Portraits d'entrepreneurs 50

À l’instar des grands noms du Web français comme Xavier Niel (Iliad), Jacques-Antoine Granjon (Vente-privee) ou Marc Simoncini (Meetic), ce n’est pas dans le système scolaire que David Layani a pu s’épanouir. Après quelques experiences professionnelles, c’est en 2002, qu’il crée son entreprise. Et c’est en pleine nuit que lui vient le nom de sa société : onepoint. Car le numérique est un point d’entrée unique partout.


Diplômé en Sciences économiques et de l’ICN Business School, Benoit Renauld démarre sa carrière chez Procter & Gamble France. Il est ensuite nommé directeur de clientèle de Scott Paper et Brossard France. En 2007, il rejoint Beiersdorf et occupe les fonctions de directeur des grands comptes France de 2007 à 2012. Enfin, en 2012, Benoit Renauld se voit confier la direction générale France et Bénélux du spécialiste européen des produits ménagers écologiques, Werner et Mertz, une entreprise familiale créée en 1867 à Mayence, en Allemagne.


Après avoir occupé les fonctions de directeur d’usine d’Herta (groupe Nestlé), Dominique Cotteaux exerce des missions industrielles pour les groupes pharmaceutiques MacoPharma et Baxter. En janvier 2015, il est nommé Directeur des opérations d’Arkopharma alors que cette dernière a été cédée en 2014 au fonds d’investissement britannique Montagu. La nouvelle équipe dirigeante, dont il fait partie, décide alors d’engager la société dans un grand processus de transformation pour relocaliser l’ensemble de la production à Carros, en Région PACA, et en faire le site unique d’expertise d’Arkopharma.


Titulaire d’un simple BTS de comptabilité-gestion, Sophie Baron a pris dès sa première embauche, le virage de la construction de maisons individuelles en intégrant le Crédit Immobilier de France où elle a occupé plusieurs postes successifs dans le prêt et le conseil immobilier, de 1994 à 1999. En 2001, elle se lance dans l’entreprenariat en créant Alliance Construction, spécialisée dans la construction d’habitats individuels.


Rien ne prédestinait David Soulard à devenir Directeur Général des meubles Gautier. En effet, après une formation d’ingénieur agricole (École Supérieure d’Agriculture), il débute sa carrière chez Sodebo où il évolue en tant que Responsable des achats jusqu’en 2000. Mais lorsque l’entreprise Gautier subit des difficultés, les quatre enfants décident avec leur père, Dominique Soulard, de relever le défi de trouver 150 millions d’euros pour reprendre l’entreprise. Une nouvelle vie commence pour David Soulard qui entre d’abord chez Gautier comme chef de projet logistique pour devenir ensuite responsable de la supply chain et enfin en 2010 prendre la Direction Générale de l’entreprise familiale.


Après des études d’expertise comptable, Didier Pascual commence sa carrière au sein du Groupe Morereau, société d’Expertise Comptable et de Commissariat aux Comptes. Il rejoint ensuite le Groupe GiFi, d’abord en qualité de directeur administratif et financier, puis de directeur général adjoint. En 2003, il rejoint le Groupe Afflelou en tant que directeur général adjoint et en février 2018, il en est nommé PDG. Un parcours exemplaire pour cet homme, travailleur acharné, qui a su rester simple, modeste et authentique.


Marc Wormser n’a pas dérogé à la règle de rejoindre la banque familiale et privée Wormser Frères après une formation à l’Essec en 2008 et un début de carrière chez 8 Advisory dans le conseil d’opérations de fusion-acquisition. Passé depuis 2011 par les divers services de la banque familiale, il en est devenu en 2016 son directeur général délégué aux côtés de son père Alain, PDG. Ce parcours classique ne l’a pas empêché de multiplier les innovations dans la banque en ligne et le prêt bancaire, tout en s’appuyant sur le savoir faire traditionnel de sa banque.


Christophe Vallet : Un entrepreneur authentique

lundi, 08 octobre 2018 10:45 Écrit par

Ses parents auraient aimé que Christophe Vallet se lance dans des études d’hôtellerie mais la vie en a décidé autrement. Attiré par la finance, il va s’orienter vers des écoles de commerce et décrocher des diplômes dans des écoles renommées. Il a travaillé dans ce secteur jusqu’en 2005 en créant sa propre société pour lever des fonds et aider des start-up de la Haute Technologie de l’Information. Finaliste du Grand Prix de France en Gestion du Patrimoine, il est appelé à exercer dans une grande banque de Monaco. Mais c’était oublier que Christophe Vallet a reçu de son grand-père, Augustin (hôtelier), la générosité en héritage. Il décide donc en 2003 de revenir à la Ferme d’Augustin pour y travailler, entouré de ses parents.


Thierry Tron Lozai aurait pu suivre l’exemple de son arrière-grand-père et être un industriel spécialisé dans la Métallurgie. Cependant, la vie en a décidé autrement car à la suite du choc pétrolier, l’entreprise familiale a déposé le bilan. Certains auraient baissé les bras mais au contraire, Thierry Tron Lozai a considéré qu’il s’agissait non seulement d’une chance mais également, de l’opportunité de se lancer dans des études de droit, notamment de droit social.


Rien ne prédestinait Caroline Hilliet Le Branchu à reprendre l’entreprise familiale, la Conserverie la Belle-Îloise. Titulaire d’une licence en Sciences économiques et diplômée d’une école de commerce, Caroline Hilliet Le Branchu a passé les huit premières années de sa carrière au sein du groupe IBM comme ingénieure d’affaires. Pourtant, l’idée de reprendre l’entreprise familiale a fait son chemin et s’est imposée comme une évidence.


Page 1 sur 4

Annonces

bannière DIMO NOTILUS

Annonces

Le magazine digital

Vient de paraître notre édition spéciale Gestion de la Mobilité en entreprises. Découvrez un extrait pour commander la version numérique pour 10 euros TTC

Capture d’écran 2019-03-14 à 16.25.08.png

Extrait de l'édition spéciale Gestion de la mobilité

Découvrez un extrait du dernier numéro et demandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC

Capture d’écran 2018-11-13 à 12.56.55.png

Extrait du dernier numéro

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour pouvoir feuilleter gratuitement et intégralement le prochain numéro

   je m inscris test

 

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.