Windows Onward

Laurent Locurcio

Laurent Locurcio

Journaliste économique, il a notamment collaboré avec la presse spécialisée dont La Tribune, Le Point, Le Monde, LSA, Sport Eco, et bien entendu GPO Magazine. Il a également participé au lancement de titres de presse et a été rédacteur en chef  d’un important magazine d’entreprise. Auteur également de livres d’entreprises, il intervient aussi auprès d’étudiants en formation multi-médias.

> Servcorp, des bureaux haut de gamme à la portée de toutes les entreprises

Winston Churchill disait que « là où se trouve une volonté, il existe un chemin », mais encore faut-il que quelqu'un nous indique la voie à prendre. C’est ce que s’efforcent de faire certains acteurs qui, chacun à leur manière, soutiennent la volonté d'entreprendre en France. Chefs d'entreprise, associations, groupements, agences de développement, il existe tout un réseau de bonnes volontés prêtes à aider ceux qui entreprennent. Voici un tour d'horizon, non exhaustif, de ceux qui soutiennent en France la volonté d'entreprendre.

Garder foi en l'avenir, même lorsque la conjoncture est difficile, est le propre du dirigeant d'entreprise qui se bat au quotidien pour son entreprise. Un engagement permanent que des chefs d'entreprises, des présidents d'associations, des responsables d'agences de développement pratiquent également. L'objectif est souvent le même, puisqu'il s'agit d'œuvrer, d'une manière ou d'une autre, au développement économique en France.


Des réseaux pour mieux collaborer

Publié dans Management 13 février 2013

Passer de la notion de ressources humaines à celle de réseaux humains, il n'y a qu'un pas que certaines entreprises ont franchi en mettant l'accent sur les démarches collaboratives et intégrées. Une notion bien plus vaste qu'on ne le pense, et en voici un tour d'horizon.

Un changement culturel se profile dans l'organisation des directions RH. D'une part, la dématérialisation des échanges s'intensifie. D'autre part, à titre personnel déjà, les jeunes collaborateurs arrivant dans les entreprises sont très familiarisés avec les réseaux sociaux et Internet. Tout cela facilite l'émergence de nouvelles pratiques collaboratives en entreprise. « Les réseaux sociaux d'entreprises qui peuvent par exemple prendre la forme d'un blog thématique en interne, voire en externe, introduisent de nouvelles façon de collaborer » indique Franck Tujek, manager consultant au sein du cabinet ConvictionsRH. « Les réseaux sociaux permettent une diffusion plus intelligente de l’information que les moyens traditionnels tel que l’e-mail, en décloisonnant les échanges et en favorisant la participation » précise-t-il.


C'est une équation à plusieurs inconnues que doit résoudre le dirigeant dans sa stratégie d'évolution des rémunérations. Tenir compte de l'évolution réglementaire sociale et fiscale, de la concurrence sur les prix, des revendications salariales, du contexte économique, et tout cela en préservant les marges, est un exercice compliqué au quotidien. Quelques pistes de réflexion permettent d'y voir un peu plus clair dans un domaine qui est pourtant essentiel à la pérennité de l'entreprise, davantage encore que l'activité. Malheureusement, les cas d'entreprises qui disparaissent le carnet de commandes rempli, ne sont pas rares : elles travaillaient à perte en négligeant une donnée essentielle, le coût du travail...


> HCorpo
HCorpo accompagne les entreprises dans la maîtrise de leurs coûts hôtels

Pas simple de mener à la baguette un budget de voyages d'affaires en évitant les fausses notes et autres dissonances comptables qui nourrissent les dépassements. Seule solution, harmoniser les pratiques de ses collaborateurs et mettre à l'unisson les circuits de validation et de facturation. C'est aujourd'hui possible, pour les grands comptes, mais aussi pour les PME qui se voient proposer des services sur mesure par des spécialistes, via Internet.

Le fonctionnement des plates-formes de réservation est simple, du moins pour la partie hôtelière. Les opérateurs négocient avec les hôteliers afin de les intégrer dans leur catalogue, en obtenant au passage des remises pour les utilisateurs du système. Les particuliers connaissent bien ce système de plate-forme, à l'ergo­nomie étudiée. Il suffit simplement d'entrer une destination et une date pour se voir proposer une liste d'hôtels et de prix différents. Une présentation que les opérateurs présents sur les systèmes de réservation en ligne destinés aux entreprises (Hcorpo, HRS, Hotel.info, etc.) ont reprise, en l'adaptant.


> Neopost
Dématérialisation des courriers : Neopost s'engage fortement

Par sa nature même, il est difficile d'estimer le volume représenté par le courrier égrené émis chaque année par les entreprises françaises. Certains avancent le nombre de 3 milliards de plis par an. D'autres estiment que 25 % du courrier émis par une entreprise est égrené. Pourtant, il existe aussi des solutions adaptées pour réaliser des économies et des gains de productivité significatifs. Explications.


> EnvoiMoinsCher.com prend une longeur d'avance sur les envois de colis

> Avec Upela, simplifiez-vous les envois !

Pour bénéficier d'un tarif négocié auprès d'un transporteur, il faut pouvoir garantir un volume significatif d'expéditions. Pour autant, la porte n'est pas close aux entreprises souhaitant bénéficier de ces tarifs avantageux, grâce à des plates-formes proposant des offres dédiées aux entreprises en matière de livraison égrenée.


Si l’externalisation ou la location représentent de nouvelles pistes à explorer pour les entreprises, la difficulté serait plutôt de savoir par quel domaine commencer. Peu nombreuses sont les entreprises, et notamment les PME, à avoir la capacité de réaliser régulièrement des analyses stratégiques, domaine par domaine, sur les processus aujourd'hui externalisables.

En fait, c'est bien souvent l'offre qui crée la demande, ce qui explique pourquoi, dans certains domaines précis comme la location de véhicules par exemple, certaines pratiques se sont généralisées. La crise a conduit les entreprises, soucieuses de ménager leur trésorerie, à s'intéresser à de nouvelles pistes d'externalisation.


Avec une belle régularité, le marché du BPO – Business Process Outsourcing – continue de progresser. Et si les pays anglo-saxons sont depuis longtemps convaincus des avantages concurrentiels de cette pratique, les entreprises françaises s'y intéressent de plus en plus.

Actuellement, ce sont les services liés à la gestion des clients, aux ressources humaines, aux finances ou encore à la comptabilité qui restent très demandés. Le BPO est en effet l'étape la plus avancée de l'externalisation, puisqu'il s'agit de confier à un prestataire spécialisé un ou plusieurs processus métiers de l'entreprise. En substance, il est possible ainsi d'externaliser les moyens de paiement et recouvrement, le SAV, les actions marketing et CRM, la logistique, les services généraux, les prises de commandes, le flux de données physiques et numériques, le tri de documents et courriers ou encore la GED. En confiant ce type d'activités, l'entreprise peut concentrer ses moyens sur son coeur de métier, en s'assurant de rester technologiquement performante dans tous les processus.


Point de vue de Marc Touati

Les avis de l'économiste français Marc Touati sont très attendus. Ancien directeur de la recherche économique et financière des groupes Banque Populaire et Natixis, il a fondé le cabinet Acdefi qui dispense des conseils aux entreprises, aux professionnels et aux particuliers. Également auteur de nombreux ouvrages, cet expert économique est reconnu pour ses avis éclairés et tranchés.

Quel constat faites-vous de la situation économique de la France et de ses entreprises ?
> « D'abord en France, les chefs d'entreprises sont bien préparés à ce que nous vivons puisque nous sommes en réalité en crise depuis longtemps. Cela fait d'ailleurs une dizaine d'années que la France ne mérite plus son triple A. Mais aujourd'hui, il faut absolument parvenir à une réduction des dépenses publiques parallèlement à celle de l'imposition sur les entreprises. J'insiste d'ailleurs sur ce point : pour qu'une relance de l'activité puisse exister, il faut agir sur les dépenses publiques et en même temps sur les charges pesant sur les entreprises».


La crise ? Quelle crise ? Si l'on en juge par les résultats de ces entreprises qui ont choisi la voie de la croissance externe pour rester compétitives, la question mérite d'être posée. Toutefois, la réussite n'est pas le fruit du hasard, mais plutôt d'une vision stratégique clairement définie et de partenaires financiers prêts à partager les objectifs visés.

Financement : la croissance externe a encore du crédit
Même si le système bancaire se montre frileux, les projets de croissance externe ont encore la cote auprès des financeurs et des dirigeants d'entreprise. Ainsi, le baromètre Ifop-KPMG-CGPME, publié en octobre et portant sur le financement et l'accès au crédit des PME, montre bien que la situation s'est tendue. D'une part, et pour la première fois depuis le lancement de ce baromètre en 2009, 70 % des dirigeants interrogés font état d'un besoin de financements et d’autre part 37 % déclarent se restreindre dans leurs investissements en raison de difficultés d'accès au crédit. Certes, 48 % des patrons de PME ont des besoins de financements liés à leur activité, en particulier pour soutenir leur trésorerie. Toutefois, 40 % des dirigeants cherchent des crédits pour investir, et parmi ceux-ci, un tiers souhaite réaliser des acquisitions dans le cadre d'une croissance externe. Une tendance en hausse de 4 points dans le baromètre, alors même que les besoins de crédits pour des investissements d'équipement (- 6 points) et d'innovation (- 7 points), dégringolent. Cependant, 76 % des dirigeants de PME font état de mesures de durcissement par les banques et d'allongement de délais d'acceptation.


Page 14 sur 15

Annonces

Windows Onward

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

 è Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 

è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts