Univ’AirPlus 2019 a mis le bien-être du voyageur d’affaires au centre des débats

Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’édition 2019 d’Univ’AirPlus, qui s’est déroulée le jeudi 5 septembre dernier, a fait de la recherche du bien-être du voyageur d’affaires la préoccupation première des Travel Managers et, d’une manière générale, des entreprises. Retour sur cet événement riche en témoignages.

Suite à l’intervention du professeur Pierre-Marie Lledo, Directeur du département neurosciences à l’Institut Pasteur qui rappelé que la notion de plaisir était essentielle pour éviter le « burn-out » du voyageurs d’affaires, Anni Hood, Chief Executive de Well Intelligence, a souligné certains des impacts négatifs ressentis par les voyageurs d’affaires comme par exemple le sentiment d’épuisement causé par le stress au retour d’un déplacement (décrit par 84% d’entre eux). Pour éviter ce type de situation, il est alors pertinent pour l’entreprise de mettre en place une véritable culture du bien-être, au sein même de son organisation mais aussi dans le cadre de sa politique voyages. Anni Hood a ensuite détaillé les dix pistes à suivre pour parvenir au bien-être des collaborateurs, parmi lesquelles le respect des principes fondamentaux qui leur permettent de se sentir « mieux » ou encore la mise en place d’une politique de santé mentale proactive. Enfin, elle a rappelé la nécessité pour chacun de prendre en compte des besoins pragmatiques comme le respect des temps de sommeil ou l’aménagement de plages horaires de repos. En d’autres termes, l’entreprise doit engager ses voyageurs d’affaires à penser à leur bien-être pendant leurs déplacements professionnels.

Les entreprise que Univ’AirPlus a fait témoigner avaient d’ailleurs déjà bien compris l’importance de prendre en compte le bien-être du voyageur à l’instar du Groupe SEB, de Malakoff Médéric Humanis, de Criteo, de Cap Genimi ou encore de Ikea Group.

Fabrice Fourcot, Vice-President Human Resources Administration and reporting du Groupe SEB, a évoqué la responsabilisation du voyageur d’affaires dans les pratiques de réservation proposées, en rappelant que la pratique - encadrée - du Bleisure était autorisée au sein du Groupe, car elle correspondait aux attentes des voyageurs d’affaires et que le Groupe SEB y était particulièrement attentif.

Chez Malakoff Médéric Humanis, des baromètres ont été mis en place pour mesurer la qualité de vie au travail mais aussi pour prévenir les risques. L’objectif étant de préserver le capital humain, comme l’a évoqué Anne-Sophie Godon, directrice de l’innovation de Malakoff Mederic Humanis.

Même priorité au sein de Criteo où, parmi les initiatives citées par Emilie Nas de Tourris, Senior Global Travel Manager, figure la réalisation d’enquêtes de satisfaction voyageurs, une approche très collaborative qui redonnent le « pouvoir » aux voyageurs d’affaires.

Chez Cap Gemini, le département RH a été impliqué dans une démarche orientée bien-être des voyageurs et les feedbacks des voyageurs sont sollicités, afin d’ajuster en permanence l’offre à la demande, aux besoins et aux nouvelles pratiques, a témoigné Katharina Navarro, Travel Manager Europe de Cap Gemini.

Chez Ikea Group, Pernilla Evinder, Global Travel Manager, a expliqué pourquoi la firme suédoise avait créé un département « santé et bien-être » auquel RH et Travel Managers sont associés. Cette attitude « traveller centric » se traduit, pour l’acheteur et son sourcing, par une personnalisation des produits et des services, par la quête de meilleures conditions pour les voyageurs ou encore par la recherche d’une qualité optimum.

Permettre les rencontres et faciliter les échanges entre professionnels est l’objectif général qui aura été atteint cette année encore par Univ’AirPlus. L’édition 2019 aura permis de rappeler que l’humain reste plus que jamais au centre du voyage d’affaires.

Lu 68 fois

Annonces

m4b2019 300x250

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour pouvoir feuilleter gratuitement et intégralement le prochain numéro

   je m inscris test

Vient de paraître notre édition spéciale Transformation Digitale en entreprises et commandez la version numérique pour 10 euros TTC

MAG DIGITAL Lire-extrait HS 2019-09 Transfo digitale-300-250 pix.jpg

Extrait de l'édition Transformation digitale 

 

Découvrez notre édition de juin 2019 de GPO Magazine. Découvrez un extrait et demandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC 

MAG DIGITAL lire EXTRAIT GPO103-300-250pix.jpg

Extrait du dernier numéro

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.