Tribunes libres 2213

L’épidémie du coronavirus, récemment requalifiée de pandémie, vient rappeler au monde deux principes fondamentaux : l’imprédictibilité de l’avenir et la non-linéarité de l’Histoire. Les entreprises sont les premières à pâtir de la brusque arrivée de « cygnes noirs ». Celles qui ont intégré de nouvelles façons de travailler, comme le télétravail, auront un avantage compétitif certain sur l’immense majorité des structures, dont le cadre ne permet pas aux salariés de s’adapter au contexte d’incertitude.


La crise sanitaire que nous traversons commence à montrer des effets concrets du point de vue économique. Dans ce contexte, la notion de respect des délais de paiement se repositionne sur le devant de la scène et a été largement évoquée par le ministère de l’économie et autres institutionnels ces derniers jours. En effet, avoir suffisamment de trésorerie pour payer ses échéances est la préoccupation première du chef d’entreprise. Le défaut de trésorerie peut avoir des conséquences très importantes telles que la perte de contrôle ou même la liquidation.


Longtemps l’apanage des PME, l’open source séduit de plus en plus les grands groupes. Plus flexible et paramétrable ? Moins coûteux ? La réponse n’est pas toujours évidente tant les situations diffèrent. Voici quelques questions qu’il est utile de se poser avant de choisir l’open source pour son projet ERP.


Au cours du quatrième trimestre de 2019, 214 896 entreprises ont été créées en France, soit 20% de plus par rapport à la même période en 2018, selon Bpifrance. Pour ces nouvelles entreprises, ainsi que pour de petites et moyennes entreprises (PME) déjà existantes depuis des années, les pratiques suivantes sont des indispensables à adopter :


Face au succès d’Amazon, Uber, Airbnb ou encore Deliveroo, beaucoup d’entreprises souhaitent aujourd’hui créer leur propre marketplace dotée d’une plateforme de moyens de paiement. Un modèle séduisant mais coûteux, lourd à mettre en place et risqué.


Les indicateurs économiques actuels sont hors-norme. Donald Trump vient de faire valider par le Congrès un plan de soutien à l’économie américaine de 2000 milliards de dollars, soit l’équivalent du PIB de la France. A $20 le baril, les producteurs de pétrole travaillent à perte, y compris au Moyen-Orient. En Europe, la Banque Centrale Européenne a décidé de frapper fort et a débloqué plus de 1.000 milliards d’euros pour tenter de contenir les répercussions sur l’économie de la pandémie de coronavirus. Les Etats, fortement endettés continuent d’emprunter à taux négatif.


Dans une conjoncture économique tendue, ce n'est pas le moment de choisir de moins communiquer. La décision de dé-communiquer reste pourtant, à tort, souvent l'un des premiers réflexes observés en période de crise. La communication, au sens large, étant l'une des premières variables d'ajustement.


La propagation croissante du Coronavirus et les mesures prises par le Gouvernement et par de nombreuses entreprises représentent de nouveaux défis pour la plupart d’entre nous. Des milliers de salariés travaillent à distance, pour beaucoup pour la première fois, et rester productif et connecté dans un nouvel environnement de travail à la maison peut présenter des difficultés.


Requalifiée de pandémie par l’OMS, les répercussions économiques et financières du coronavirus sont mondiales et touchent tous les secteurs d’activité. Suite à la mise en quarantaine d’une majorité de pays et la baisse de production chinoise, nous constatons inévitablement une baisse de la consommation.


Préserver la motivation de ses collaborateurs en télétravail, mettre en place un plan de continuité de l’activité, développer une relation commerciale à distance constituent trois des difficultés majeures que rencontrent de nombreux dirigeants en cette période de confinement forcé.


Page 1 sur 159

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

   je m inscris test

Vient de paraître l'édition de Mars 2020
Recevoir la version numérique en cliquant ici

Capture d’écran 2020-03-16 à 12.26.08.png

Livres Blanc et E-book

Accélérer la transformation digitale de la comptabilité fournisseurs
Les équipes comptables se doivent d’engager leur transformation digitale pour éliminer les travaux de saisies…
Plus de livres blanc

Webinaires

Comment aborder le télétravail dans les meilleures conditions ?
Les nouveaux défis auxquels nous faisons face amènent les entreprises à recourir de plus en…
Les différentes étapes pour anticiper la sortie de crise
L'équipe Décidem, Cabinet de conseil spécialisé dans les défis humains, propose gratuitement son prochain webinar…
Plus de webinaires

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.