L’intelligence artificielle au service de l’humain

L’intelligence artificielle au service de l’humain

Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’Intelligence Artificielle (IA) impacte plus ou moins fortement tous les process de l’entreprise. Certaines entreprises choisissent même d’y investir pour préparer leur développement futur. Et la chaîne du document n’est pas épargnée par les promesses de cette technologie révolutionnaire. 

Pour en cerner la portée, la dernière édition du Trophée de l’éditique, organisée en septembre dernier au Golf-Hôtel d’Augerville, était consacrée à l’apport de l’intelligence artificielle dans le monde de l’éditique et le traitement des flux documentaires de l’entreprise. Cyril Couffe, directeur de la chaire ESC de Grenoble, chercheur sur l’IA et invité d’honneur de cette conférence, a rappelé que la problématique actuelle des entreprises était bien de pouvoir traiter un nombre de données en croissance exponentielle, tout en leur donnant toujours plus de sens.

Des procédés intelligents pour le traitement documentaire
Aujourd’hui déjà, un certain nombre de procédés permettent des traitements documentaires automatisés plus ou moins poussés. Le procédé le plus basique étant le traitement procédural qui permet par exemple de trier le courrier. Une technologie déjà suffisamment performante pour pouvoir prendre en charge des tâches humaines récurrentes et générer une baisse des coûts de production. Au-delà, l’apprentissage statistique présente de nombreuses applications concrètes. Cette technologie « apprenante » permet la reconnaissance de discours parlés ou encore d’images, la machine apprend en analysant dans un temps record de multiples cas de figures. Les experts de Xerox, Kern, DocOne et Gdoc, qui sont intervenus pendant le colloque, ont donné quelques
illustrations d’applications relevant de ces procédés « apprenants » dans le processus éditique. À commencer par la lecture automatique de document (LAD) ou la reconnaissance automatique de documents (RAD) pour le traitement de documents. Mais aussi pour la conception dynamique de documents, dans laquelle la machine est capable de préparer des appels d’offres en réalisant une composition dynamique de documents ou de résumer des documents complexes pour les restituer ensuite à l’homme. On peut aussi utiliser l’analyse statistique pour que les machines puissent se recalibrer seules et faire en sorte, par exemple, que l’impression soit toujours qualitative. Mais l’intelligence artificielle permettra d’aller encore plus loin, car cette technologie est non seulement apprenante, mais elle est surtout capable d’adaptation au contexte. C’est sur cette adaptation contextuelle que se concentrent aujourd'hui les recherches sur l’intelligence artificielle.

L’IA pas encore prête à remplacer l’homme
Cependant, tous les intervenants du Trophée de l’éditique 2018 sont unanimes pour souligner que l’Intelligence Artificielle ne peut pas aujourd’hui remplacer l’humain dans la prise de décision. L’IA reste un outil, certes très perfectionné, mais qui doit rester au service de l’intelligence humaine. Ne nous y trompons pas, l’intelligence artificielle n’est pas capable, à ce jour, de prendre en compte l’aléatoire (l’ambiguïté), l’inconnu (la prise de décision) ou l’impondérable (l’incertitude). En conclusion, le chemin à parcourir est encore long avant de pouvoir dépasser l’humain.

Lu 172 fois Dernière modification le mercredi, 28 novembre 2018 11:34
Céline Prieur

Céline PRIEUR, CEO de Médias et Entreprises

Depuis 2011 à la tête de Médias et Entreprises, elle dirige aujourd’hui les publications GPO Magazine, GPOMag.fr, Entreprisedigitale.info et le Pôle Éditorial. Issue d’un formation marketing, elle s’est prise de passion pour le monde de la presse d’entreprises il y a 20 ans, univers qu’elle n’a plus quitté depuis. Aujourd’hui, elle est en quête permanente des tendances qui permettront d’inventer l’entreprise de demain. Elle ne prend que très rarement la plume, préférant laisser s’exprimer ses plus fidèles collaborateurs.

Le magazine digital

Découvrez un extrait du dernier numéro et demandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC

Capture d’écran 2018-11-13 à 12.56.55.png

Extrait du dernier numéro

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour pouvoir feuilleter gratuitement et intégralement le prochain numéro

   je m inscris test

 

Découvrez un extrait de notre édition spéciale Transformation Digitale et commandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC

MAG DIGITAL Lire Extrait HS 2018 07 Tranfo digitale

Extrait de l'édition spéciale Transformation Digitale

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.