Gestion 51

La réforme du statut des baux commerciaux

lundi, 15 décembre 2014 00:48 Écrit par

La loi du 18 juin 2014, dite loi Pinel, complétée par son décret d’application en date du 3 novembre 2014, ont apporté des modifications substantielles au régime des baux commerciaux, orientées dans le sens d’une protection accrue des locataires.


Les coûts d’impression dans l’entreprise représenteraient de 1 à 3 % de son chiffre d’affaires1. L’impression ayant des conséquences directes sur le compte d’exploitation, toute réduction ou toute optimisation de ce poste de charges est bénéfique. La tâche n’est pourtant pas simple…

Les fabricants de machines et fournisseurs de solutions semblent parfois prendre un malin plaisir à noyer le poisson. Prix et types de machines, TCO2, consommables, forfaits, facturation à l’usage ou coût à la page, maintenance, modes de financements, reprise/rachat de parcs…tout acheteur peut être vite perdu. Il peut aussi être abusé par ce qui lui est présenté comme des économies apparentes alors, qu’au final, elles s’avèrent être des coûts supplémentaires. « Le nerf de cette guerre, est bel et bien la compréhension de la réalité économique des offres fournisseurs », confirme Daniel Ghestem, directeur associé de Cosma Experts, cabinet spécialisé dans l’optimisation des coûts.


> Neopost place l'innovation au cœur de sa stratégie client
 
VOTRE PARTENAIRE

Avec Maileva, le courrier à la demande devient bien plus qu'une impression !

L’affranchissement et la gestion du courrier représentent à eux deux un poste de dépenses important pour les entreprises et qui peut aller jusqu'à 10 % de leur chiffre d'affaire, selon La Poste. Cependant, les solutions d’externalisation et d’automatisation des tâches peuvent générer des gains de productivité conséquents.

Le traitement du courrier qui comprend les factures, bulletins de paie, lettres de relances, demandes, mailings commerciaux, colis, est une activité chronophage. À ce titre, il est intéressant de l'automatiser, soit en déma­térialisant les plis, soit en utilisant des machines à affranchir, de mise sous pli ou encore des ouvre-lettres. Le marché des machines dédiées au traitement du courrier est très majoritairement dominé par Pitney Bowes et Neopost qui les louent à leurs clients. Les tarifs sont abordables avec un coût de location à partir de 25 € pour une machine à affranchir et de moins de 100 € pour une machine de mise sous pli. Une phase d’audit auprès de l’entreprise est nécessaire aux fournisseurs pour proposer des solutions adaptées aux besoins. La nature des messages varie en fonction de la cible visée : par exemple, les SMS sont réservés aux plus jeunes, le courrier papier aux plus âgés. L’audit porte aussi sur le nombre des plis entrants et sortants, sur le nombre de documents sensibles pour chaque service. « L’économie réalisée avec une machine à affranchir peut aller jusqu’à 15 % de réduction sur les dépenses postales », d’après Valérie Mazzoni-Colin, directrice marketing de Neopost qui précise que « cela concerne les documents physiques courriers types factures, relances, bulletins de paie, mailings mais aussi colis et recommandés ».


Alors que la mise en œuvre de la déréglementation des tarifs vient d’être « redynamisée » par l’Union Européenne, tous les nouveaux opérateurs agréés fourbissent leurs armes. Les quelques 10,5 millions de particuliers utilisateurs1 de GN (gaz naturel) sont un gisement de développement pour les acteurs alternatifs, mais aussi bien sûr, les entreprises notamment les industries, petites, moyennes ou grandes. Un grand chambardement est en cours. Ses conséquences économiques seront considérables.

­­­­­­­­­­Depuis le 1er août 2000, le marché français de la fourniture de gaz naturel a été progressivement ouvert à la concurrence, la dernière étape étant intervenue en juillet 2007, avec l’ouverture à la concurrence du marché des particuliers. Tous les consommateurs (particuliers ou industriels) ont dorénavant la liberté de choisir leur fournisseur de gaz. Mais cela, manifestement, ne se sait pas suffisamment !


> Bruneau
Bruneau accompagne les entreprises dans la réussite de leurs achats de fournitures de bureau

Pour optimiser leur poste fournitures de bureau, les entreprises disposent aujourd'hui de nombreuses solutions. Si la recherche du meilleur rapport qualité-prix reste une préoccupation constante, d'autres critères sont aujourd'hui déterminants. Internet a non seulement fait évoluer le marché mais aussi les services proposés aux clients. Les magasins physiques ont, quant à eux, également su s'adapter. Bref, les entreprises peuvent désormais revendiquer le plaisir d'acheter du beau, au meilleur prix, en respectant la planète, et même français pour celles qui le souhaitent !

Les enquêtes de l'Institut Ipsos concernant la consommation de fournitures de bureau montrent bien que, pour les entreprises, l'enjeu premier consiste à trouver le meilleur rapport qualité-prix. Cependant, si elle reste toujours plus ou moins latente, la notion de prix est toutefois toujours liée à d'autres critères. « Avec son positionnement de discounter de marques, et surtout avec la proximité et le choix proposés par le maillage de ses magasins, Bureau Vallée apporte par son concept une réponse aux consom­­mateurs de fournitures de bureau. Le client peut retrouver, dans nos points de vente, du choix parmi plus de 6 000 références immédiatement disponibles en rayon », fait valoir Christel Jaffres, directrice générale de Bureau Vallée.


Connue sans être reconnue, l’ergonomie est une discipline nébuleuse pour le grand public. Ergonomie des objets ou des logiciels, postures de travail, gestion du handicap… autant de domaines qui ne sont pas nécessairement représentatifs des réalités du praticien ergonome. Dès lors, en quoi consiste réellement l’ergonomie et en quoi contribue-t-elle à la performance ?


> Chronopost
La reverse logistique par Chronopost : un enjeu de relation client

À quoi bon fabriquer un bon produit si c’est pour « négliger » son transport et sa livraison au client ? Tout peut alors être remis en question. Transport et logistique influent aussi sur le niveau de performance économique globale de l’entreprise.

L’ampleur des conséquences que peut avoir cette fonction et le choix du pres­tataire, sur le bilan tout entier de l’entreprise, est importante.


Si l’externalisation ou la location représentent de nouvelles pistes à explorer pour les entreprises, la difficulté serait plutôt de savoir par quel domaine commencer. Peu nombreuses sont les entreprises, et notamment les PME, à avoir la capacité de réaliser régulièrement des analyses stratégiques, domaine par domaine, sur les processus aujourd'hui externalisables.

En fait, c'est bien souvent l'offre qui crée la demande, ce qui explique pourquoi, dans certains domaines précis comme la location de véhicules par exemple, certaines pratiques se sont généralisées. La crise a conduit les entreprises, soucieuses de ménager leur trésorerie, à s'intéresser à de nouvelles pistes d'externalisation.


Pour une entreprise, ce patrimoine représente tous les biens qui ne sont pas des actifs matériels inscrits au bilan, à savoir les informations, les engagements, les titres, les actes, etc.
Le patrimoine immatériel est donc composé de pièces portant aussi bien sur des engagements commerciaux, juridiques, réglementaires, que sur des éléments de propriété intellectuelle, tels que cahiers de recherche, marques, brevets, etc.
Ce type de patrimoine est souvent mal identifié. Pourtant, la numérisation des fonds documentaires hétérogènes constitue une opportunité concrète et efficace d’agréger, d’unifier, de mieux partager et protéger toutes ces précieuses données.


> Neopost, une approche 360° de la gestion du courrier et des colis

Que ce soit pour envoyer des colis et courriers ou pour mener des opérations de marketing et de communication, les portails offrent des solutions à la fois souples et économiques. Une fois au fait de leur utilisation, ils s’avèrent procurer à l’entreprise un gain de temps considérable et proposent des solutions de qualité. Voici un tour d’horizon des solutions gagnantes – pour toutes les entreprises – que nous avons pour la plupart testées, en matière d’envoi de courriers, de colis… et leur fonctionnement.


Page 2 sur 4

Annonces

aruba 300

Le magazine digital

Découvrez un extrait du dernier numéro et demandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC

MAG DIGITAL lire EXTRAIT GPO 100-300-250 pix.jpgExtrait du dernier numéro

Découvrez un extrait de notre édition spéciale Transformation digitale et commandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC

MAG DIGITAL Lire Extrait-HS 2017-09-Transfo Digit.jpg

Extrait de l'édition spéciale Transformation digitale

Inscrivez-vous à notre newsletter pour pouvoir feuilleter gratuitement et intégralement le prochain numéro

   je m inscris test

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir la newsletter mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.