Les élus du personnel devront se former au CSE

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Obligatoire au sein des entreprises à partir de 2020, le Comité Social et Economique (CSE) est la nouvelle instance représentative du personnel qui remplacera les instances actuelles. Cette réorganisation des attributions de la délégation du personnel demande aux futurs élus du CSE de se former à leurs nouveaux rôles et fonctions pour bien assurer leur mission et leur mandat. L’agence Osez vos Droits peut les accompagner dans cette formation.

Avis à toutes les entreprises d’au moins 11 salariés ! Le Comité Social et Economique devra être mis en place le 1er janvier 2020 au plus tard. Ce nouveau Comité va remplacer les représentants élus du personnel dans les petites entreprises. Pour celles d’au moins 50 salariés, il fusionnera en fait l'ensemble des instances représentatives, délégués du personnel (DP), comité d'entreprise (CE) et comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT).

Dans les entreprises de 11 à 49 salariés, le CSE exercera simplement les attributions des délégués du personnel. Sa mission sera d'assurer les revendications collectives des salariés en prenant en compte leurs intérêts dans les décisions prises sur la gestion et l'évolution économique et financière de l'entreprise, sur l'organisation du travail, la formation professionnelle et les techniques de production. Le CSE pourra notamment être consulté sur l’ensemble de ces questions et prendre des initiatives en conséquence. Il formulera et examinera toute proposition pour améliorer les conditions d'emploi et de formation professionnelle des salariés. De même, dans les entreprises d’au moins 50 salariés, le CSE exercera les attributions des délégués du personnel auxquelles s’ajouteront celles du CE et du CHSCT. Il contribuera ainsi à promouvoir l’action sociale et culturelle ainsi que la santé, la sécurité et les conditions de travail dans l'entreprise.

Face à une telle réorganisation des attributions des instances représentatives du personnel, les élus du CSE vont devoir se former pour bien comprendre leur rôle et leur fonction afin d’assurer leur mission et honorer leur mandat. Confrontés notamment à des situations multiples, il leur faudra apprendre à les gérer convenablement. Un apprentissage rigoureux s’impose.

Plusieurs organismes proposent ainsi des formations initiales dédiées sur une durée pouvant aller de 3 à 5 jours. Les élus devront choisir la meilleure formation offerte suivant plusieurs principaux critères : la qualité du programme, l’expérience et la certification (ou pas) des formateurs, la notoriété de l’organisme et le prix proposé. L’agence Osez Vos Droits propose par exemple ces différent cycles de formation. Leur session de 3 jours se décompose en trois parties. La première tient compte des évolutions juridiques de l’instance représentative du personnel. La deuxième concerne les moyens de fonctionnement de l’instance et donc des moyens d’action des élus. La troisième traite ce qui relève des missions sociales, légales et de sécurité du CSE. Pour approfondir leurs connaissances, les élus du personnel pourront même compléter leur formation initiale par des stages complémentaires qui portent sur la comptabilité, le RGPD, la communication du CSE, la préparation des réunions du CSE ou encore sur la fonction de secrétaire du CSE…

Lu 420 fois Dernière modification le lundi, 04 mars 2019 14:13
Bruno Mouly

Journaliste économique, avec près de 20 ans d'expérience en journalisme économique et en communication d'entreprise. Spécialisé en numérique, achats logistiques et mobilité. Il collabore également avec les Échos et le JDD.

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour pouvoir feuilleter gratuitement et intégralement le prochain numéro

   je m inscris test

 

 

Vient de paraître notre édition de juin 2019 de GPO Magazine. Découvrez un extrait et demandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC 

MAG DIGITAL lire EXTRAIT GPO103-300-250pix.jpg

Extrait du dernier numéro

Découvrez notre édition spéciale Gestion de la Mobilité en entreprises et commandez la version numérique pour 10 euros TTC

Capture d’écran 2019-03-14 à 16.25.08.png

Extrait de l'édition spéciale Gestion de la mobilité 

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.