Comment favoriser l’épanouissement des salariés dans votre entreprise

Management Écrit par  mercredi, 12 février 2014 12:37 Taille de police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Pour conférer un cadre de travail agréable à vos salariés, plusieurs outils RH existent. Parmi les plus simples à mettre en œuvre, le titre-restaurant, le chèque-vacances ou encore la carte cadeau, auxquels s'ajoutent d'autres solutions plus high-tech favorisant une gestion globale et automatisée des ressources humaines.

La qualité de vie au bureau ? C'est l'un des premiers éléments d'attachement des salariés à leur entreprise, d'après le baromètre 2013 Actioneo/CSA. Ainsi, 45 % des collaborateurs (en hausse de 7 points par rapport à l'édition précédente) consi­dèrent que la mise en œuvre d'un cadre de travail agréable, favorisant l'épanouissement et la reconnaissance de tous, est un facteur de fidélisation. C'est dire si la qualité de vie au travail ne doit pas être prise à la légère !

 


Mais pour implémenter une telle politique, encore faut-il faire le bon choix parmi les leviers multiples concourant à l’amélioration du confort au bureau. Et parmi les solutions les moins coûteuses et les plus simples à mettre en œuvre, citons le fameux titre-restaurant, un avantage en nature, soit négocié dans le cadre d'un accord d'entreprise, soit consenti unilatéralement par l’employeur qui le cofinance. En France, la législation fixe une fourchette à la contribution du dirigeant entre 50 % et 60 % de la valeur du titre (avec un maximum unitaire de 5,29 € en 2013). Au-delà, les avantages fiscaux au bénéfice de l'employeur (exonération de cotisations sociales sur sa contribution) ne sont plus accessibles.

Exonération fiscale
Autre solution propre à motiver à moindre coût vos collaborateurs : les chèques-cadeaux qui figurent dans le top 3 des présents les plus souhaités par les Français à Noël, d'après une étude réalisée par Deloitte en 2012. « Le chèque-cadeau est aujourd'hui une véritable institution. Loin d'être une simple rémunération complémentaire, il a une véritable valeur symbolique dans l'entreprise en favorisant la reconnaissance des salariés et, in fine, leur fidélisation. C'est d'ailleurs pourquoi il est prisé aujourd'hui par la très grande majorité des sociétés, qu'elles soient dotées ou non d'un comité d'entreprise », constate Anna Notarianni, directrice générale de Sodexo Services Avantages et Récompenses, qui dispose d'une gamme de chèques valables dans 680 enseignes. « Des chèques qui se déclinent par thème : chèque-culture, rentrée scolaire, etc., et ce, afin d'exprimer au mieux l'intention spécifique de l'entreprise », renchérit la directrice générale, en rappelant que la société, recourant à une telle solution dans le cadre d'occasions spécifiques prévues par l'administration fiscale (naissance d'un enfant, Noël, fête des mères, etc.), bénéficie d'une exonération de charges sociales. « Et ce, dans la limite de 5 % du plafond mensuel de la sécurité sociale, soit 156 € par salarié et par événement en 2014 », précise Catherine Fau, directrice des partenariats à laDirection Affiliés chez Sodexo Services Avantages et Récompenses.
Autre titre intéressant qui mérite d'être davantage connu des PME : le chèque-vacances, accepté par 170 000 professionnels du tourisme et des loisirs pour de nombreux usages. Dans les entreprises de moins de 50 salariés, la contri­bution patronale est déductible du bénéfice imposable et exonérée de charges sociales (sauf CSG/CRDS) dans la limite de 420 € (30 % du Smic brut) par salarié et par an. Pour les plus grosses structures, le titre est assujetti aux cotisations sociales.

Concilier vie pro et vie perso
Outil de motivation tout autant attractif fiscalement, le chèque emploi-service universel (Cesu) est, quant à lui, exonéré de charges sociales et fiscales, côté employeur comme employé, dans la limite de 1 830 € par an et par bénéficiaire. L'intérêt d'un tel titre ? « Permettre aux salariés de mieux concilier leur vie pro et perso en leur donnant accès à un panel de 20 services à la personne tels que la garde d'enfant, le ménage, le soutien scolaire... », développe Catherine Fau.
Un avantage également procuré par un panel de solutions technologiques innovantes propres à améliorer la qualité de vie au travail. C'est le cas des SIRH, Systèmes d'information ressources humaines, qui facilitent l'organisation du travail en pilotant de manière automatisée un certain nombre de tâches liées à la gestion RH : gestion administrative du personnel, paie, tableaux de bord sociaux, plates-formes de formation (dont e-learning), management des compétences et carrières, gestion des temps, activités et congés / RTT, consultation des soldes, etc. Ainsi, d'après l’édition 2013 du Baromètre RH de Bodet Software, éditeur de solutions de gestion RH, et de l’Essca, école de management à Angers et Paris, les motivations recherchées dans l'informatisation d’activités RH évoluent dans le sens d’une attention marquée envers l’amélioration du climat social et de la communication interne, suivie par l’intérêt de se dégager du temps pour les missions à plus forte valeur ajoutée et par l’atteinte des objectifs de productivité.

SIRH en mode Saas
« Le recours à de tels outils favorise notamment une véritable révolution en matière de gestion des congés, rappelle Gaël Cellier, chargé grands comptes chez EquiTime, éditeur SIRH spécialiste des logiciels de temps, planification du personnel, et gestion des congés, c'est pourquoi les « workflow », « self-service » et autres demandes de congés en ligne, plus encore que n’importe quelle autre solution RH, se sont généralisés au sein des organisations ces dernières années. Ils constituent la brique SIRH la plus déployée après la paie ». Comme tout projet d'informatisation, la gestion des congés s’est d’abord attachée à reproduire ce que l’utilisateur connaissait. Tout est parti du papier : une  « fiche congés », un planning sur Excel imprimé ou même un simple tableau magnétique accroché sur un mur de l’entreprise.
« Les premiers équipements se sont très souvent réalisés au travers d’une solution informatique de paie ou de gestion des temps et plannings. Il ne s’agissait alors que d’un module « périphérique », souvent limité, inclus dans une problématique plus vaste. La gestion des congés était ainsi traitée en annexe d’un projet principal », raconte l'expert. Plusieurs mouvements de fond ont par la suite accéléré la mutation de tels outils comme les apports techniques du web 2.0 et la démocratisation du SaaS (Software as a Service). L'un comme l'autre ayant ouvert les vannes d’un équipement en masse des organi­sations. Ainsi, selon les chiffres publiés par l’Observatoire SIRH1, 58 % des entreprises françaises ont mis en place une solution en mode SaaS au sein de leur SIRH en 2013 (contre 47 % en 2012), le top 3 des applications recouvrant le recrutement, la formation (voir encadré) et la gestion intégrée des talents (entretiens annuels, performance, rémunérations). Et vous, êtes-vous prêts à miser sur une telle solution pour favoriser une gestion globale et automatisée des ressources humaines ?

Charly MASLIAH



                                    

Pour en savoir plus

Salon Solutions Ressources Humaines– Performance & Talents - ELearning Expo - Serious Games - Ludimat Expo
Paris Expo - Porte de Versailles du 18* au 20 Mars 2014


Marché ouvert des talents, télétravail, équilibrer le travail et la vie professionnelle, reconfigurer l’organisation et les missions des DRH, mise en place d’une solution en mode SaaS au sein du SIRH, montée en flèche des serious games et du mobile learning…, sont les sujets d’actualité qui seront largement abordés lors de ce rendez-vous de toute la communauté RH.
Cette plate-forme permettra de mettre en relation plus de 250 sociétés exposantes qui comptent dans ces domaines, 7 300 visiteurs professionnels cœur de cible, un programme de 33 conférences de haut niveau et 45 ateliers exposants riches en évènements.


Nouveautés 2014 ! :
• Une conférence inaugurale exceptionnelle « spéciale 20 ans ».
• Une web tv collaborative hrchannel.com
• Une appli mobile permettant de suivre toute l’actualité en directe et favorisant la mise en relation exposants et visiteurs ...     
Et d’autres surprises...


*à compter de 14h00



                                    

Priorité à la formation !

Mathilde BOURDAT
Spécialiste du management de la formation chez Cegos

Brique incontournable des outils de SIRH, la formation constitue la pierre angulaire d'une politique de fidélisation réussie. Et elle reste particulièrement appréciée des salariés ! Ainsi, 94 % d'entre eux se dé­clarent satisfaits par l'offre proposée par leur entreprise, d'après une étude réalisée par le groupe Cegos en mars 2013. De leur côté, 95 % des DRH européens jugent les formations efficaces. Avec toutefois de forts décalages selon les pays : la France et l’Espagne sont très en retrait avec seulement 23 % jugeant les « formations très efficaces », quand les DRH britanniques culminent à 40 %.
Mathilde Bourdat, spécialiste du management de la formation chez Cegos, souligne : « Le total des DRH français très satisfaits de la formation pour développer les compétences a perdu cinq points en cinq ans... Voilà qui marque peut-être le début d’une désillusion des DRH vis-à-vis du système de formation à la française ».
La formation en « groupe et en salle » reste le mode de formation privilégié (à 93 %) et, ce, quel que soit le pays ou la taille de l’entreprise. Néanmoins, 61 % des personnes formées inter­rogées cette année ont également bénéficié d’une formation à distance. On remarque, comme chaque année, un important retard des entreprises françaises en matière de e-learning : les salariés ont deux fois moins accès à la formation à distance que leurs homologues britanniques. L’Hexagone rattrape toutefois peu à peu son retard, comme l’explique Eric Segonds, manager du pôle d’expertise Formation chez Cegos : « On note en France une belle progression de la multi-modalité en formation : depuis 2011, l’enseignement à distance a augmenté de 9 points et les formations mixtes (en salle + e-learning) de 11 points. Un réel bénéfice, puisque la multi-modalité ne prend pas le pas sur la formation présentielle, qui, elle, reste stable ». Lorsqu’on interroge les salariés plus pré­cisément sur la nature des formations suivies en ligne, on constate également la rapidité avec laquelle les modalités évoluent : l’explosion du « mobile learning » (sur téléphone ou tablette) est remarquable, avec 35 % d’utilisateurs parmi les personnes qui se sont formées en ligne cette année, contre seulement 8 % en 2010. Le bond des serious games (jeux pédagogiques de simulation) est éga­lement spectaculaire, avec 40 % d’utilisateurs parmi les personnes qui se sont formées en ligne aujourd’hui contre 15 % en 2010.
Lu 20095 fois Dernière modification le lundi, 13 juillet 2015 14:49

Annonces

Salons Solutions RH 300x250

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour pouvoir feuilleter gratuitement et intégralement le prochain numéro

   je m inscris test

Vient de paraître notre édition spéciale Transformation Digitale en entreprises et commandez la version numérique pour 10 euros TTC

MAG DIGITAL Lire-extrait HS 2019-09 Transfo digitale-300-250 pix.jpg

Extrait de l'édition Transformation digitale 

 

Découvrez notre édition de juin 2019 de GPO Magazine. Découvrez un extrait et demandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC 

MAG DIGITAL lire EXTRAIT GPO103-300-250pix.jpg

Extrait du dernier numéro

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.