur son marché national, il est plus que probable que le succès soit au rendez-vous sur la scène (digitale) internationale.

Par Augustin Prot, CEO de Weglot

Lu 1086 fois Dernière modification le mercredi, 07 avril 2021 12:59

Annonces

300x250 ebook ai fr

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Vient de paraître l'édition de Juillet 2021
Hors-série Digitalisation de la Fontion Finance
Recevoir la
 version numérique en cliquant ici

Capture d’écran 2021-07-05 à 10.54.50.png

Paru en Mai 2021
Hors-série Entreprise Agile et Mobilité

 

Capture d’écran 2021-07-05 à 11.37.14.png 

Livres Blanc et E-book

Cinq étapes pour améliorer l'expérience client grâce à l'Intelligence Artificielle
Les centres de contact sont une source importante d'informations sur les clients. Ils peuvent en…
Accélérer la transformation digitale de la comptabilité fournisseurs
Les équipes comptables se doivent d’engager leur transformation digitale pour éliminer les travaux de saisies…
Plus de livres blanc

Webinaires

Comment offrir une expérience client digne de Netflix grâce à l’Intelligence artificielle ?
Plus que jamais les entreprises se doivent d’offrir à leurs clients un expérience fluide, remarquable…
Comment renforcer l’agilité de ses applications de gestion avec Oracle Cloud ?
Toute entreprise, quel que soient sa taille, son métier ou ses activités, fait aujourd’hui face…
Comment aborder le télétravail dans les meilleures conditions ?
Les nouveaux défis auxquels nous faisons face amènent les entreprises à recourir de plus en…
Les différentes étapes pour anticiper la sortie de crise
L'équipe Décidem, Cabinet de conseil spécialisé dans les défis humains, propose gratuitement son prochain webinar…
Plus de webinaires

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.