Interopérabilité - Le succès d’un projet GED repose sur une méthodologie adaptée

Interopérabilité - Le succès d’un projet GED repose sur une méthodologie adaptée

Évaluer cet élément
(3 Votes)

Dans le monde de la gestion de documents, la capacité à faire communiquer des systèmes divers entre eux est capitale. Au-delà de cette nécessaire approche technologique, l’un des facteurs clés de succès réside également dans la capacité de l’entreprise à déployer une méthode éprouvée de conduite de projet. Objectif final : la satisfaction du client ! Entretien croisé entre Pierre-Marie Brou, Product Manager Youdoc, Raphaël Benant, Chef de projet chez T2i.

GPO Magazine : Pourquoi la technologie n’est-elle plus un frein aux succès des projet de GED ?

Pierre Marie BrouPierre-Marie Brou : L’objectif d’un projet de GED est d’optimiser les processus métiers d’une entreprise, en traitant une seule fois l’information (quelle que soit la source) et en étant à même de la mettre à disposition au bon moment, au bon endroit, aux bonnes personnes. Aujourd’hui, les technologies nécessaires pour atteindre ces objectifs sont là. En revanche, elles ne suffisent pas au succès d’un projet de GED, qui requiert également une méthodologie adaptée de gestion de projet.

Raphaël Benant : En effet, l’interopérabilité entre les applications métiers et documentaires est souvent vue uniquement au travers du seul prisme technique. S’il s’agit d’une condition nécessaire à la réussite d’un projet de gestion documentaire, mais depuis quelques années, nombre d’éditeurs proposent des catalogues d’API ou des marketplaces de connecteurs qui contribuent à développer cette interopérabilité. D’ailleurs, le Groupe T2i a toujours adopté une approche de transversalité et d’ouverture sur les applications présentes dans l’écosystème de ses clients. L’audit, l’études des besoins, la mise en œuvre de bonnes pratiques et l’implication des métiers sont de réels facteurs clés de succès d’un projet de GED.

GPO Magazine : Quelle organisation humaine faut-il mettre en place ?

Pierre-Marie Brou : Il est en premier lieu indispensable de créer une équipe projet intégrant l’ensemble des acteurs impliqués: l’entreprise d’une part, qui met en place la GED et qui en est le chef d’orchestre ; et ceux qui sont garants des solutions à savoir l’éditeur de la solution de GED et le ou les éditeurs des applications métiers connectées avec le système de GED.

Raphaël Benant : En interne, l’entreprise doit mobiliser des personnes disposant d’une bonne connaissance des problématiques métiers et sa direction des systèmes d’information pour valider la faisabilité technique du projet. Les équipes métiers, bénéficiaires de la solution qui sera mise en œuvre, sont pour leur part sollicitées pour définir leurs besoins. Enfin, la DPO (Data Protection Officer) ou le service juridique peuvent également intervenir, dès lors que la solution intègre des données personnelles.

GPO Magazine : Quelles sont les étapes de déploiement ?

Pierre-Marie Brou : Cette équipe une fois en place doit notamment définir un planning précis avec les étapes de mise en œuvre du projet et respecter l’ensemble des contraintes de chacune des parties prenantes. La démarche est essentielle pour planifier les tâches de manière cohérente, tout en tenant compte des disponibilités de chacun. Par exemple, la formation utilisateur doit se faire avant la bascule en production. Cette étape de planification contribue également à garantir l’engagement des intervenants, à les responsabiliser et à s’assurer de leur mobilisation tout au long du projet.

Raphael BenantGPO Magazine : Quels sont les points de vigilance ?

Raphaël Benant : La phase de test est indispensable et ne doit pas être négligée. Elle permet de vérifier que les connections entre les applications, qui ne cessent d’évoluer, fonctionnent toujours bien. Il est par ailleurs important que l’entreprise qui déploie le projet récupère auprès des éditeurs la documentation sur chacun des connecteurs. Afin de disposer d’une traçabilité sur les actions mises en œuvre, elle doit également demander à toutes les parties prenantes de s’engager sur des comptes rendus précis et sur un engagement sur les dates de livrables. La démarche évite notamment la répétition des phases de tests. Enfin, il est important que les éditeurs impliqués dans le projet communiquent entre eux et que le client, qui est moteur dans le projet, encourage la mise en place d’une équipe projet commune et identifiée avec l’ensemble des éditeurs et parties prenantes.

Le Groupe T2i offre des solutions logicielles innovantes dans les domaines suivants : dématérialisation des documents (Youdoc), gestion des ressources humaines, infrastructure et Cloud. Proche de ses clients, il propose des offres performantes répondant aux enjeux métiers des entreprises et adaptées à de nombreux secteurs tels que les administrations publiques, l'immobilier, les banques & assurances, le transport, la distribution et l'industrie. Le Groupe T2i contribue à accélérer les stratégies de transformation digitale des entreprises et des organisations. Le Groupe T2i compte plus de 200 collaborateurs avec des implantations en Suisse, en France et au Canada et a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de plus de 37, 6 millions de Francs Suisses, soit 33,6 millions d’euros. L’innovation et l’ergonomie de ses solutions constituent une priorité pour le Groupe T2i qui consacre chaque année une part importante de son CA à la R&D et mobilise une équipe de 50 personnes.

Groupe T2i 72dpiPour en savoir plus :

Groupe T2i
46-48 Chemin de la Bruyère 69570 Dardilly
01 72 52 30 00
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.groupe-t2i.com / www.youdoc.fr

Lu 815 fois Dernière modification le lundi, 17 juin 2019 09:30
Anne Del Pozo

Elle collabore depuis près de 20 ans à différents magazines en qualité de journaliste.

Elle y traite de sujets articulés essentiellement autour de la finance, des flottes automobiles, du voyage et du tourisme d'affaires ou encore des ressources humaines. Anne del Pozo participe également à la rédaction de nombreux témoignages clients et de newsletters d'entreprise.

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour pouvoir feuilleter gratuitement et intégralement le prochain numéro

   je m inscris test

Vient de paraître notre édition spéciale Transformation Digitale en entreprises et commandez la version numérique pour 10 euros TTC

MAG DIGITAL Lire-extrait HS 2019-09 Transfo digitale-300-250 pix.jpg

Extrait de l'édition Transformation digitale 

 

Découvrez notre édition de juin 2019 de GPO Magazine. Découvrez un extrait et demandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC 

MAG DIGITAL lire EXTRAIT GPO103-300-250pix.jpg

Extrait du dernier numéro

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.