Windows Onward

Comment les directeurs financiers peuvent-ils réduire les stocks et améliorer les marges en 2024 ?

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Si un mot devait résumer 2023, ce serait certainement "incertitude". Après le Covid, la guerre en Ukraine et depuis peu les perturbations en mer Rouge, différentes crises se sont succédées et sont venues perturber les chaînes d'approvisionnement de nombreuses entreprises. Elles se retrouvent avec des stocks importants à gérer et une demande en baisse, en raison de l'inflation et de l'augmentation du coût de la vie.

Garants de la santé financière de l’entreprise, les directions financières (CFO) s'attachent à maximiser les bénéfices tout en minimisant les coûts et les risques. A ce titre, la gestion des stocks constitue une brique essentielle de leur mission. En effet, des stocks excédentaires immobilisent le capital et augmentent les coûts de possession, et dégradent la rentabilité de l'entreprise. A l’inverse, les ruptures de stocks provoquées par des niveaux inadaptés affectent la satisfaction des clients et, par conséquent, le chiffre d'affaires.

Disposer de données précises sur les stocks permet d’accroître le chiffre d’affaires

Du côté des entreprises – comme du côté client d’ailleurs – il existe un besoin de disposer d'informations précises et en temps réel sur les stocks. Ainsi, en dehors des questions de pouvoir d’achat, 39% des Français souhaitent ne plus être confrontés à des ruptures de stocks dans les rayons (Etude Opinion Way) : c’est leur principale attente.
Thomas Hindre Fluent Commerce

Conséquence logique : une mauvaise visibilité des stocks fragilise la confiance des clients : ainsi près de 4 retailers sur 10 se déclarent contraints d’annuler au moins une commande sur 10, engendrant ainsi de la déception chez 10% de leur clientèle.

Des technologies innovantes disponibles sur le marché permettent pourtant aux équipes de savoir précisément quels produits se vendent le mieux, ainsi que l’endroit où ils se trouvent. Elles peuvent ainsi se préserver des effets négatifs des ruptures de stock, et garantir au client de disposer du bon produit au bon moment - et donc augmenter leurs ventes.

De même, en cas de retour de marchandises, plus une entreprise est en mesure de mettre rapidement à jour ses données de stocks, plus vite elle pourra proposer à nouveau à la vente les produits retournés par les utilisateurs. Améliorer les informations relatives aux stocks signifie que davantage de stocks peuvent être mis à la disposition d'un plus grand nombre de clients sur l’ensemble des emplacements et à travers l’ensemble des canaux.

En disposant d’une vue consolidée de l’ensemble des produits, les directions financières peuvent minimiser aussi bien les ruptures de stock que le surstockage, réduire les coûts d’entreposage et optimiser le fonds de roulement.

Ne pas se fier à son ERP pour gérer les commandes

Un trop grand nombre d’entreprises estiment encore que leur système ERP, associé à leur solution de e-commerce, permet de gérer tout à la fois les données de stock et les commandes. Après tout, le processus de gestion des commandes couvre l'ensemble du cycle de vie de celle-ci, depuis le moment où elle est passée jusqu'à son paiement, en passant par le processus d'exécution. Mais plus une entreprise se développe, plus la complexité des différents canaux de vente utilisés est grande. De plus, la multiplication des lieux de vente et d'exécution ou bien encore la croissance internationale sont autant d’éléments qui peuvent nuire à son efficacité et à sa productivité.

Alors que les systèmes de gestion des commandes (OMS) sont utilisés exclusivement pour gérer les commandes et les stocks, les progiciels de gestion intégrés (ERP) sont conçus pour être une solution back-office plus complète, offrant un éventail plus large de fonctions allant de la comptabilité à la gestion de la chaîne d'approvisionnement, en passant par les ressources humaines, etc. Une plateforme OMS moderne et flexible, quant à elle, sait gérer une multitude de données, notamment les données clients, les informations relatives aux produits et les niveaux de stock, afin d'améliorer la visibilité et la transparence pour les entreprises, les clients et les partenaires tiers.

Réduire les retours et les coûts d'exécution des commandes

Plus de 4 français sur 10 ont retourné au moins un produit acheté en ligne au cours des 12 derniers mois. En plus de l’impact écologique, les retours représentent un coût considérable pour les marques. Si bien que de nombreuses entreprises ont recours à la mise en œuvre d'une solution spécifique dédiée à la gestion des retours, distincte de leurs canaux de distribution et/ou de leur système ERP. Si cette solution permet d'offrir davantage de fonctionnalités aux clients, c'est souvent au détriment de la capacité à lier le flux des retours directement au traitement des commandes sortantes, ce qui rend souvent l’expérience d’achat du client plus décousue.

Une solution OMS permet aux entreprises d'automatiser et de coordonner le processus de retour afin de réduire le nombre d’opérations nécessaires et les coûts de traitement, tout en simplifiant le parcours du client.

Elle va également aider les entreprises qui cherchent à réduire les coûts relatifs à l'exécution des commandes, à définir l’acheminement optimal, en fonction du centre de distribution ou du magasin le plus à même d’expédier cette commande. L’entreprise peut ainsi minimiser ses coûts d’expédition, réduire ses délais de traitement des commandes et améliorer la satisfaction de ses clients.

Réduire les démarques et fractionner les commandes

Si les plateformes de vente et les systèmes ERP permettent de fractionner les expéditions, il leur manque le "cerveau", l’intelligence d'un système de gestion des commandes. Ce dernier est en mesure d’exécuter les commandes en ligne à partir d'emplacements stratégiques et en accédant aux stocks disponibles sur l’ensemble des emplacements, magasins inclus.

L’entreprise peut ainsi réduire les commandes fractionnées et maintenir des marges plus élevées. Cette stratégie peut être particulièrement pertinente lors des démarques saisonnières : l’entreprise peut proposer en ligne des produits à prix réduits situés dans un magasin donné. Ainsi, le stock de produits démarqués en magasin sera réduit au minimum.

Au sein de tous les secteurs, la gestion des stocks constitue un point clé de l’activité des directeurs financiers. La visibilité exhaustive en temps réel offerte par les systèmes les plus modernes aide à réduire les niveaux de stocks et améliorer leur rotation. Pour les directions financières, mobilisées sur l’augmentation des marges, c’est une piste qui ne saurait être ignorée en 2024.

Par Thomas Hindré, VP EMEA, Fluent Commerce

Lu 517 fois Dernière modification le vendredi, 16 février 2024 11:59
Nos contributeurs

Nos contributeurs vous proposent des tribunes ou des dossiers rédigées en exclusivité pour notre média. Toutes les thématiques ont été au préalable validées par le service Rédaction qui évalue la pertinence du sujet, l’adéquation avec les attentes de nos lecteurs et la qualité du contenu. Pour toute suggestion de tribune, n’hésitez pas à envoyer vos thématiques pour validation à veronique.benard@gpomag.fr

Annonces

Windows Onward

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

è Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 
è Facturation électronique 2026

Un guide détaillé sur les étapes clés pour réussir son passage à la facturation électronique 2026 et franchir le pas de la dmatérialisation, avec tous les bénéfices qui l'accompagnent.

LB Facturation electronique 2026 Docuware.png

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 
è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts