Agro'Novae Industrie applique le plan France Relance 2030

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le plan France Relance 2030 engage les industries françaises dans la voie de la compétitivité verte, pour une plus grande responsabilité sociétale et environnementale et une redynamisation de l’économie française. Un chemin vertueux emprunté par Agro’Novae Industrie, une PME industrielle Entreprise du patrimoine Vivant (EPV représentative du Savoir-Faire Français) qui coche toutes les cases de ce plan et ne cesse d’adapter ses méthodes de production pour continuer son développement en France et à l’Export.

Comme quoi il est possible de conjuguer qualité, compétitivité et responsabilité par une industrialisation verte ! Yves Faure, le dirigeant de cette PME-PMI des Alpes de Haute Provence spécialisée dans la confiture BIO, explique les différentes actions mises en oeuvre et les résultats obtenus.

Une Politique Industrielle verte qui se décline dans le concret

Yves Faure insiste sur le bénéfice d’une politique industrielle et RSE pragmatique et explique que ses équipes et lui sont entrés dans un cercle vertueux, pertinent face aux difficultés économiques conjoncturelles.

Les grands axes de sa stratégie de développement ont ainsi été parfaitement alignés avec le plan France Relance 2023 et comprennent notamment :

  • le besoin de réduire les coûts de production pour parer l’inflation et ne pas répercuter la hausse des prix en totalité sur le client final
  • le besoin d’optimiser l’outil de production et les procédés pour « décarbonner » et éviter le gaspillage grâce à un effort de sobriété constant
  • la recherche de nouvelles sources de valeur ajoutée marketing en osant le développement à l’international
  • l’inscription de l’entreprise dans les dispositifs actuels favorables à la santé économique de nos industries, en suivant les orientations du gouvernement.

Cadeau bonus au profit des salariés : au quotidien, il résulte de cette stratégie une baisse de la pénibilité du travail et une hausse de la valeur ajoutée des tâches confiées aux salariés !

Consommer moins pour décarbonner… et dépenser moins

Quand on évoque la consommation pour une industrie, on pense immédiatement aux fluides : eau, électricité, gaz. Face à la crise énergétique, Agro’Novae a misé sur une plus grande indépendance vis-à-vis de ses différents fournisseurs de gaz et d’électricité qu’elle a challengé en les renouvelant et en bâtissant des partenariats avec eux.

Un pari payant qui malgré la hausse des coûts des énergies, se matérialise par une réduction substantielle de la facture finale : l’autoconsommation électrique représentant désormais 40% des besoins de l’entreprise, et les économies sur le gaz, 34%.

Pour cela, des panneaux photovoltaïques ont été placés sur 1800m² du toit du site, et des échangeurs thermiques ont été installés sur la chaîne de production pour récupérer la chaleur fatale et la réinjecter à d’autres stades du process.

La même démarche a été appliquée sur la consommation d’eau. L’entreprise a fait évoluer sa méthode de refroidissement par l’utilisation d’un tunnel ad’hoc qui permet de réinjecter l’eau chauffée pendant la cuisson des confitures, en boucle fermée.

Avec fierté, Yves Faure a constaté une réduction de 70% de la consommation sur les dernières années : une ressource essentielle dont la rareté et le coût préoccupe plus que jamais l’ensemble de la planète. Une initiative exemplaire dans l’IAA qui mérite d’être félicitée.

Concernant les matières premières, Agro’Novae a arrêté depuis 2022 tous les suremballages plastiques, préférant le carton recyclé. Au bilan : une réduction de la consommation de la matière plastique de plus de 5 tonnes par an. Pour favoriser ces économies vertes, l’entreprise a développé une politique partenariale avec certains de ses fournisseurs d’emballages (verre, métal, carton…).

Yves Faure espère étendre ce type de collaboration avec tous les intervenants avec qui il travaille, dans une vision solidaire et engagée pour la planète. Une forme de lobbying responsable que chaque industriel a la capacité de réaliser à son échelle, pour, à terme, créer une puissante transformation des usages.

Optimiser les process, moderniser l’outil de production et diminuer la pénibilité

L’amélioration des processus et l’innovation sont au coeur de la stratégie d’Agro’novae. Afin de réduire ses coûts de production et dans une démarche d’amélioration continue, Agro’novae fait le choix en 2020 de robotiser une partie de son process de production.

Elle a investi dans des robot conçus sur-mesure par l’équipementier TWIN PAC pour mécaniser la mise en carton « wrap-around » et la palettisation automatique de ses produits. Un investissement qui a nécessité un développement et une installation sur 3 ans, pour un budget de près 700K€.

Conséquence : la suppression de tâches pénibles et sans valeur ajoutée. Les personnels concernés ne sont pas pour autant débarqués du navire. Au contraire, ils se voient confier des missions de pilotage des machines et assurent des contrôles de conformité plus nombreux. Accompagnés par des formations adaptées, ils passent d’un simple rôle d’exécution à un rôle de pilotage utile à la qualité de la production.

Un parti pris qui permet de réduire l’absentéisme et l’inconfort des missions de certains personnels. En plus, une organisation du travail sur 4 jours par semaine pour les personnels de la production !

S’appuyant sur des compétences en « Lean Management », Agro’Novae a également optimisé la planification de sa production grâce à des développements réalisés sur son ERP en partenariat avec son prestataire informatique CARDIFF. Le module industriel et commercial qu’elle utilise depuis un an permet d’affiner le plan de production en fonction de l’analyse des statistiques de production et de vente de l’année N-1, mais surtout, grâce à une mise en perspective avec les tendances les plus récentes des dernières semaines observées.

Une programmation en temps réel qui répond à la problématique de l’incertitude actuelles des marchés. Des surstocks minimisés et une réduction des coûts de production et de stockage. Agro’Novae arrive ainsi à dégager un ensemble de marges pour contrebalancer l’augmentation de ses coûts et le ralentissement de la consommation française alimentaire liée à l’Inflation !

Oser l’Export avec la marque France et la Provence

Agro’Novae, PMI nichée au coeur des Alpes de Haute Provence dans un décor d’un roman de Giono, est aussi une entreprise à la stature internationale. Ses produits sont déjà implantés dans près 30 pays en Asie-Pacifique, Amérique du Nord et Europe ; l’export représente 30% de son chiffre d’affaires.

Accompagnée efficacement par BUSINESS FRANCE et BPI FRANCE dans de nombreuses missions, la stratégie développée permet aujourd’hui à la société de soutenir efficacement son développement, sur des marchés à potentiel volumes importants (USA, Mexique) ou sur une croissance dynamique (Corée, Japon, Taiwan) ; alors que le marché européen, déjà très concurrentiel, essuie une perte de vitesse dommageable. C’est une organisation payante !

En effet, pour une PME l’aventure peut s’avérer coûteuse, mais c’est sans compter sur la capacité d’adaptation de la marque aux différents palais qu’elle cible et son habileté à nouer des partenariats fiables et intelligents.

S’appuyer sur les aides et dispositifs nationaux et régionaux disponibles

En tant qu’homme de réseau et engagé lui-même dans différentes institutions économiques (pôle de compétitivité, université, école d’ingénieurs…), Yves Faure a toujours travaillé avec les différents acteurs structurant de l’économie française. Il oeuvre main dans la main avec BPI France pour accélérer son développement, soutenir ses investissements et bénéficier de veille technologique.

L’entreprise utilise également les aides mises en place par l’Etat en matière énergétique. Si le bilan est très positif sur l’amortisseur électricité, il est malheureusement plus mitigé sur le « guichet unique ». Les aides peinent à arriver en raison d’un processus de traitement long, déconnecté du rythme « terrain ».

A l’instar des PME françaises, Yves Faure espère une simplification des procédures pour répondre à l’urgence de la situation économique. Le temps de latence entre la demande et le versement de l’aide implique une avance de trésorerie importante, qui plus est, pour un résultat incertain. Heureusement, l’entreprise provençale peut faire face à cette contrainte, mais ce n’est pas le cas de toutes les PMI françaises actuellement.

De même, Yves Faure espère que l’exigence vertueuse posée par l’Etat auprès des PME-PMI soit étendue à l’ensemble des grands acteurs économiques concernés par le processus de production. Les fournisseurs d’emballages (comme ceux du verre par exemple) et d’ingrédients (comme ceux du sucre), sont parfois constitués en puissants oligopoles et ne semblent pas jouer le jeu du soutien à la réindustrialisation française alors que leur poids dans l’économie est considérable.

Un levier d’action supplémentaire pour le gouvernement français ? Yves Faure espère voir bouger les choses à ce niveau pour que l’effort économique soit équitablement réparti et porte ses fruits d’une manière plus significative dans les prochaines années.

Lu 2052 fois Dernière modification le mercredi, 26 juillet 2023 08:59
La rédaction

Le service Rédaction a pour mission de sélectionner et de publier chaque jour des contenus pertinents pour nos lecteurs internautes à partir d’une veille approfondie des communiqués de presse pour alimenter les rubriques actualité économiques, actualités d’entreprises, études ou encore actualités sectorielles. Pour échanger avec notre service Rédaction web et nous faire part de vos actualités, contactez-nous sur redaction@gpomag.fr

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Paru le 31 octobre 2023
GPO Magazine N°112
Recevez-le dès maintenant !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Lire un extrait GPO 112.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

 

è  DÉMATÉRIALISATION DES FACTURES : Une opportunité de performer pour les entreprises

visuel dématérialisation des factures.jpg

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 

è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

è  ACROBAT : L'application PDF

Acrobat, l'application PDF n°1 adoptée par + de 5 millions de professionnels dans le monde. Rencontre avec Lofti Elbouhali, spécialiste Adobe chez inmac wstore

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts