International et territoires 30

Point sur les normes comptables internationales

mercredi, 05 septembre 2012 00:00 Écrit par


La Directive comptable unique modifie-t-elle les enjeux d’une application des IFRS pour les PME ayant une activité internationale ? La complexité associée aux normes IFRS a conduit l’IASB* à établir un référentiel spécifique – IFRS & PME - censé être mieux adapté aux problématiques et aux ressources des PME. Cependant, la proposition de Directive euro­péenne 2011/0308 COD du 25/10/2011, visant à simplifier, harmoniser et moderniser le cadre comptable européen, ne prévoit pas une adoption explicite et intégrale du cadre IFRS & PME.


Point sur les normes comptables internationales

mercredi, 05 septembre 2012 00:00 Écrit par


La Directive comptable unique modifie-t-elle les enjeux d’une application des IFRS pour les PME ayant une activité internationale ? La complexité associée aux normes IFRS a conduit l’IASB* à établir un référentiel spécifique – IFRS & PME - censé être mieux adapté aux problématiques et aux ressources des PME. Cependant, la proposition de Directive euro­péenne 2011/0308 COD du 25/10/2011, visant à simplifier, harmoniser et moderniser le cadre comptable européen, ne prévoit pas une adoption explicite et intégrale du cadre IFRS & PME. La Directive prévoit des mesures qui permettent de simplifier les procédures comptables notamment en instaurant une classification unique au sein de l’UE des différentes entreprises en quatre catégories (petites, moyennes, grandes, entités d’intérêt public) et en proposant un modèle unique de bilan, deux modèles de compte de résultat, des formats d’annexes adaptés aux différentes catégories d’entreprises. En outre, les petits groupes sans « intérêt public » (5 M€ de total bilan, 10 M€ de chiffre d’affaires, 50 salariés) seraient exemptés de l’obligation d’établissement de comptes consolidés. En France, cette mesure n’aurait pas d’incidence puisque les seuils d’exemption en vigueur sont plus élevés.


accompagnementPour exporter, il faut organiser son entreprise pour cela et s'armer de patience : l'internationl est aussi un investissement qui ne portera ses fruits qu'à moyen terme.


> DHL Global Mail
DHL GLobal Mail accompagne les entreprises à l'export

Dans le contexte actuel, il peut être tentant d'aller chercher la croissance là où elle se trouve. En l'occurrence dans ces pays qui continuent de connaître un développement continu et sans faiblesse. L'entreprise peut s'appuyer sur de nombreux partenaires prêts à l'aider, tant à définir les marchés porteurs que pour s'y implanter durablement. Aides et accompagnements permettent de franchir le pas... et les frontières, dans de bonnes conditions.


Dans un contexte de mondialisation, l’exploitation des droits de propriété intellectuelle, et particulièrement des marques, est devenue une nécessité économique.

La marque obéit au principe de territorialité selon lequel l’enregistrement d’une marque ne confère de protection à son titulaire que sur le territoire pour lequel celui-ci a été demandé et accordé par l’autorité publique – le territoire français pour une marque française, le territoire italien pour une marque italienne, le territoire communautaire pour une marque communautaire1.
La commercialisation de produits ou services à l’export implique une exploitation transfrontalière de droits de propriété intellectuelle, et par conséquent la nécessité de s’interroger sur la stratégie de dépôts et sur la conclusion de contrats de licence avec les différents distributeurs.
La marque doit être protégée dans tous les pays où elle est commercialisée.



Vendre à l’export, c’est pouvoir communiquer et comprendre la culture des acheteurs étrangers


De nombreuses propositions ont été formulées pour relancer le commerce extérieur de la France et réduire le déficit de la balance avec un diagnostic portant notamment sur la compéti­tivité, l’offre, la taille et le nombre d’entreprises exportatrices.
On mentionne assez rarement deux fondamentaux de l’international : pouvoir communiquer dans une langue étrangère, notamment en anglais, et savoir travailler en contexte multi­culturel. Vendre à l’étranger suppose de pouvoir s’exprimer, idéalement dans la langue maternelle de l’acheteur ou tout au moins dans la langue du commerce international : l’anglais. D’après une étude récente d’EF Education First, les 3/4 des personnes dans le monde qui parlent l’anglais l’utilisent en tant que seconde langue ; elles ne recherchent pas la perfection en termes de grammaire ou de pronon­ciation, mais seulement la capacité à pouvoir communiquer avec un étranger.


Vendre à l’international n’est pas chose aisée et mérite préparation, accompagnement, détermination et persévérance.

La première et indispensable étape est l’audit de la capacité de l’entreprise à lancer cette véritable deuxième activité : dispose-t-on du personnel et des compétences nécessaires ? Peut-on financer ce développement à l'export ? Viennent ensuite les questions relatives aux produits et services que l’on veut exporter : quel marché potentiel ? Sur quel(s) pays ? Quels normes techniques et usages commerciaux en vigueur ? Positionnement concur­rentiel ? Validité des brevets et marques ? Maîtrise des problèmes logistiques et de transport ? Quelle couverture éventuelle contre le risque de change, la possibilité ou non d'une garantie Coface ?...
Il faut donc tout d'abord analyser la situation de départ car c'est elle qui va conditionner le positionnement de l’entreprise et déterminer s’il sera possible de partir à l'assaut de l’international.


L'Afrique du Sud, une destination arc en ciel !

mercredi, 26 octobre 2011 10:16 Écrit par

L'Afrique du Sud est une destination riche en diversité ! Que ce soit par ses paysages, ses populations ou sa culture, la destination saura combler les attentes des visiteurs en quête d'authenticité !


Le déficit commercial de la France s'est aggravé au premier semestre 2011 à 37,5 milliards d'euros contre 24,6 milliards sur les six premiers mois de 2010. Alors que faire pour aider davantage nos entreprises, et notamment nos PME, à exporter ?


L'Europe, mieux que le reste du monde !

mardi, 02 février 2010 00:00 Écrit par

> REGUS
Regus, grand organisateur de réunions multi-sites
 "Passez à la vitesse Thalys : Paris, Bruxelles, Amsterdam et Cologne n'ont jamais été aussi proches !"

L’Europe serait-elle redevenue le terrain de jeu des entreprises : séminaires, réunions, affaires, les entreprises redécouvrent une Europe particulièrement accessible et élargie. Une ambition servie par les moyens de transport. Ainsi, depuis l'avènement du train à grande vitesse dans les années 80, tous les experts prédisaient la disparition du mode aérien sur toutes les distances inférieures à 1000 km. Aujourd'hui le rail étend la perspective de ses ambitions jusque 1500, voire 2000 km. Mais l'avion n'a pas dit son dernier mot. Panorama.

Paris-Lyon en deux heures ou Paris-Bruxelles en 1h22, de cœur de ville à cœur de ville, confortablement installé à 300km/h avec téléphone et accès internet via un réseau wifi...comment faire mieux ? Impossible. L'avion était irrémédiablement battu. Le rail a contribué à réinstaller le charme du voyage sans voler.

Les entreprises françaises redécouvrent l'Europe
Dans les années 70/80, les opérations de stimulation envoyaient les lauréats d'un concours de ventes à l'autre bout du monde. Brésil, Mexique, USA ou Afrique du Sud...tels étaient les rêves qui poussaient les commerciaux à se surpasser. En ce domaine, les champions incontestés étaient des sociétés telles qu'IBM avec ses PC, ou Canon et Xerox avec leurs copieurs et leurs imprimantes. Aujourd'hui les ambitions sont plus modestes.

Le développement tous azimuts et l'accessibilité des transports ont amplifié le phénomène. Le nombre de compagnies aériennes a décuplé ; le rail grande vitesse est apparu...la concurrence tarifaire s'est exacerbée, offrant de multiples possibilités d'abonnements et de réductions.


Page 2 sur 3

Annonces

ADS.GPOMAG NOTILUS ADS.1

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

   je m inscris test

Vient de paraître l'édition de Juillet 2020
Entreprise AGILE et Gestion de la MOBILITÉ
Recevoir la
 version numérique en cliquant ici

Capture d’écran 2020-07-18 à 19.05.29.png 

Paru en Juin 2020
La FONCTION FINANCE à l'heure du digital

MAG DIGITAL Lire extrait HS 2020-06-Digit fonction finance.jpg

Livres Blanc et E-book

Accélérer la transformation digitale de la comptabilité fournisseurs
Les équipes comptables se doivent d’engager leur transformation digitale pour éliminer les travaux de saisies…
Plus de livres blanc

Webinaires

Au 1er janvier 2021, le Brexit sera effectif : êtes-vous prêts ?
Au 1er janvier 2021, le Brexit sera effectif. Pour vous préparer, la douane vous accompagne…
Comment aborder le télétravail dans les meilleures conditions ?
Les nouveaux défis auxquels nous faisons face amènent les entreprises à recourir de plus en…
Les différentes étapes pour anticiper la sortie de crise
L'équipe Décidem, Cabinet de conseil spécialisé dans les défis humains, propose gratuitement son prochain webinar…
Plus de webinaires

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.