Gigaban Abode Creative Cloud

Les prestataires hôteliers jouent la carte de l’adaptabilité

Évaluer cet élément
(0 Votes)

> Appart’City®
Appart’City®, modernisation et innovation !

Alors que les budgets «déplacements professionnels» des entreprises fondent comme peau de chagrin, les prestataires hôteliers affûtent leurs armes, misant sur leurs capacités d’adaptabilité, notamment en termes de tarification et d’organisation.

Si, dans un contexte de crise, les entreprises cherchent à réduire leurs coûts et à diminuer leurs charges d’exploitation, elles entendent également rester à un haut niveau de compétitivité», explique Philippe Piat, Directeur général d’Appart’City. «La notion de mobilité demeure ainsi essentielle pour motiver l’ensemble des collaborateurs ainsi que pour garder le contact avec les partenaires, fournisseurs et clients. Les déplacements professionnels sont donc toujours légions, mais s’organisent désormais sur la base de nouvelles contraintes en tête desquelles figure la rationalisation des coûts». Une nouvelle donne qui n’est pas sans conséquence sur le choix des établissements hôteliers retenus dans le cadre des déplacements et/ou manifestations professionnels.

Repenser le budget hôtel
La dépense hôtel représente en moyenne près de 40 % du budget voyage des entreprises et pourtant, elle reste généralement sous-estimée et mal gérée. «Dans le monde, plus de 250 000 hôtels, membres d’une chaîne ou indépendants, sont utilisés par les voyageurs d’affaires», explique Christophe Renard, Vice-président de Carlson Wagonlit Travel, chargé de l’intelligence économique.

«La tarification est complexe et les prix peuvent varier en fonction du jour de la semaine, de la saison et/ou de la situation économique de la ville. De plus, les canaux de distribution et les normes définissant la qualité des établissements sont différents d’un pays à l’autre. Cependant, les entreprises peuvent contourner ces difficultés et gérer efficacement la dépense hôtel en créant et en appliquant un programme qui réponde aux besoins des voyageurs, en négociant intelligemment avec une sélection d’hôtels et en contrôlant régulièrement les performances». Pour accompagner les entreprises dans l’ensemble de ces démarches, les prestataires hôteliers revoient leurs grilles tarifaires et leurs process de réservation, travaillant par ailleurs sur les prestations annexes qu’ils sont susceptibles de proposer à leurs clients entreprises.

Priorité à la rationalisation des coûts

«La typologie des demandes de réservation a, ces derniers mois, considérablement évolué», souligne Catherine Jenoudet, Directrice Commerciale et Marketing de Dolce Fregate Provence. «Pour commencer, les processus de décision sont désormais beaucoup plus longs dans les entreprises. Les séjours sont également plus courts et le nombre de collaborateurs réunis pour une manifestation professionnelle en diminution. La rationalisation des frais hôteliers s’inscrivant en toile de fond de ces nouvelles procédures». Face à ce constat, de nombreux établissements hôteliers revoient leurs tarifs à la baisse. La plupart des hôtels établissent désormais les prix de leurs chambres au jour le jour, en fonction de leur taux d’occupation, du jour de la semaine et de la saison.
«Nous avons également diminué de près de 15 % le tarif de nos nuitées», précise Catherine Jenoudet. «Pour permettre aux entreprises de préserver le standing d’un établissement comme le nôtre, nous leur proposons par ailleurs des chambres doubles ou triples, moins chères que les chambres individuelles».

Retour vers des valeurs liées au développement durable
La diminution des coûts liés aux déplacements professionnels passe également par la réduction des temps de transport, de leur fréquence voire de leur suppression. Les établissements «de proximité» sont donc de plus en plus plébiscités. «La destination France a le vent en poupe», ajoute Catherine Jenoudet de Dolce Fregate Provence. «Les établissements proches des grandes agglomérations sont particulièrement recherchés», précise de son côté Philippe Piat d’Appart’City. Une volonté qui s’inscrit d’ailleurs de plus en plus dans les politiques de développement durable prônées par les entreprises. «Dans le cadre de leurs manifestations professionnelles, les entreprises retiennent désormais des établissements hôteliers accessibles en voiture plutôt qu’en avion et incitent leurs collaborateurs au co-voiturage», souligne Jacques-Olivier Chauvin, Directeur Général de Relais & Châteaux. Les entreprises tendent par ailleurs à revenir vers des valeurs simples et à privilégier les ambiances «nature». Les activités ludiques organisées autour des manifestations professionnelles gagnent ainsi en simplicité. «Bien que les activités extra professionnelles soient désormais reléguées au dernier plan, les entreprises ne font pas pour autant l’impasse dessus», poursuit Catherine Jenoudet. «Notre démarche consiste à leur proposer des prestations en la matière respectant leurs contraintes budgétaires. Récemment, nous avons ainsi organisé, pour l’un de nos clients, un match de water polo dans notre piscine». «Nous constatons en effet un certain engouement pour les espaces naturels et les activités de «découvertes des coulisses», à l’instar des sorties sur le marché avec le chef cuisinier ou des visites de truffières», souligne à ce sujet Jacques-Olivier Chauvin. Un retour à des valeurs plus simples qui profite à certains types d’établissements.

Les appartements-hôtels ne connaissent pas la crise
Si la progression hôtelière reste, en France limitée, elle ne peut cacher la montée en puissance des résidences de tourisme, dont le concept est particulièrement bien adapté pour les déplacements professionnels d’une durée de plus de 5 nuitées. «Nos établissements permettent aux entreprises de se concentrer sur l’essentiel et d’évacuer le superflu», souligne à ce sujet Damien Buisson, Directeur marketing d’Adagio. «Par ailleurs, nous proposons des prestations de qualité pour des tarifs défiant toute concurrence sur les séjours moyenne et longue durée. Enfin, nos établissements sont généralement situés à proximité des grandes villes et des principaux centres de séminaires et de congrès de France». «Nous avons la volonté d’allier au confort des appartements, le prix et la qualité de l’accueil», précise de son côté Philippe Piat d’Appart’City. «À partir de 35 euros par nuit, nous proposons un appartement avec une cuisine équipée, un espace salon et un espace bureau. Nous avons également un catalogue de services tels que la laverie, le parking ou encore le petit déjeuner accessible à la carte». Certaines de ces résidences telles que les Appart’City d’Antibes, de Limoges ou encore de Montpellier proposent même des salles de séminaires.

L’atout discrétion des Relais & Châteaux
Loin du luxe ostentatoire, les établissements de type Relais & Châteaux ou autres résidences de Charme garantissent néanmoins un certain confort et surtout une discrétion à toute épreuve. «Les établissements de notre réseau comptent en moyenne 25 chambres», explique Jacques-Olivier Chauvin de Relais & Châteaux. «Ils répondent ainsi parfaitement aux problématiques de confidentialité de certaines entreprises». Une approche d’autant plus appréciée que certains de ces établissements offrent aux entreprises la possibilité de privatiser le lieu. «La souplesse et l’adaptabilité de nos établissements sont également plébiscitées par les entreprises», ajoute Jacques-Olivier Chauvin. «Enfin, le charme et l’originalité des Relais & Châteaux sont particulièrement propices à l’organisation d’évènements de communication, comme le lancement d’un nouveau produit». Ces atouts séduisent d’autant plus les entreprises que ces établissements ne sont pas forcément plus chers que les grandes chaines hôtelières fortement étoilées et spécialisées dans l’organisation de manifestations professionnelles.

Le bien-être revient en force
Sur fond de morosité ambiante, les centres de thalassothérapie, de balnéothérapie ou encore de thermalisme tirent également bien leur épingle du jeu. Le concept, qui séduit déjà les particuliers, s’adapte d’ailleurs de plus en plus à la clientèle affaire.
Pour preuve, la création par le groupe Accor d’une offre dédiée à cette clientèle. «Nous avons travaillé sur l’adaptation de notre offre aux besoins des entreprises», précise ainsi Florence Rouah, Responsable séminaires et incentive chez Accor Thalassa. «Nous avons notamment adapté les temps de pause, la restauration et les déjeuners à leur rythme de travail. Nous proposons également de nouvelles prestations de bien-être telles que des massages express dispensés pendant les pauses, ou encore nos forfaits soins Thalasso à la carte associant notamment des prestations et/ou des soins individuels à des séances de coaching collectives sur des thèmes tels que la nutrition ou le sport. Une nouvelle offre dans le cadre de laquelle nous mettons notre expertise métier au service des entreprises». Tarifs revus à la baisse et adaptation des prestations à une approche éco-environnementale sont ainsi les nouveaux fers de lance de l’hôtellerie qui entend ainsi accompagner les entreprises à traverser cette difficile passe économique.

 Par Anne DEL POZO

 A l’occasion du salon IFTM Top Resa
Hôteliers, transporteurs et fournisseurs du secteur touristique présenteront leurs offres aux chargés de voyage en entreprise et aux Directeurs achats.


Quelques temps forts
• Un parcours de visite dédié leur sera proposé.
• L’association ACTE se réunira sur le salon le mercredi 23 septembre.
• Le même jour à 18h00, les exposants et acheteurs de l’industrie membres du Club privilège se retrouveront autour d’un cocktail spécial voyages d’affaires.
• Enfin, IFTM Top Resa organise 2 conférences thématiques autour du voyage d’affaires. Elles auront lieu le Mardi 22 septembre avec pour thème : «Impacts de la crise sur le Voyage d’Affaires, mutations et nouveaux comportements» et le Jeudi 24 septembre à 17h00 avec pour thème :
«Le développement durable et les déplacements d’Affaires». Commander dès à présent votre badge d’accès sur www.iftm.fr avec votre code personnel VAF.


Retrouvez les acteurs du Voyages d’Affaires sur le salon Top Resa du 22 au 25 septembre, parc des Expositions, Porte de Versailles, pavillon 7 niveau 2.
www.topresa.com





7 étapes pour générer des économies en matière de dépenses hôtelières
• Consolider les données pour évaluer le coût total d’un séjour
• Comprendre les besoins et le comportement des voyageurs
• Concevoir une politique hôtelière efficace
• Optimiser le programme d’hôtels préférés
• Négocier efficacement
• Améliorer le respect de la politique des voyageurs
• Contrôler les performances

Source : CWT, juin 2009


L’hôtellerie dans le monde
D’après la dernière étude menée par MKG (2008), certaines destinations comme l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Amérique latine sont actuellement en pleine phase de croissance. La Chine représente également un formidable potentiel de développement.
En termes d’offres hôtelières, les Etats-Unis, malgré un certain ralentissement, resteront dans les années à venir, les leaders en matière d’ouverture de chambres, suivis par l’Asie puis l’Europe.
Dans le monde, les hôtels indépendants restent en perte de vitesse, souvent remplacés par les chaînes, qui en Europe, ont enregistré une croissance du nombre de chambres de 31 % entre 2000 et 2007. Le segment des 4 étoiles reste également dynamique.
En France, le parc représente 672 000 chambres pour 20 000 hôtels. Un chiffre qui, après avoir longtemps stagné, est reparti à la hausse depuis 2007.
Lu 3709 fois Dernière modification le vendredi, 10 juillet 2015 08:15
Anne Del Pozo

Elle collabore depuis près de 20 ans à différents magazines en qualité de journaliste.

Elle y traite de sujets articulés essentiellement autour de la finance, des flottes automobiles, du voyage et du tourisme d'affaires ou encore des ressources humaines. Anne del Pozo participe également à la rédaction de nombreux témoignages clients et de newsletters d'entreprise.

Annonces

Pave Abode Creative Cloud

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Vient de paraître GPO Magazine de Avril 2022
GPO MAGAZINE N°109
Recevoir la
 version PRINT en cliquant ici

EXTRAIT GPO 109.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vient de paraître GPO Magazine de Mars 2022
ÉDITION SPÉCIALE SÉCURITÉ NUMÉRIQUE
Recevoir la
 version numérique en cliquant ici

MAG DIGITAL Lire extrait HS 2022-03 Secu numerique.jpg

Livres Blanc et E-book

Toutes les solutions IT pour pouvoir moderniser ses infrastructures
Pour répondre aux défis de compétitivité, de cybersécurité, de performance opérationnelle et d’urgence climatique, les…
Les clés pour réussir l’intégration de la signature électronique au sein de son organisation !
Au travers de son livre blanc consacré à « La signature électronique et son intégration…
Comment passer à la facture électronique ?
En permettant un traitement automatisé et sécurisé, la facture électronique facilite la comptabilité des factures…
Cinq étapes pour améliorer l'expérience client grâce à l'Intelligence Artificielle
Les centres de contact sont une source importante d'informations sur les clients. Ils peuvent en…
Accélérer la transformation digitale de la comptabilité fournisseurs
Les équipes comptables se doivent d’engager leur transformation digitale pour éliminer les travaux de saisies…
Plus de livres blanc

Webinaires

Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Comment simplifier la réservation hôtelière ?
Et si le voyage d’affaires devenait aussi simple que le voyage loisir ? Pour permettre…
Comment offrir une expérience client digne de Netflix grâce à l’Intelligence artificielle ?
Plus que jamais les entreprises se doivent d’offrir à leurs clients un expérience fluide, remarquable…
Comment renforcer l’agilité de ses applications de gestion avec Oracle Cloud ?
Toute entreprise, quel que soient sa taille, son métier ou ses activités, fait aujourd’hui face…
Comment aborder le télétravail dans les meilleures conditions ?
Les nouveaux défis auxquels nous faisons face amènent les entreprises à recourir de plus en…
Plus de webinaires

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts