Actu Dirigeant 739

Le développement d’Equity à l’international se poursuit suite au partenariat conclut en Turquie avec Sigma Consultancy, cabinet reconnu de conseil spécialisé en services informatiques. Celui-ci s’ajoute à la liste des partenaires comme Omnidata au Maroc, Masar Consultancy JLT basée à Dubaï et MDSL au Liban, qui couvrent toute la zone Moyen-Orient et des pays du Golfe.


Le saviez-vous ? Les aides territoriales visant à financer les projets de croissance des entreprises sont soumises au principe de non concurrence à l’intérieur de l’Europe


Les récents projets de réforme des plus-values, mobilières ou immobilières, ont incité nombre de particuliers et de dirigeants d’entreprises à restructurer leur patrimoine. De nombreuses opérations voient ainsi actuellement le jour et c’est l’occasion de rappeler certains fondamentaux qui, dans l’urgence, ont parfois tendance à être oubliés. Pour mémoire, rappelons rapidement les enjeux de ces réformes.

La deuxième loi de Finances rectificative pour 2011 prévoit que les plus-values immobilières seront désormais exonérées au bout de trente ans (contre 15 actuellement). Cet aménagement s’applique aux plus-values réalisées au titre des cessions intervenues à compter du 1er février 2012, mais également d’ores et déjà en cas d'apport de biens immobiliers ou de droits sociaux relatifs à ces biens immobiliers à une société dont les associés sont des personnes liées à l’apporteur (conjoint, ascendants et descendants ou ayant droit à titre universel).
Par ailleurs il est également fortement question, dans le cadre du projet de loi de finances pour 2012, de mettre fin au mécanisme d’abattement prévu à l’article 150-0 D bis du CGI qui permet d’exonérer au bout de huit années de détention les gains de cession de valeurs mobilières, ceci dans un contexte où le prélèvement forfaitaire libératoire sur les dividendes et intérêts passerait à 24 %, hors prélèvements sociaux, et que l’abattement de 40 % sur les dividendes passerait à 20 % (étant précisé qu’il est également question de supprimer l’option pour le prélèvement forfaitaire libératoire pour les dividendes, à compter du 1er janvier 2012).

Soutien aux entreprises en difficultés :

jeudi, 05 janvier 2012 15:50 Écrit par
Les experts-comptables franciliens proposent des consultations gratuites avec la Mairie de Paris en 2012

Les experts-comptables confirment leur soutien aux entreprises en difficultés. Ils participent aux consultations gratuites de la Mairie de Paris en matière de prévention des difficultés économiques, aux côtés des juges consulaires honoraires du Cercle des Juges Consulaires de Paris.

Par Pascal Huguenin Avocat au Barreau de Dijon Associé, Du PARC & Associés

Introduite dans notre droit par la loi du 3 janvier 1994, la SAS, Société par Actions Simplifiée est dans un premier temps restée confidentielle, car alors réservée à des personnes morales d'une certaine taille. Démocratisée par la loi du 12 juillet 1999, la SAS allait alors connaître un essor particulièrement important puisque répondant à la demande de liberté des entreprises dans leurs choix statutaires, notamment en matière d'organisation interne, de contrôle de l'actionnariat, de mode de décisions collectives. 

La SAS est donc désormais ouverte à tous, il n'existe pas de capital minimum, toute personne physique ou morale peut être associée, l'obligation de désigner un commissaire aux comptes ayant en outre disparue pour les sociétés de petite taille. Sont considérées comme telles les sociétés ne dépassant pas deux des trois seuils prévus (1 000 000 d'euros de total de bilan – 2000000 d'euros HT de chiffre d'affaires – effectif moyen de 20 salariés).

L'actualité dans les PME en 2010

vendredi, 12 février 2010 00:00 Écrit par

 Gouvernement et institutions publiques mettent en œuvre cette année encore différents dispositifs susceptibles d'accompagner les PME dans le développement et la pérennité de leur activité. Petit tour d'horizon de ces principales initiatives.

Les grandes lignes de la Loi de Finance 2010

La loi de Finance 2010 s'inscrit dans un contexte qui reste exceptionnel. En 2009, la crise financière s'est étendue à l'ensemble de l'économie. Face à l'ampleur de cette conjoncture, la Loi de Finance 2009, complétée par deux lois de finances rectificatives respectivement adoptées en février et en avril dernier avait déjà mis en œuvre tous les moyens, budgétaires et fiscaux, au service du soutien de l'économie et des français les plus fragilisés par la crise. Une action qui commence à porter ces fruits au regard des premiers signes actuels d'une reprise économique. Le projet de Loi de Finance 2010 s'inscrit dans cette période tran-sitoire de reprise et se fixe deux objectifs majeurs :

 272.000 entreprises créées au premier semestre 2009, pour un total de 327.000 sur toute l'année 2008. Cette explosion de créations, qui révèle une volonté d'entreprendre surprenante, permet au gouvernement de viser plus de 500.000 créations en 2009. Panorama et analyse.

Dépassant largement les objectifs qui avaient été fixés par le Secrétariat au Commerce, l'apparition du nouveau régime d'auto-entrepreneur explique pour une grand part cette frénésie de créations d'activités.

Le statut d'auto-entrepreneur, un succès historique
Créé le 1er janvier 2009, ce sont 182 000 personnes (67 % du nombre de créations total sur la période) qui ont été enregistrées sous le régime d'auto-entrepreneur au premier semestre.
Le mardi 21 juillet 2009, Hervé Novelli, Secrétaire d'Etat au Commerce qualifiait les résultats de «....succès impressionnant», alors que le gouvernement tablait initialement sur 200 000 auto-entrepreneurs pour l'ensemble de l'année. Ce statut a été choisi par 17 000 personnes qui étaient déjà à la tête de micro-entreprises, mais aussi par 165 000 salariés, chômeurs, retraités ou étudiants qui ont profité de ce régime simplifié pour créer une activité, à titre principal ou complémentaire.



> CDEA
Le CDEA s'engage auprès des francophones
Des centaines de villes et régions mais également des dizaines de pays sont venus, durant la dernière édition du salon Top Résa, présenter leurs différents attraits touristiques aux visiteurs. Pour faire valoir leur territoire et leurs infrastructures d’accueil et séduire notamment les entreprises organisatrices de manifestations professionnelles, les professionnels de la place, Offices de Tourisme en tête, ont sorti leurs atouts.

À l’heure du bilan du Salon Top Résa, qui s’est tenu du 16 au 19 septembre dernier, force est de constater que le secteur du tourisme reste particulièrement dynamique.
France et pays étrangers, villes, départements ou régions, tous ont, durant cette manifestation, déployé leurs meilleures cartes propres à séduire les acheteurs en entreprises et travel manager, les chefs produits ou autres chefs de marchés spécialisés dans le tourisme. «Le tourisme est le levier de croissance économique, important pour les territoires», souligne à ce sujet Vincent Lhoste, Directeur du Salon Top Résa. «Ce marché génère en effet en France un chiffre d’affaires de 12.8 milliards d’euros et emploie 1.8 million de salariés. Le secteur du tourisme représente ainsi la plus grande balance excédentaire de l’économie française. Conscients des opportunités économiques liées à ce marché, les acteurs de la place travaillent à la promotion de leur activité et pour les organismes territoriaux, de leur territoire». Pour sa 20ème édition, Top Résa a ainsi accueilli plus de 26 000 visiteurs, soit 10 000 de plus que l’an passé ! Pour les recevoir, 1300 professionnels du tourisme ont tenu 380 stands. Parmi eux, les Offices de Tourisme français et étrangers ont été particulièrement actifs. Ils représentent en effet souvent la vitrine de leur territoire et accompagnent notamment les entreprises dans l’organisation de leurs manifestations professionnelles.

La France, terre d'accueil du tourisme d'affaires

mercredi, 02 juillet 2008 00:00 Écrit par


> Office de Tourisme de Besançon
Un territoire qui répond aux enjeux des entreprises
Le tourisme d’affaires représente une véritable manne que les professionnels de la place entendent bien exploiter. Une tendance qui les conduit à multiplier les prestations et infrastructures dédiées aux entreprises, contribuant par ailleurs à faire de la France une véritable terre d’accueil pour les manifestations professionnelles.

Les entreprises françaises et étrangères établies en France ont, en 2007, dépensé un volume global de 9.04 milliards d’euros sur le marché des groupes d’affaires, soit une hausse estimée à 2.7 % par rapport à 2006 (Coach Omnium/Bedouk, 2008). «Une conjoncture notamment favorable aux séminaires et conventions», souligne Emmanuel Dupart, Directeur Délégué de France Congrès.
Bien qu’elle reste chère, la France est donc toujours considérée comme une destination sûre, attractive et privilégiée. Elle est ainsi largement plébiscitée pour l’étendue de sa gamme d’équipements de qualité dans le secteur du tourisme d’affaires. Avec 120 centres de congrès, 80 parcs d’exposition, 650 TGV quotidiens, des aéroports nationaux et internationaux, le pays dispose en effet de tous les éléments nécessaires à l’organisation d’évènements professionnels. Le capital humain de la France fait également la différence. Ainsi, forte d’une concentration d’experts exceptionnelle, réunis autour de 71 pôles de compétitivité dont 17 à vocation mondiale, la France réunit toutes les conditions pour optimiser les rencontres professionnelles. Le pays est également la terre des incentives par excellence. De plusieurs siècles de civilisation, elle a gardé des merveilles d’art et d’architecture. 32 sites sont classés au Patrimoine de l’Unesco… Dernières en dates, quatorze communes dont Besançon ont, au mois de juillet de cette année obtenu cette prestigieuse reconnaissance internationale.

Pays de la Loire, porte de l'Europe

mercredi, 02 juillet 2008 00:00 Écrit par


> Communauté de Communes Vallée Loire Authion
Un territoire qui répond aux enjeux des entreprises
> Cabinet Cornet Vincent Ségurel
Votre partenaire du Grand Ouest
> Communauté de Communes du pays de Redon
Interview Odile Domergue
Une région ouverte à l’international
Le raccordement aux réseaux européens de transport représente ainsi pour la région Pays de la Loire, comme pour l’arc atlantique, un enjeu essentiel. Les schémas de services collectifs de voyageurs et de marchandises répondent d’ailleurs bien à cette demande, en privilégiant une approche multimodale adaptée à la gestion logistique des flux de marchandises, notamment vers l’est et le centre de l’Europe et à l’international. Le port de Nantes/Saint-Nazaire, 4ème port français est ainsi le plus important de la façade atlantique française tandis que l’aéroport de Nantes-Atlantique, ne cesse pour sa part de se développer. D’ailleurs, un projet de nouvelle plate-forme aéroportuaire à vocation interrégionale sur le site de Notre-Dame-des-Landes devrait prochainement voir le jour. En matière ferroviaire tous les chef-lieux sont reliés à Paris par le TGV tandis que le maillage autoroutier est particulièrement dense (A11, A 83 et plan routier breton Nantes-Rennes et Nantes-Vannes).

Une économie performante
Quatrième région industrielle de France et seconde pour l’agriculture, La région Pays de la Loire possède des filières d’excellence, reconnues au niveau national : industries agroalimentaires, mécanique-matériaux, génie naval, aéronautique, bois, ainsi que plusieurs pôles de recherche de référence dans les domaines de l’agronomie, de la mécanique et des matériaux, de la santé, la mode… Le port de Nantes/Saint-Nazaire représente par ailleurs un atout essentiel en terme de logistique transport. Le tourisme enfin, constitue également un secteur économique, avec une puissante dynamique de développement.

Page 53 sur 53

Annonces

Pave Abode Creative Cloud

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Vient de paraître GPO Magazine de Juin 2022
EDITION SPÉCIALE FINANCE
Recevoir la
 version PRINT en cliquant ici
Recevoir la version NUMÉRIQUE en cliquant ici

 Capture d’écran 2022-07-01 à 12.43.09.png 

Paru en Avril 2022
GPO MAGAZINE N°109
Recevoir la version PRINT en cliquant ici

EXTRAIT GPO 109.png

Livres Blanc et E-book

Toutes les solutions IT pour pouvoir moderniser ses infrastructures
Pour répondre aux défis de compétitivité, de cybersécurité, de performance opérationnelle et d’urgence climatique, les…
Les clés pour réussir l’intégration de la signature électronique au sein de son organisation !
Au travers de son livre blanc consacré à « La signature électronique et son intégration…
Comment passer à la facture électronique ?
En permettant un traitement automatisé et sécurisé, la facture électronique facilite la comptabilité des factures…
Cinq étapes pour améliorer l'expérience client grâce à l'Intelligence Artificielle
Les centres de contact sont une source importante d'informations sur les clients. Ils peuvent en…
Accélérer la transformation digitale de la comptabilité fournisseurs
Les équipes comptables se doivent d’engager leur transformation digitale pour éliminer les travaux de saisies…
Plus de livres blanc

Webinaires

Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Comment simplifier la réservation hôtelière ?
Et si le voyage d’affaires devenait aussi simple que le voyage loisir ? Pour permettre…
Comment offrir une expérience client digne de Netflix grâce à l’Intelligence artificielle ?
Plus que jamais les entreprises se doivent d’offrir à leurs clients un expérience fluide, remarquable…
Comment renforcer l’agilité de ses applications de gestion avec Oracle Cloud ?
Toute entreprise, quel que soient sa taille, son métier ou ses activités, fait aujourd’hui face…
Comment aborder le télétravail dans les meilleures conditions ?
Les nouveaux défis auxquels nous faisons face amènent les entreprises à recourir de plus en…
Plus de webinaires

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts