Réforme sur la facturation électronique : quel impact sur les ERP ?

Réforme sur la facturation électronique : quel impact sur les ERP ?

Évaluer cet élément
(1 Vote)

La réforme sur la facturation électronique pose des contraintes en matière de flux de données, impactant par là même les systèmes d’information en place et en particulier les ERP. Explications.

Si la digitalisation des processus financiers est en ordre de marche dans la plupart des entreprises, elle tend néanmoins à se renforcer actuellement avec la réforme sur la facturation électronique, notamment avec son volet sur le reporting des données de facturation à la réglementation fiscale.
Florence Sardas

« Pour leur mise en conformité, les entreprises peuvent néanmoins déjà capitaliser sur leur ERP en place et/ou sur la plateforme de dématérialisation des factures sur lesquels elles s’appuient déjà mais qu’elles devront néanmoins faire évoluer pour les adapter à la réglementation », explique Florence Sardas, associée, membre du Comité Exécutif de Mazars en France et responsable des transformations et du projet Data.

Les efforts de migration vont cependant dépendre de différents éléments, et en particulier de la taille de l’entreprise et de l’existant (ERP, logiciels de facturation, de gestion commerciale, outils comptables), mais également de son degré de digitalisation ainsi que de son niveau d’automatisation des processus.

Les attentes de l’administration fiscale

En effet, le niveau d’information souhaité par l’administration (dans le fichier XML) et défini en fonction des spécificités des différents cas d’usage, pourrait impliquer un changement important dans le système d’information, que ce soit au niveau des ERP comme des outils de facturation.
Olivier Lemaitre

Les DSI vont par exemple être en mesure de préciser des données qui ne sortaient jusqu’alors jamais du système d’information.

La complexité repose également sur l’inventaire des différents schémas et l’identification du ou des cas d’usage pour lesquels leur entreprise est concernée. À chaque cas d’usage correspond en effet des particularités et un niveau d’information spécifique qui ont notamment des répercussions sur l’ERP.

Mesurer les impacts sur les ERP en place

Les données à collecter, centraliser, consolider et transmettre, notamment à l’administration fiscale, sont au cœur de ces problématiques.

Il s’agit donc en premier lieu de dresser un état des lieux précis de l’ensemble des flux de facturation de l’entreprise dans son ensemble : les facturations de biens et de services liés à l’activité, les facturations diverses et les refacturations intra-groupe.

« Il convient pour les entreprises d’analyser leurs processus de création, de collecte et de restitution de la donnée, puis de voir dans quelle mesure leur ERP est capable d’extraire ces données et de les transmettre à qui de droit, dans le respect des contraintes fixées par ces réglementations (administrations fiscales, investisseurs, marchés financiers…) », souligne Olivier Lemaître, Directeur digital finance et Supply Chain chez Oracle.

En effet, si dans certaines entreprises les ERP en place reposent sur une architecture suffisamment ouverte pour extraire les données à intégrer dans les nouveaux flux de la facturation électroniques, pour d’autres en revanche, les DSI pourraient être contraintes de mettre en place des outils de communication pour la collecte des données de leur ERP (ou de leur outil de facturation) et leur restitution à l’administration, ou encore faire évoluer les outils existants.

La connectivité des ERP en ligne de mire

Les ERP Cloud ont, en ce sens, une longueur d’avance. Les mises à jour régulières assurées par les éditeurs d’ERP Cloud simplifient en effet la mise en conformité de l’outil avec les nouvelles réglementations, dont la plupart sont par ailleurs amenées à évoluer. Les entreprises déportent alors le besoin d’agilité vers l’éditeur, qui de son coté, doit rassurer sur sa capacité à respecter la réglementation.

D’autre part, un ERP de dernière génération et proposé dans le Cloud offrent généralement une meilleure capacité de connexion avec l’écosystème applicatif. Or, dans le cadre de la réforme sur la facturation électronique, les capacités d’interfaçage de l’ERP sont indispensables pour faciliter sa connexion avec les solutions qui permettront de transmettre les données à l’administration fiscale (PDP, PPF ou OD), ou celles qui permettront de collecter, agréger et consolider des données à des fins de reporting financier et extra financier.

Il revient donc à l’entreprise de réaliser sans plus tarder un état des lieux du système d’information en place et d’étudier dans quelle mesure il répond aux exigences de la réforme sur la facturation électronique.

« Si son ERP embarque un module de facturation électronique, elle devra notamment s’assurer qu’il est également en capacité de déverser les données vers les PDP ou le PPF, explique Florence Sardas. Elle devra par ailleurs s’assurer du bon dispositif de supervision des flux de données, en particulier des flux de facturation ».

Enfin, même si l’entreprise est déjà bien équipée, il est important d’anticiper pour éviter tout goulot d’étranglement lors des derniers mois précédant la date butoir (septembre 2026 pour les grandes entreprises et ETI et septembre 2027 pour les PME et TPE).

« Ce projet d'urbanisation du système d'information financier implique par ailleurs une collaboration pluridisciplinaire entre les équipes fiscalité, finance, commerce et d'informatique, conclut Olivier Lemaître. Il est crucial de reconnaître l'importance et la temporalité de ce processus afin de garantir la conformité d'ici 2026 ».

Lu 1368 fois Dernière modification le lundi, 18 mars 2024 08:37
Anne Del Pozo

Elle collabore depuis près de 20 ans à différents magazines en qualité de journaliste.

Elle y traite de sujets articulés essentiellement autour de la finance, des flottes automobiles, du voyage et du tourisme d'affaires ou encore des ressources humaines. Anne del Pozo participe également à la rédaction de nombreux témoignages clients et de newsletters d'entreprise.

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

è Comment les données et l’IA peuvent révolutionner les prises de décision ?

L'impact que les données peuvent avoir sur l’entreprise et comment des outils technologiques permettent d’exploiter ces données de manière efficace et sécurisée.

Visualiser la vidéo sur notre chaîne en cliquant ici


è
 Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 
è Facturation électronique 2026

Un guide détaillé sur les étapes clés pour réussir son passage à la facturation électronique 2026 et franchir le pas de la dmatérialisation, avec tous les bénéfices qui l'accompagnent.

LB Facturation electronique 2026 Docuware.png

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 
è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts