Etudes 1647

Comment éviter des coûts aux entreprises ?

mercredi, 29 octobre 2014 15:11 Écrit par

Suite aux différentes études parues sur la prévention santé en entreprise pour réduire l’absentéisme, Chèque Santé revient sur les chiffres clés et les enjeux de la Santé en entreprise.


Coriolis Service, spécialiste de la relation client, publie une étude réalisée pour son compte par Havas mesurant l’impact du temps d’attente sur la satisfaction des clients. Trois premiers enseignements sont à en tirer :


Malgré l’augmentation du nombre de failles de données, auxquelles viennent s’ajouter le vol et la perte de plus de 2 milliards d’enregistrements de données à travers le monde depuis 2013, les entreprises restent convaincues que les technologies de sécurité périmétrique sont efficaces pour protéger leurs données. Telles sont les conclusions d’une nouvelle étude publiée par SafeNet, Inc., un des leaders mondiaux de la protection des données.


Berlitz et Telelangue ont mené une enquête quantitative auprès des Responsables de formation, DRH et chefs d'entreprises en septembre/octobre 2014. 295 personnes ont répondu à l’enquête. Les entreprises d’où proviennent les répondants sont de manière équilibrée de toutes tailles d’entreprises (< 50 salariés, de 50 à 300 salariés, + de 300 salariés) et de tous secteurs d’activités. Une enquête qualitative complémentaire a été menée par téléphone auprès d’entreprises ayant donné leur accord.


Selon l’enquête menée par Grant Thornton, groupe leader d’Audit et de Conseil en France et dans le monde, auprès de 2 500 sociétés de taille moyenne de 34 économies différentes, les entreprises s’orientent désormais vers des pratiques sociales et environnementales plus durables ; non pas seulement pour consolider et améliorer leur image de marque ou par souci d’être un acteur de l’évolution de ces sujets, mais aussi parce que cette tendance leur profite financièrement.

 
L’étude, extraite de l’International Business Report (IBR) de Grant Thornton, indique également qu’un nombre croissant d’entre elles communiquent sur leur politique de développement durable ainsi que sur leurs actions et qu’une majorité conçoit à présent le reporting intégré comme une pratique exemplaire.
 
L’IBR révèle qu’à l’échelle mondiale, le premier facteur motivant les entreprises à adopter des pratiques en la matière est la gestion des coûts, cité par deux tiers des sondés (67 %), contre 56 % en 2011. Ce critère est particulièrement prépondérant en Amérique latine (77 %, contre 68 % en 2011) et en Amérique du Nord (76 %, contre seulement 45 %). Le second facteur est l’effet produit par l’exigence des consommateurs (64 %), suivi par l’opportunité que représente une telle action en termes de Communication et d’approche Marketing (62 %).
 
Eléonore Devaud, Responsable de l’offre Développement durable et Responsabilité sociale de l’entreprise chez Grant Thornton, en explique les raisons :
 « Notre étude apporte la preuve d’un alignement croissant entre la RSE et les grands objectifs opérationnels et financiers des entreprises. Les bénéfices issus de l’adoption de pratiques environnementales et sociales plus durables sont à présent plus tangibles, du fait par exemple de la baisse de la facture énergétique liée à des mesures d’efficacité ou encore des allègements fiscaux procurés par la participation à des activités caritatives. »
 
« Par ailleurs, notre étude montre que les pratiques et les motivations prennent des aspects divers selon les pays. Dans certaines régions du monde, notamment aux Etats-Unis et dans plusieurs pays d’Afrique, prédominent l’apport financier et la participation à des programmes caritatifs, alors que ce sont les enjeux environnementaux – en priorité l’efficacité énergétique et la gestion des déchets – qui sont d’abord pris en compte dans d’autres zones, en particulier en Europe. L’on observe également en Asie (Japon et Chine notamment) des efforts pour faire évoluer les produits et services commercialisés afin de les rendre plus « responsables » sur les plans environnemental et social. Ces cas représentent différents aspects de la RSE et correspondent à l’intégration de pratiques plus responsables au sein des entreprises. »
 
 
« Avoir de bonnes références sociales et environnementales contribue aussi, dans une certaine mesure, à fidéliser la clientèle et à améliorer sa réputation, ce qui devient de plus en plus important avec l’essor des médias sociaux. Notre univers numérique est caractérisé par l’instantanéité des retours, les entreprises doivent donc prêter attention non seulement aux politiques et stratégies qu’elles mettent en œuvre, mais également à la manière dont elles opèrent ces changements.»
 
Toujours d’après l’IBR, l’initiative RSE la plus répandue dans le monde au cours des 12 derniers mois a consisté, pour 68 % des dirigeants, à faire des dons au profit de causes communautaires ou d’œuvres de bienfaisance.
Une part équivalente (65 %) déclare avoir fait participer leur entreprise à des activités caritatives par le biais de leurs collaborateurs. Ils sont également 65 % à avoir fait progresser l’efficacité énergétique et la gestion responsable des déchets de leur entreprise de manière significative.
 
Eléonore Devaud décrit la logique à l’œuvre :
« Pour les dirigeants, les facteurs commerciaux ne peuvent plus être considérés isolément des facteurs sociaux ou environnementaux. Certes, pendant la période de crise mondiale la réduction des coûts est devenue la norme, mais l’amélioration de l’efficacité énergétique et l’approvisionnement auprès de sources locales se justifient tout autant lorsque les économies sont en croissance. Sur un marché toujours plus saturé et concurrentiel, nous constatons que les entreprises utilisent la RSE pour se différencier et libérer un nouveau potentiel de croissance. »
 
La communication sur le développement durable, une pratique en plein essor
 
Selon Grant Thornton, près d’un tiers des entreprises de taille intermédiaire dans le monde (31 %) communiquent à présent sur leurs initiatives de développement durable, soit en les combinant à leurs rapports financiers, soit séparément. Un quart (26 %) prévoit de mettre en place un système de reporting permanent au cours des cinq prochaines années. 57 % du panel reconnaît en outre que la communication sur les sujets non-financiers devrait être juxtaposée à la communication financière pour davantage de visibilité et de compréhension de la stratégie des entreprises.
 
Et Eléonore Devaud de conclure :
« Le reporting intégré permet aux entreprises de montrer la manière dont elles créent de la valeur, non seulement au plan financier, mais plus largement dans le cadre de leur contexte social, environnemental et économique. Au-delà du fait qu’il apporte aux dirigeants une évaluation plus poussée de leur modèle opérationnel, il permet aux parties prenantes et aux investisseurs de prendre des décisions plus éclairées ».

 

 

 

 

 

 


Pour la 3ème année consécutive, les experts de l'agence digitale et de l'éditeur ont interrogé plus de 150 membres des Directions Marketing / Communication / Digitales afin de comprendre leur vision, et leur utilisation du digital.


En partenariat avec Déplacements Pros, 3mundi a réalisé un troisième baromètre des voyageurs d'affaires portant sur les déplacements professionnels de janvier à juin 2014. Cette dernière version du baromètre 3mundi/Déplacements Pros confirme la hausse des déplacements professionnels pour cette année. 30% des voyageurs d'affaires ont plus voyagé qu'en 2013 ce qui montre que les entreprises ne renoncent pas à leurs déplacements professionnels.


À l’occasion de l’édition TOP RESA 2014, American Express Carte Corporate dévoile les résultats d’une étude menée avec l’IFOP sur la mobilité des voyageurs d’affaires. Cette enquête s’inscrit dans le cadre d’un livre blanc récemment publié par le groupe American Express sur le comportement de la génération Y dans le voyage d’affaires et s’appuie sur le témoignage de différents travel managers à travers le monde. American Express France a souhaité à son tour interroger plus de 500 voyageurs d'affaires pour approfondir les constats de sa publication mondiale et mieux comprendre les pratiques, enjeux et tendances de ce secteur dans l'hexagone en 2014.


La proactivité plébiscitée par 83 % des clients

vendredi, 24 octobre 2014 13:38 Écrit par

Une récente étude met à mal les idées reçues : les consommateurs ne sont pas réfractaires à être contactés proactivement par les marques. Selon un livre blanc réalisé par l’éditeur de solutions de centre de contact Diabolocom, 83 % des consommateurs se déclarent favorables à la proactivité si celle-ci est utilisée de façon pertinente, c’est-à-dire au bon moment et de la bonne façon.


Après trente ans d’expansion sans précédent, le commerce mondial vit un changement de tendance radical. Son ralentissement, est-ce un phénomène cyclique ou durable et structurel ?


Annonce

Adobe Express 300x250

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Paru le 31 octobre 2023
GPO Magazine N°112
Recevez-le dès maintenant !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Lire un extrait GPO 112.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

 

è  DÉMATÉRIALISATION DES FACTURES : Une opportunité de performer pour les entreprises

visuel dématérialisation des factures.jpg

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 

è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

è  ACROBAT : L'application PDF

Acrobat, l'application PDF n°1 adoptée par + de 5 millions de professionnels dans le monde. Rencontre avec Lofti Elbouhali, spécialiste Adobe chez inmac wstore

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts