Améliorer la relation fournisseurs grâce aux outils SRM

Améliorer la relation fournisseurs grâce aux outils SRM

Gestion Écrit par  mercredi, 14 février 2024 11:15 Taille de police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Face au durcissement des contraintes réglementaires éthiques et environnementales, les entreprises s’équipent de plus en plus d’une solution SRM (Supplier Relationship Management) de pilotage de la relation fournisseurs qui leur permet de maîtriser les données fournisseurs pour mieux les qualifier, les classer et les évaluer et d’en avoir ainsi une meilleure connaissance et visibilité.

Avoir une connaissance approfondie des fournisseurs et soigner la qualité des relations avec eux devient primordial pour la compétitivité des entreprises. En fournissant les matières premières nécessaires à la fabrication des produits ou des services des entreprises, les fournisseurs jouent un rôle crucial dans la performance opérationnelle de leurs donneurs d’ordre.
Isabelle Carradine Pinto

La relation fournisseur est ainsi essentielle pour le bon fonctionnement des entreprises, et sa gestion, un élément clé de leur stratégie d’approvisionnement. Elle est d’autant plus pertinente face au durcissement des réglementations française et internationale sur le droit du travail, la sécurité des salariés, la qualité et la traçabilité des produits… auxquelles les entreprises doivent se conformer, et dont les départements Achats se voient imposer un devoir de vigilance éthique et environnemental sur leurs fournisseurs.

Les SRM facilitent la conformité éthique et environnementale des fournisseurs

L’ampleur qu’a pris aujourd’hui la relation des entreprises avec leurs fournisseurs rend de plus en plus nécessaire l’utilisation d’outils SRM pour faciliter leur conformité avec les obligations légales éthiques et environnementales. « Ce type de logiciel devient désormais indispensable pour anticiper l’entrée en vigueur progressive à partir de janvier 2024 de la directive européenne CSRD (Corporate Sustainability Reporting Directive) qui exige des entreprises, un reporting de leur politique RSE », souligne Isabelle Carradine Pinto, associée au cabinet conseil PWC France et Maghreb et spécialiste des achats. Mais pas seulement.
Anne Kovacs

Les entreprises s’équipent ainsi de plus en plus de solutions SRM pour optimiser le pilotage des relations avec leurs fournisseurs et en obtenir globalement une meilleure visibilité et connaissance, y compris sur leur situation financière ou économique. En centralisant toutes les informations relatives aux fournisseurs, ces outils leur permettent de qualifier et classer les fournisseurs par métiers similaires et par familles d’achats, de les évaluer automatiquement, de gérer les contrats, d’identifier ceux qui sont à risque… « Cela nécessite de nettoyer et de structurer auparavant les données fournisseurs dans sa base de données », indique Anne Kovacs, directrice adjointe Achats et Logistique dans le secteur de la construction.

Aligner la performance des fournisseurs sur celle de l’entreprise

L’outil SRM permet alors de traiter et d’analyser les données fournisseurs notamment sur leur performance, ce qui conduit à identifier ceux qui nécessitent des améliorations et d’élaborer en conséquence des plans d’action Elisabeth Lezeau Millotappropriés. « Grâce au SRM, on peut sortir des KPI’s sur la santé financière et économique des fournisseurs, sur leur engagement en matière de RSE et sur leur conformité aux obligations légales notamment sur le travail dissimulé. L’objectif est d’aligner leur performance sur celle de l’entreprise », résume Elisabeth Lezeau-Millot, gérante de la société EMI Conseil, spécialisée dans les systèmes d’information Achats.

L’importance de la Data est capitale pour mieux connaître et hiérarchiser ses fournisseurs en fonction de leur niveau stratégique, de leur risque, de leur éthique et du taux de dépendance de l’entreprise envers certains d’entre eux majeurs ou stratégiques. « Il est nécessaire d’identifier et de cartographier l’ensemble des fournisseurs à risque par exemple pour les recenser, à partir des composants critiques du cœur de métier de l’entreprise », explique Thomas Chotard, directeur et spécialiste des achats chez Wavestone, cabinet conseil en transformation des entreprises. Améliorer la qualité des données et en avoir une bonne maîtrise passe aussi par leur mise à jour grâce au suivi des éléments financiers, éthiques et environnementaux de chaque fournisseur.
Thomas Chotard

Standard de communication entre l’entreprise et ses fournisseurs

Enfin, établir un standard de communication avec les fournisseurs à travers le logiciel SRM est aussi impératif. « L’entreprise doit parler le même langage et s’adresser à tous ses fournisseurs avec le même format de communication pour être comprise sur les mêmes termes métier et les mêmes codes de référencement », expose Elisabeth Lezeau-Millot. « On peut ajouter une couche supplémentaire dans l’outil en mettant en place des portails de communication pour des échanges automatisés avec les fournisseurs à base d’intelligence artificielle », conclut Isabelle Carradine Pinto.

Des modules SRM souvent intégrés dans les SI Achats

En général, les solutions SRM sont des modules intégrés dans les systèmes d’information Achats. Les éditeurs de SI Achats les propose souvent en mode SaaS et « à la carte ». Mais « ces types de logiciel achats ne sont pas toujours conçus pour s’attaquer à toute la base de données fournisseurs », selon Elisabeth Lezeau-Millot de la société EMI Conseil.

Ainsi, quelques solutions SRM à part entière apparaissent sur le marché depuis quelques années, comme Orgasourcing que propose l’éditeur de logiciel Orgasoftware avec des fonctionnalités d’évaluation des fournisseurs et de leur performance, de gestion des risques et de la conformité des données, et d’analyse et de structuration du référentiel fournisseurs.

Infologic, l’éditeur et intégrateur de solutions logicielles pour l’agroalimentaire et la cosmétique a, lui, choisi de proposer un outil SRM couplé au module Achats de l’ERP Copilote. En complément, ce dernier offre deux modules supplémentaires directement relié au SRM. L’un décisionnel, qui permet d’analyser toutes les données recueillies par le SRM pour définir et mettre en place une véritable stratégie d’approvisionnement. L’autre, sous la forme d’un portail de gestion de fournisseur qui facilite les échanges avec les fournisseurs et développe davantage les partenariats à privilégier.

« Les outils SRM s’adressent aussi bien aux achats directs qu’indirects. Mais ils sont surtout pertinents sur les achats directs de l’entreprise qui impactent sa chaîne de valeur industrielle », assure Isabelle Carradine Pinto du cabinet conseil PWC France et Maghreb.

Lu 2454 fois Dernière modification le mardi, 20 février 2024 14:07
Bruno Mouly

Journaliste économique, avec près de 20 ans d'expérience en journalisme économique et en communication d'entreprise. Spécialisé en numérique, achats logistiques et mobilité. Il collabore également avec les Échos et le JDD.

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

è Comment les données et l’IA peuvent révolutionner les prises de décision ?

L'impact que les données peuvent avoir sur l’entreprise et comment des outils technologiques permettent d’exploiter ces données de manière efficace et sécurisée.

Visualiser la vidéo sur notre chaîne en cliquant ici


è
 Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 
è Facturation électronique 2026

Un guide détaillé sur les étapes clés pour réussir son passage à la facturation électronique 2026 et franchir le pas de la dmatérialisation, avec tous les bénéfices qui l'accompagnent.

LB Facturation electronique 2026 Docuware.png

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 
è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts