Windows Onward

Les entreprises intensifient leurs projets de transformation digitale

Les entreprises intensifient leurs projets de transformation digitale

Évaluer cet élément
(1 Vote)

En Europe, tout comme en France, les dirigeants d'entreprise font actuellement face à des contraintes économiques et des défis organisationnels qui les incitent à embrasser de nouvelles technologies et approches de travail. Ces défis sont particulièrement prégnants dans le secteur industriel.

Quels que soient leur taille et leur secteur d’activité, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à basculer vers la digitalisation de leurs processus. Dans une étude menée en 2023, Statista prévoit ainsi que les investissements mondiaux dans la transformation numérique dépasseront les 3 milliards de dollars en 2026. Une tendance qui s’est notamment accélérée depuis la Covid-19, laquelle a mis en exergue l’importance du numérique pour maintenir son activité en période de crise sanitaire.
Pierre Hartmann Forterro

Ce point de vue rejoint d’ailleurs celui des entreprises ayant surmonté la crise de 2008-2009 qui, pour leur part, considéraient la transformation numérique comme un outil permettant de résister à la tempête économique. Il n’est donc pas étonnant que 94% d’entre elles souhaitent accélérer ou au moins maintenir le rythme actuel de leurs efforts de transformation.

Les crises, vecteur d’accélération des projets de transformation digitale

« D’autant que la succession de crises que nous traversons depuis plusieurs années maintenant ne devrait pas renverser cette tendance », analyse pour sa part Pierre Hartmann, responsable avant-vente chez Forterro, éditeur européen de logiciels et de services ERP pour le secteur industriel.

Ainsi, selon l’étude Shaping the Future of Manufacturing (IFS/IDC IntoBrief, 2023), l’augmentation du coût de la main-d’oeuvre (61 % au global et 29 % en France), du coût des matières premières (42 % au global et 43 % en France) ainsi que les problèmes liés à la Supply Chain (42 % au global et 22 % en France) sont les principaux obstacles auxquels se heurtent actuellement les fabricants.
Stephane Douce COBuy

« Aujourd’hui, les crises économiques, financières et géopolitiques continuent ainsi de peser sur les coûts des matières premières et de l’énergie, poursuit Pierre Hartmann. Dans ce contexte, les entreprises surveillent d’encore plus près leurs coûts de production, leurs taux de marge ou encore la qualité de leurs produits et portent par ailleurs une attention toute particulière à la sécurisation de leur chaîne d’approvisionnement ».

Une tendance également observée par Stéphane Douce, responsable BU COBuy, logiciel collaboratif de gestion des achats et des relations fournisseurs (filiale d’Oxalys) pour qui, « en ces périodes économiques et financières mouvementées, les entreprises sont particulièrement vigilantes à leurs différents coûts, directs et indirects. C’est plus particulièrement le cas des entreprises industrielles qui consacrent en moyenne 50 % de leur chiffre d’affaires aux achats ».

Or, selon le Digital Maturity Report de DocuSign, les entreprises ayant une maturité numérique optimale sont trois fois plus susceptibles d’avoir une résilience transformatrice et seront en capacité de faire face aux perturbations, mais aussi d’innover et de prospérer en dépit de celles-ci.

La recherche de productivité toujours d’actualité

Cette capacité d’innovation est d’ailleurs aussi l’une de leur préoccupation. En effet, au-delà de leur résilience aux crises, les entreprises restent également confrontées à de forts enjeux de compétitivité, auxquels l’innovation et les investissements dans le digital apportent déjà des éléments de réponse. Ces enjeux sont d’autant plus exacerbés aujourd’hui que les entreprises sont de plus en plus nombreuses à relocaliser leur chaîne d’approvisionnement en France ou dans des pays limitrophes, afin de la sécuriser davantage et éviter des ruptures dans leur chaîne de valeur. Une démarche qui a un coût et nécessite donc de trouver de nouveaux gains de productivité sur d’autres postes.

F Breget Nomadia« Or, la productivité des dirigeants et des collaborateurs passe notamment par la digitalisation de leurs processus métiers », souligne Fabien Bréget, CEO de Nomadia. Pour le moment, les processus et outils manuels obsolètes entravent encore leur productivité ainsi que leur stratégie de croissance future. Toujours selon le Digital Maturity Report, les décideurs européens passent toujours beaucoup trop de temps (12 heures par semaine) à effectuer des tâches répétitives sans aucune valeur ajoutée.

Cependant les entreprises, conscientes de l’impact du digital sur leur productivité, tendent néanmoins à renforcer leurs investissements dans le numérique. Elles seraient ainsi 70 % à augmenter leurs investissements dans le numérique et l’adoptent afin de gagner en compétitivité dans une environnement commercial en constante évolution.

La main-d’oeuvre devient un enjeu clé

L’accélération de la transformation digitale des entreprises répond également aux attentes des collaborateurs qui souhaitent consacrer davantage de temps à des tâches utiles, performantes (44 %) ou stratégiques (46 %) et qui cherchent à cet effet à intégrer des entreprises ayant engagé leur transition numérique.

« Le déploiement d’une stratégie et de processus numériques adéquats permettra non seulement de renforcer la résilience de l’entreprise, mais aussi de freiner l’exode potentiel des compétences et des meilleurs talents », analyse Ronan Copeland, Group VP and General Manager EMEA DocuSign.

Un point à ne pas négliger au regard des difficultés que rencontrent actuellement les entreprises pour recruter et fidéliser leurs collaborateurs. Cette tendance est notamment portée par un marché de l’emploi sous tension sur différents métiers. Selon le rapport DocuSign, un tiers des personnes qui envisagent de quitter leur emploi souhaitent le faire pour être engagées par des entreprises situées à l’avant-garde du numérique, car elles ne sont pas satisfaites de devoir utiliser des systèmes et des processus devenus obsolètes.
Ronan Copeland

Les stratégies RSE portent la digitalisation

Cette tendance va d’ailleurs de pair avec la mise en place des stratégies RSE dans les entreprises. En effet, de plus en plus d’entreprises misent sur le digital pour les accompagner dans leurs démarches sociales et sociétales, ou en faveur de l’environnement. 27 % des personnes interrogées dans le cadre du Digital Maturity Report estiment ainsi que les choix numériques permettent de réduire les déchets et de mieux soutenir les objectifs de durabilité de l’entreprise. Et elles sont 24 % à affirmer que cela contribuerait aux engagements environnementaux, sociétaux et de gouvernance de leur entreprise (ESG).

« En réduisant les distances parcourues et le temps passé sur les routes par les collaborateurs itinérants, une solution d’optimisation des itinéraires leur permet de gagner du temps sur leurs trajets et de rentrer plus tôt chez eux, ce qui contribue à un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle, poursuit Fabien Bréget. D’autre part, elle permet aux entreprises de réduire leur consommation de carburant et leurs émissions de CO2 ».

La transformation digitale, nécessité autant qu’opportunité

Il ne fait ainsi plus de doute que la transformation digitale des entreprises soit devenue ces dernières années un élément clé des stratégies de croissance des entreprises. D’ailleurs, selon l’étude Samsara, les entreprises ayant le plus haut niveau de maturité digitale ont six fois plus de probabilité de dépasser leur objectif financier, et ce d’au moins 25 %. Des chiffres que conforte le rapport de Shaping the Future of Manufacturing d’IFS, selon lequel les fabricants ayant optimisé leur transformation digitale ont vu leurs bénéfices augmenter de 40 % (43 % en France) par rapport aux entreprises d’une moindre maturité digitale.

Le rapport DocuSign constate pour sa part que 43 % des décideurs sont d’ailleurs déjà convaincus par le numérique. D’autre part, 63 % des personnes interrogées reconnaissent que les améliorations numériques apportées au sein de leur organisation vont au-delà des processus et contribuent à soutenir les objectifs de durabilité et d’inclusion.

Aujourd’hui, les investissements dans les nouvelles technologies doivent se poursuivre voire s’accélérer. Une démarche qui se justifie d’autant plus que certaines technologies arrivent aujourd’hui à maturité, tandis que d’autres, plus innovantes, laissent apparaître de réels bénéfices pour les entreprises qui les mettraient en oeuvre.

Lu 1785 fois Dernière modification le mardi, 16 janvier 2024 09:25
Anne Del Pozo

Elle collabore depuis près de 20 ans à différents magazines en qualité de journaliste.

Elle y traite de sujets articulés essentiellement autour de la finance, des flottes automobiles, du voyage et du tourisme d'affaires ou encore des ressources humaines. Anne del Pozo participe également à la rédaction de nombreux témoignages clients et de newsletters d'entreprise.

Annonces

Windows Onward

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

è Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 
è Facturation électronique 2026

Un guide détaillé sur les étapes clés pour réussir son passage à la facturation électronique 2026 et franchir le pas de la dmatérialisation, avec tous les bénéfices qui l'accompagnent.

LB Facturation electronique 2026 Docuware.png

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 
è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts