La transformation digitale a-t-elle encore besoin d’évangélisation ?

Évaluer cet élément
(2 Votes)

La transformation digitale des entreprises est un sujet qui occupe le paysage médiatique et les pensées des dirigeants d’entreprises depuis de nombreuses années. En 2020, nombreux sont ceux qui ont pris conscience de son intérêt et des avantages des outils numériques afin de poursuivre son activité en temps de crise.

Un des acteurs clés sur le sujet, Microsoft, a souligné que la crise sanitaire avait permis d’opérer « deux ans de transformation numérique en deux mois. Et ce qui est positif est que cette transformation des processus va continuer ».

Pacome Lesage SageToutefois, peut-on désormais considérer que la phase d’évangélisation est terminée et que nous entrons dans une phase de normalisation ?

Selon une étude1 menée par OpinionWay pour Sage en octobre 2020, il semblerait que seuls 25 % des dirigeants de TPE et PME françaises utilisent une solution informatique dans le cloud bien qu’un sur deux (49 %) considèrent que la transformation digitale est devenue un enjeu important. Ces chiffres laissent à penser que nous avons atteint un point de bascule.

Un plan de relance en phase avec la réalité du contexte et du marché ?

La transformation digitale s’est accélérée en 2020 mais il semble que ce constat n’est pas uniforme sur toutes les tailles d’entreprises et plus spécialement les TPE qui constituent un poumon de l’économie française. Les entreprises les plus réceptives à cette mutation et qui surfent sur la vague pour profiter d’un avantage concurrentiel sont les entreprises de 250 à 1 000 salariés, mais aussi celles enclines aux changements, proactives en termes d’organisation du travail.

Utiliser les outils digitaux est primordial dans la poursuite de l’activité et au vu des mesures concernant le numérique dans le plan de relance, le gouvernement en est convaincu. Les artisans et commerces de moins de 10 salariés ont la possibilité de bénéficier d’un chèque numérique avec pour objectifs d’améliorer leur gestion digitale, de favoriser leur visibilité en ligne et d’accroître leurs ventes grâce au e-commerce2.

Les aides de l’État vont dans le bon sens en donnant aux entreprises les ressources nécessaires pour réaliser leur transition numérique. Néanmoins, il faut aller plus loin et appréhender cet enjeu du digital dans son ensemble, de l’usage à l’outil. Au-delà des ressources, il s’agit d’éduquer dès le plus jeune âge en expliquant les bénéfices du numérique, du cloud, de l’intelligence artificielle…

Le digital est partout, quel que soit le secteur et la fonction que l’on occupe aujourd’hui. Mais encore faut-il en faire le bon usage afin d’en tirer tout le potentiel. Cet enjeu du numérique est non seulement incontournable aujourd’hui - dans la crise sanitaire que nous traversons actuellement – mais conditionnera le monde de demain.

Vers une normalisation ?

Étant donné que 56 % des entreprises ne considéraient pas la transformation digitale comme un projet prioritaire en octobre dernier, affirmer que la phase d’évangélisation est terminée est prématuré. Cela ne veut pas forcément dire que les projets ne sont pas achevés, mais simplement qu’une fois l’urgence de la mise en place du télétravail passée, les dirigeants se sont recentrés sur des problématiques plutôt liées à la responsabilité sociale et environnementale.

C’est ce que nous pouvons constater notamment dans le secteur de l’industrie qui, comme avant le premier confinement, a remis l’économie circulaire au centre de ses préoccupations selon une autre étude3.

En effet, avant la crise, 61 % des entreprises manufacturières françaises disaient avoir atteint un bon degré de maturité cloud et 87 % d’entre elles étaient d’ailleurs en pleine transformation vers l’économie circulaire.

À la sortie du premier confinement, nombre d’entreprises ont enclenché des projets de digitalisation plus aboutis que pendant les mois qui l’ont précédé. Cette période a été propice à la réflexion sur des sujets de fond mais aussi à l’entraide mettant en lumière l’efficacité et l’engagement des entreprises spécialisées dans l’accompagnement informatique professionnel.

La crise a donc clairement contribué à ce travail d’évangélisation des entreprises françaises en matière de transformation digitale mais un long chemin reste à parcourir. Si la bascule n’est pas loin, il reste à convaincre de nombreux acteurs du tissu économique français.

Entre méconnaissance des bénéfices et peur des risques : des freins à évacuer

Pourquoi donc tant de TPE/PME restent à l’écart de ce mouvement de fond de digitalisation et notamment de cloudification des solutions, qui les aiderait à consolider leur existant et à se projeter de façon plus sûre ? La période actuelle est propice au changement et peu de secteurs peuvent se vanter d’être « stables ».

Lorsque l’on parle de sécurité, force est de reconnaître qu’aucun système ne peut garantir un risque zéro. Il y a néanmoins des procédures que les entreprises et les fournisseurs d’accès au Cloud doivent mettre en place pour minimiser les menaces. Se faire accompagner est la première étape. Mais le véritable risque pour tous les responsables qui resteraient attentistes est de subir le même sort que les organisations qui se pensaient à l’écart de la mécanisation, de l’automatisation, de l’informatisation ou encore de la mondialisation.

Parallèlement, les bénéfices d’un équipement en cloud sont réels et s’avèrent encore plus importants que les avantages qui étaient escomptés. Pour le dire autrement, la transformation numérique facilite le quotidien des dirigeants, des ressources humaines, des financiers, etc., au-delà des espérances, tant sur le plan collectif qu’individuel, quels que soient les secteurs et les fonctions dans l’entreprise.

À l’usage, le cloud fait mieux que tenir ses promesses, et ce parmi tous les corps de métiers interrogés incluant les DSI. Tous s’accordent à dire, à raison de plus de 75 %, que les solutions cloud ont amélioré la qualité de leur travail.

Ne pas tirer profit des possibilités du cloud alors que la digitalisation s’avère être la colonne vertébrale de toutes les activités de notre société revient à se réjouir de disposer de routes et d’infrastructures sans pouvoir rien n’y faire circuler.

Par Pacôme Lesage, VP Product chez Sage Europe du Sud

Commanditée par Sage, l’étude OpinionWay « Usage et la perception du Cloud dans les TPE/PME » a été publiée fin 2020, sur la base d’une enquête menée auprès de plus de 800 décisionnaires d’entreprises implantées en France, comptant de 3 à 5 000 salariés.
2 Les aides financières pour la numérisation de votre entreprise dans votre région 
3 Etude Sage-IDG « Manufacturing discrete », décembre 2019.

Lu 4113 fois Dernière modification le vendredi, 26 février 2021 10:01

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

   je m inscris test

Vient de paraître l'édition de Mars/Avril 2021
GPO Magazine N°107
Recevoir la
 version numérique en cliquant ici

Capture d’écran 2021-04-01 à 13.03.22.png

Livres Blanc et E-book

Accélérer la transformation digitale de la comptabilité fournisseurs
Les équipes comptables se doivent d’engager leur transformation digitale pour éliminer les travaux de saisies…
Plus de livres blanc

Webinaires

Comment renforcer l’agilité de ses applications de gestion avec Oracle Cloud ?
Toute entreprise, quel que soient sa taille, son métier ou ses activités, fait aujourd’hui face…
Comment aborder le télétravail dans les meilleures conditions ?
Les nouveaux défis auxquels nous faisons face amènent les entreprises à recourir de plus en…
Les différentes étapes pour anticiper la sortie de crise
L'équipe Décidem, Cabinet de conseil spécialisé dans les défis humains, propose gratuitement son prochain webinar…
Plus de webinaires

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.