Yann Bucaille-Lanrezac, cofondateur des Cafés Joyeux : La fragilité au cœur de la vision de ce dirigeant « Joyeux » 100% solidaire

Yann Bucaille-Lanrezac, cofondateur des Cafés Joyeux : La fragilité au cœur de la vision de ce dirigeant « Joyeux » 100% solidaire

Évaluer cet élément
(3 Votes)

En 1993, diplômé de l’EM Lyon (Lyon Graduate School of Business), Yann Bucaille-Lanrezac part en 1994 à San Diego où il est équipier de Marc Pajot pour la Coupe de l’America. Il revient à Paris et travaille en tant que Chef de Secteur chez Danone. En 1996, il rentre chez Émeraude, entreprise familiale de transport et de distribution de polymères, puis d’énergies nouvelles dans le photovoltaïque. Il reprend l’entreprise en 1999. Par la suite, avec son épouse, Lydwine Bucaille, ils emploient leur temps à la création de projets solidaires.

En 2010, Yann Bucaille-Lanrezac se consacre à la création d’Émeraude Solidaire, fonds de dotation pour soutenir des actions en faveur des défavorisés, malades ou personnes en souffrance. En 2011, il créé l’association Émeraude Voile Solidaire à Dinard. À bord d’un catamaran (Ephata) d’une capacité d’accueil de 30 personnes (dont des fauteuils roulants), 700 sorties sont alors réalisées avec des prisonniers, des malades, des prostituées, des exclus, des gens de la rue… Au total, 13 000 personnes ont été embarquées depuis cinq ans.

Dans l’intervalle, il fonde une boutique hôtel de 24 chambres à Dinard (Hôtel Castelbrac), « soul haven », refuge de l’âme, avec un restaurant le « Pourquoi Pas », niché dans le cadre intime de l’ancien Muséum d’histoire naturelle, devenu étoilé au guide Michelin grâce à son chef Julien Hennote. C’est à ce moment-là que Yann Bucaille-Lanrezac et son épouse Lydwine, recrutent le premier équipier Joyeux, Vianney, et qu’ils ont l’idée d’aller plus loin et de fonder un café.

En décembre 2017, ils démarrent l’aventure à Rennes du premier Café Joyeux, un service de restauration rapide en centre-ville employant 70 % de personnes porteuses d'un handicap mental ou cognitif.

Labellisée Esus, Entreprise solidaire d'utilité sociale, l'entreprise qui gère désormais 15 cafés-restaurants à Rennes, Paris, Bordeaux, Lyon, Tours, Montpellier, Lisbonne, Cascaï, Bruxelles, est lauréate nationale du prix de l'Engagement sociétal national 2022, dans le cadre du 30e Prix de l'entrepreneur de l'année organisé par EY.

GPO Magazine : Vous êtes cofondateur avec votre épouse Lydwine de Café Joyeux, pouvez-vous nous présenter votre entreprise ?

Yann Bucaille-Lanrezac : C’est en 2013, à bord du catamaran Ephata que Théo, jeune autiste de 20 ans, me demande si je peux lui fournir un métier. De ce fait, il m’a fait prendre conscience que les personnes en situation de handicap avaient besoin d’avoir une profession comme nous. Et cela est devenu l’objectif de Café Joyeux. D’ailleurs, je me demande si la société économique n’est pas elle-même handicapée pour ne pas se rendre compte qu’il faut absolument aider des personnes en situation de handicap qui ont besoin de travailler.

Car il faut être solide lorsque vous n’avez pas de travail et que l’on vous martèle à longueur de journée que l’on n’a pas besoin de vous, que vous n’êtes pas capable et que vous devrez vous contenter de recevoir une subvention. En résumé, on leur dit qu’ils ne servent strictement à rien. En fait, le monde est fou et le rapport avec la performance peut être destructeur. A un moment donné, il faut accepter de renoncer à des optimisations ici ou là. Et donner sa chance à des personnes qui le méritent tout autant que vous et moi.

GPO Magazine : Votre entreprise est dite d’utilité sociale, quelle est la mission de Café Joyeux ? Quelles sont vos valeurs d’entreprise ?

Yann Bucaille-Lanrezac : C’est à la fois une entreprise en construction encore très jeune et en même temps, une belle entreprise comprenant 270 collaborateurs. Avant de créer cette entreprise, nous avons rédigé la mission de Café Joyeux à savoir l’inclusion de la fragilité par le travail, par la formation et par la rencontre.

Nos valeurs sont le Beau, le Bon, le Vrai. Le Beau, car la beauté est pour tous et nous soignons toujours la décoration de nos cafés, avec un code couleur jaune. Nous avons à ce titre un partenariat avec la Maison Sarah Lavoine. Le Bon, c’est Thierry Marx qui nous fait les recettes et s’assure que ces recettes puissent être adaptées à nos équipiers. Enfin, le Vrai parce que personne n’est parfait. Nos équipiers ont du talent, mais comme tout le monde, ils ont des limites et, eux, ne le cachent pas.

GPO Magazine : Quelle est la particularité du parcours de formation Joyeux ?

Yann Bucaille-Lanrezac : La particularité de ce parcours est d’une part, d’être une formation sur site et d’autre part, d’être diplômante, certifiante, reconnue par l’État mais totalement dédiée à des personnes en situation de handicap. Cette formation est unique en France : nous donnons un diplôme à des personnes qui ont toujours été exclues et sont sorties de l’école à 10-15 ans à la suite de leur handicap.

Nous leur permettons de développer des compétences et de les valider par un diplôme. Au-delà de cet apprentissage adapté, nous souhaitons permettre aux collaborateurs de s’épanouir en révélant leur talent, de renforcer leur confiance en eux et même de s’autoriser de nouvelles expériences dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration. La première formation a débuté au mois de septembre 2020 pour 20 équipiers Joyeux. En 2025, notre objectif est de former 200 personnes en situation de handicap au sein du CFAJ (Centre de Formation des Apprentis Joyeux). Il s’agit-là d’une promesse phénoménale, celle de permettre à ces apprentis « joyeux » d’être engagés non pas en CDD mais en CDI.

GPO Magazine : Votre gamme de cafés va être vendue dans les magasins Carrefour, au-delà de faire connaître vos cafés à un plus large public, est-ce que cela va vous permettre de recruter plus de personnes en situation de handicap ?

Yann Bucaille-Lanrezac : Notre gamme de Café Joyeux est déjà vendue à la Grande Épicerie de Paris (café d’exception pur arabica) et elle est désormais vendue dans les magasins Carrefour (4 références de café : 2 Café Joyeux moulu origine Pérou et origine Éthiopie, 1 Café Joyeux en grains origine Éthiopie et 1 Café Joyeux en dosettes souples). Il y aura jusqu’à 800 magasins de proximité et 36 hypermarchés Carrefour qui proposeront une sélection de produits de la marque Café Joyeux. Bien entendu, nous vendons également notre autre gamme de café de spécialité sur notre site internet et dans nos cafés-restaurants.

Pour nous, le développement de la marque Café Joyeux n’est pas un coup de marketing : il s’agit de créer un vrai lien entre les magasins Carrefour et le Café Joyeux. C’est la promesse d’une inclusion accessible à tous qui va permettre, grâce au 100% des bénéfices qui contribuent à l’emploi et à la formation de nos équipiers dans nos cafés-restaurants éponymes, de recruter des personnes en situation de handicap.

Nous avons également un partenariat pour le thé Joyeux avec Betjeman & Barton comprenant 6 références de thé et tisanes : Earl Greyl, Breakfast, Thé à la menthe, Rooibos, thé des invités, tisanes. Comme tous nos produits, 100% des bénéfices de ce thé, permettent de continuer le développement de notre mission.

GPO Magazine : Comment voyez-vous l’avenir des Cafés Joyeux dans quelques années ?

Yann Bucaille-Lanrezac : Cette question me fait toujours sourire car je ne sais pas du tout de quoi l’avenir sera fait. Quel que soit l’avenir économique (notre chiffre d’affaires), ce qui compte avant tout pour moi c’est la qualité des soins apportée à chacun de nos équipiers.

Je préfère que nous restions à notre taille actuelle d’entreprise et m’assurer que tous nos équipiers progressent, grandissent et s’épanouissent dans leur travail. Le plus important c’est vraiment qu’ils soient tous heureux et c’est un vrai défi. L’avenir est là, et je suis confiant à cet égard car nous ne sommes pas tenus par des plans de croissance. Nous sommes libres.

Yann Bucaille Lanrezac et une equipe Cafe Joyeux©CaféJoyeux


Chiffres clés 2022 des Café Joyeux :
  • CA : 5 millions d’euros
  • Chiffre d’affaires 2022 : 83 managers et professionnels de la restauration 154 équipiers Joyeux en situation de handicap mental et cognitif 15 cafés-restaurants en activité : Rennes, Paris, Bordeaux, Lyon, Tours, Montpellier, Lisbonne, Cascaïs, Bruxelles
Lu 7530 fois Dernière modification le mercredi, 15 novembre 2023 15:13
Linda Ducret

Linda Ducret a une double formation : littéraire (hypokhâgne, licence de philosophie) et juridique (maîtrise de droit des affaires, DESS de Contrats Internationaux). En 1987, elle devient avocate et crée son cabinet en 1990. Elle exerce pendant 15 ans dans différents domaines du droit (droit des affaires, droit pénal, droit de la famille…).

Depuis 2005, elle est journaliste avec comme terrains de prédilections : les dossiers stratégie du dirigeant, propriété intellectuelle, nouvelles technologies, Incentive...Mais également les visions et les portraits d’entrepreneurs.

Écrire est l’une de ses passions. En 2009, elle publie un roman policier Taxi sous influence, finaliste du Prix du Premier roman en ligne.

Elle a publié un recueil de nouvelles : Le Ruban Noir ainsi qu’un polar : L’inconnue du Quai Henri IV.

Annonce

Adobe Express 300x250

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

 

è  DÉMATÉRIALISATION DES FACTURES : Une opportunité de performer pour les entreprises

visuel dématérialisation des factures.jpg

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 

è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

è  ACROBAT : L'application PDF

Acrobat, l'application PDF n°1 adoptée par + de 5 millions de professionnels dans le monde. Rencontre avec Lofti Elbouhali, spécialiste Adobe chez inmac wstore

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts