La rédaction

La rédaction

La dématérialisation peut sembler une démarche coûteuse et chronophage. Comment les dirigeants des petites et moyennes entreprises (PME) peuvent-ils trouver le temps de mettre en place les changements nécessaires pour réaliser la transformation numérique de leurs processus et documents tout en poursuivant leurs activités quotidiennes ?


Depuis l’automne 2017 et les ordonnances qui ont assoupli le code du travail, il est désormais légalement plus simple de mettre en place le télétravail au sein de son entreprise. C’est d’ailleurs une décision qui plaît puisque d’après une étude réalisée début 2018 par le ministère du Travail, 61 % des salariés espèrent y avoir accès. Si ce point a amené beaucoup d’espoir du côté des employés, ce n’est pas toujours le cas du côté des employeurs. Le télétravail est souvent entouré de craintes, mais lesquelles ? Et comment les dépasser. On vous aide à y répondre.


Dans le prolongement de la loi pour un État au service d’une société de confiance (ESSOC), Gérald Darmanin, Ministre de l’Action et des Comptes publics, a dévoilé aujourd’hui la nouvelle démarche de la direction générale des finances publiques (DGFiP) en matière de conformité coopérative et de sécurité juridique pour les entreprises.


Selon une étude publiée par M-Files Corporation, entreprise spécialisée dans la gestion intelligente de l’information, 81 % des employés dans le monde et 79% en France ont besoin d’accéder à des documents et informations d’entreprise sur leurs appareils mobiles. Pourtant, 43 % des salariés mondiaux ne disposent pas des outils nécessaires.


Grâce à l’IA, les machines accomplissent aujourd’hui de plus en plus de tâches réalisées auparavant par l’Homme, et ce avec une rapidité fulgurante. Pourtant, le véritable avantage de cette automatisation nourrie à l’intelligence artificielle n’est ni la productivité, ni les bénéfices qui en résultent. L’IA révèle un potentiel bien plus significatif pour l’Homme en le libérant des tâches harassantes du quotidien.


Le 1er janvier 2019, sont entrées en vigueur de nouvelles mesures visant à favoriser l’Epargne salariale dans les TPE/PME avec notamment la suppression du forfait social sur l’intéressement, la participation et l’abondement de l’employeur sur les plans d’épargne salariale dans les entreprises de moins de 50 salariés. Alors, ces mesures vont-elles suffire à inverser la tendance ?


Ce matin, la Direction Régionale de Chanteloup-les-Vignes a inauguré son programme PEP’S, Préparateur En Pleine Santé, auprès de ses 120 salariés. En présence de l’équipe du club Massy Essonne Handball (MEHB), les collaboratrices et collaborateurs ont bénéficié d’un réveil musculaire de 10 min inclus dans leur temps de travail.


Vous connaissez la démarche mais vous hésitez encore à franchir le cap ? Cela vous semble compliqué ? Nous vous présentons 4 raisons d’entamer votre transition vers la dématérialisation des processus RH :


L’entreprise française Nocibé s’est retrouvée récemment malgré elle au cœur d’un scandale après que son directeur marketing ait pris des positions à titre privé sur Twitter en postant un tweet xénophobe à l’encontre d’un humoriste. La marque a tardé à gérer ce « bad buzz » et a cafouillé dans ses réactions. Elle s’est d’abord dite non-responsable des opinions de cet employé avant de rétropédaler et de suspendre son directeur marketing devant les menaces de boycott et l’ampleur que prenait l’affaire dans les médias. Ce cas pose une vraie question, l’entreprise est-elle responsable des agissements et des opinions de ses employés. Comment réagir lorsque ce cas de figure se présente dans votre entreprise ? C’est la question que nous nous sommes posés.


Imaginez un monde où vous seriez télépathe. Un monde où vous plongeriez instantanément dans la tête de votre interlocuteur : vous liriez dans ses pensées, connaîtriez ses intentions et son degré d’engagement, et sauriez ainsi immédiatement comment réagir : va-t-il faire ce qu’il prétend ? Est-il authentique ou manipulateur ? M’apprécie-t-il autant qu’il le dit ?


Page 1 sur 740

Le magazine digital

Vient de paraître notre édition spéciale Gestion de la Mobilité en entreprises. Découvrez un extrait pour commander la version numérique pour 10 euros TTC

Capture d’écran 2019-03-14 à 16.25.08.png

Extrait de l'édition spéciale Gestion de la mobilité

Découvrez un extrait du dernier numéro et demandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC

Capture d’écran 2018-11-13 à 12.56.55.png

Extrait du dernier numéro

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour pouvoir feuilleter gratuitement et intégralement le prochain numéro

   je m inscris test

 

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.