Document : l’ère du tout communiquant

Évaluer cet élément
(0 Votes)

> Neopost
Des solutions intelligentes pour gagner en impact

Mieux communiquer avec les clients et prospects, fidéliser, informer, tels sont les enjeux majeurs des entreprises aujourd’hui. Reste à savoir comment se démarquer ? Comment être certain d’être lu et amplifier la force des messages ? Au cœur de ces nouveaux défis, se retrouvent la qualité de tous les documents, de marketing comme de gestion, la stratégie qui préside à leur élaboration et la palette de nouveaux outils.

L'émergence de nouveaux canaux de communication (email, SMS/ MMS…) ajoutés aux plus traditionnels, donne aux entreprises l'occasion de créer des services à forte valeur ajoutée qui sont sources de revenus ou vecteurs de réduction de coûts. Les clients, prospects ou visiteurs montrent un intérêt croissant pour la réception directe d'informations, de contenus personnalisés, de notifications ou d'alertes correspondant à leurs attentes. Si la mise en place de telles stratégies est souvent réellement génératrice de valeur, elle accroît aussi considérablement la qualité de service perçue et le taux de fidélisation client. «Tout document peut être utilisé comme support de communication, enveloppe comprise», souligne Elie du Pré de St Maur, Directeur Marketing Neopost France. En effet, les solutions d’adressage proposées par Neopost transforment en un passage les enveloppes en outils de communication comprenant logos, codes barres et messages personnalisés sur des supports de différentes tailles, le tout en couleur. «Nos clients sont ainsi certains d’améliorer l’impact de leurs mailings et d’augmenter le taux de retour de leurs courriers. Des études ont démontré que cela multiplie par deux voire trois le taux d’ouverture du courrier».
L'utilisation transversale d’outils logiciels, à la fois pour des actions marketing et pour les autres communications Client, permet d'exploiter pleinement toutes les opportunités de contact en maximisant les revenus générés.



Les frontières entre documents s’amenuisent
L’envoi en masse de publicité contribue souvent à créer un réflexe de classement vertical de la part du consommateur. Quelles sont alors les solutions dont disposent les entreprises pour optimiser le taux de lecture de ces informations ? La tendance est clairement à la transformation et à l’enrichissement des documents de gestion. Tout ce qui sort de l’entreprise est potentiellement un vecteur d’image et de messages. Ainsi, les factures s’enrichissent progressivement d’encarts d’informations promotionnelles et présentent des services complémentaires du fournisseur ou de ses partenaires. «Si à l’envoi d’une facture, je constate que tel client a commandé le produit A, je joins un insert sélectif sur le produit B. Là encore c’est une personnalisation du message qui s’adapte aux besoins du client», explique Elie du Pré de St Maur.
De son côté, Docapost s’est doté ces derniers mois de puissantes infrastructures couleur pour accompagner l’industrialisation de la production du courrier de ses clients et notamment l’évolution du courrier de gestion par l’intégration de messages marketing personnalisés. Cette offre «Transpromo» (transactionnel promotionnel) va ainsi permettre de transformer le courrier de gestion en media de la relation client. Trois en un, elle associe sa force éditique à des solutions logicielles de conception, composition, post-production et gestion de la production des documents, le tout accompagné de diagnostic, conseil et suivi.
Autre atout et non des moindres en termes économiques, la transformation du document de gestion en document marketing permet de rationaliser le nombre d’impressions réalisées et donc de réduire significativement les coûts d’édition.
«Grâce à la convergence entre les deux mondes - documents de gestion et marketing -, les machines deviennent de plus en plus intelligentes. Cette convergence permet un double impact : que le message soit lu et qu’il corresponde mieux à ce que le client attend», résume Xavier Henry, Directeur marchés et communication Neopost France.

La personnalisation en première ligne
Malgré l'importance indéniable des canaux émergents, les canaux traditionnels demeurent toujours aussi efficaces. Les technologies d’impression à la demande, par exemple, permettent aux départements marketing de créer des courriers ou des catalogues hautement personnalisés en un temps record. Et la personnalisation gagne du terrain sur le marché des PME-PMI. Maileva, filiale de Docapost, lance Maileva Compo, une offre à destination du marché des TPE-PME et entreprises en réseau. Elle permet de créer en ligne des mailings entièrement personnalisables en fonction du profil des cibles de destinataires. Cette nouvelle solution clés en main offre une composition dynamique, rapide et efficace de tous les documents. Cette offre est un premier jalon de l’offre de personnalisation dynamique de la filiale. D’ici à la fin de l’année, la plateforme Maileva permettra une nouvelle approche du courrier transactionnel (commande, facture…) avec l’insertion de messages promotionnels personnalisables, baptisée Transpromo.
De nouvelles offres fleurissent sur le marché vers ces cibles de taille plus modeste et aux besoins spécifiques. Plus besoin d’avoir à disposition une salle dédiée et des compétences techniques complexes.
«Auparavant cette technologie était réservée aux grands groupes, elle s’est largement démocratisée. Les solutions sont désormais faciles d’utilisation ; très compactes, elles tiennent sur un bureau», remarque Xavier Henry.

L’importance des fichiers d’adresses
Au cœur de la relation client et de la prospection, les fichiers d’adresses représentent des outils précieux pour une stratégie marketing bien orchestrée. Très variable, le rendement d’un mailing correspond au nombre de retours. De ce fait, il dépend de la nature de l’offre, de la qualité du mailing et du fichier d’adresses. A titre indicatif, en moyenne les taux de réponse sont compris entre 0.3 et 5 % ! Le revenu prévisionnel sera donc égal au nombre de mailings envoyés multiplié par le taux de réponse et le montant de l’achat de fichiers. Ces données, avec le coût du fichier (achat, traitement, suivi...) permettent de calculer le retour sur investissement prévisionnel.
Dans le choix d’un fichier d’adresses, le taux de retour NPAI (N’habite Pas à l’Adresse Indiquée) est un des premiers critères, mais pas le seul. Il doit bien évidemment être le plus faible possible car un NPAI, c’est un contact de perdu, donc un coup dans l’eau en matière de prospection. Attention cependant, car ce sont les fichiers de comportements, très efficaces par ailleurs, qui génèrent souvent le plus de NPAI.
Pour évaluer la qualité d’un fichier de prospection, il est donc préférable de se renseigner sur le pourcentage à partir duquel le courtier, le fournisseur du fichier, effectue un remboursement. Il se situe souvent aux alentours de 5 % pour un fichier BtoC et de 3 % pour un BtoB. Le principal souci avec les fichiers d'adresses est la qualité de leur mise à jour car les informations se périment vite. La transparence doit être de mise.
Les acteurs du marché renforcent leur position
Début septembre, Neopost a enrichi son offre de services en faisant l'acquisition aux Etats-Unis de la société Satori Software, l'un des leaders mondiaux des outils de gestion de la qualité des adresses postales. Les logiciels de Satori permettent aux expéditeurs de courrier de valider les adresses, les corriger, les mettre à jour en temps réel et supprimer les doublons. Ils permettent aussi de faire des tris en amont par code postal. L'objectif est de réduire le nombre d'envois non distribués pour cause d'adresse incorrecte et de bénéficier, le cas échéant, de tarifs préférentiels de la part des opérateurs postaux.
De son côté, Maileva en association avec Mediapost Multicanal, filiale du groupe La Poste, propose via Maestra ++ à ses utilisateurs 17 millions d’adresses de particuliers (B to C), avec une base constituée de critères de consommation mais aussi 6,8 millions d’adresses d’entreprises (B to B) et toujours une offre «Nouveaux Voisins» pour rester en permanence au fait de la population située sur sa zone de chalandise.
En termes de fichiers, un bon professionnel sera à l’écoute des besoins de l’entreprise et trouvera une solution pour segmenter efficacement ses adresses. Le travail sur les critères est à ce stade primordial. Un prestataire de qualité doit être une force de proposition et faire preuve d'imagination, quitte à être un peu décalé par rapport à la cible. Les fichiers classiques, souvent utilisés, risquent en effet de perdre de l’efficacité à terme si les contacts sont trop sollicités.

Par Edith Page

Objectifs atteints pour l’édition 2009 du FAN
Le FAN, Forum des Acteurs du Numérique, lieu d’échanges entre les entreprises et les professionnels du numérique et du document, a fermé ses portes le 30 septembre dernier. Cette édition a rencontré un vif succès et se positionne comme l’événement incontournable du secteur. Pour sa 3ème édition, le FAN a accueilli un nombre record de professionnels : 4 260 visiteurs à fort pouvoir décisionnel ; soit plus de 4 % de plus qu’en 2008. Le salon a accueilli 120 exposants dont 20 % de nouveaux. Un rendez-vous propice aux affaires : face à des visiteurs porteurs de projets et à la recherche de solutions pour les réaliser, les exposants ont apporté des réponses constructives et pragmatiques. Le FAN 2009 a ainsi permis de conclure de nombreuses affaires. 2 182 congressistes ont assisté aux 4 débats thématiques, 4 événements associés, 7 paroles d’experts et 37 ateliers exposants. Ce succès du programme de conférences, qui a fait intervenir des personnalités telles que : Alain Minc, conseiller politique et économique, Philippe Lemoine, Président de la Fing et Responsable du pôle économie numérique du Medef, Christophe Stener, Vice-président de l’Alliance TICS, Président du SFIB et Secrétaire de HP France et Konrad Eckenswiller, Délégué Général du Pacte mondial, confirme le positionnement
du FAN en tant que Forum et lieu d’information sur l’économie numérique. En avant-première, McKinsey a présenté les résultats de son étude annuelle sur l’entreprise 2.0. Les technologies
Web 2.0 ont déjà conquis les entreprises du secteur numérique avec un taux de pénétration de plus de 50 %.
Rendez-vous sur : www.fan-expo.com



Capitaliser sur les données clients
Pour deux entreprises sur trois, les données client/prospect sont éparpillées dans plus de quatre systèmes d'information différents. Pourtant, la mise en œuvre d'actions marketing efficaces impose de s'appuyer sur une vue unique des clients et prospects, construite dans un objectif marketing, avec des spécificités (agrégats, scores d'appétence, d'attrition, de risque…). Des suites logicielles sophistiquées proposent des fonctionnalités pour consolider l'ensemble des données et constituer un véritable entrepôt de données marketing contenant des informations détaillées telles que les informations déclaratives d'identification du client (nom, prénom, adresse postale, email…), de consommation (produits détenus ou achetés, abonnements actifs…), l’historique des événements (transactions, achats, réservations, demande de catalogues…), les données comportementales déclarées ou détectées lors de campagnes marketing (centres d'intérêts, préférences, clics…), l’historique des contacts établis avec le client (appels entrants/sortants, campagnes de marketing direct…), les informations de profiling (scores calculés, activités, appétences produits). Capitaliser sur la richesse de toutes les informations qui circulent au sein de l’entreprise permet de consolider et d’optimiser ses atouts concurrentiels. Une démarche à ne pas négliger en période de crise…



Les chiffres de l’e-mailing*
21 % des e-mails commerciaux autorisés ne sont jamais reçus
Même avec le consentement des consommateurs, les e-mails commerciaux ne touchent pas toujours leurs cibles. Selon une étude américaine de «Return Path», seuls 79 % de ces messages arrivent dans les boîtes de réception. Les autres finissent en spam ou plus probablement disparaissent.
5 % des occidentaux se désabonnent fréquemment des e-mailings
Les internautes américains et les internautes européens ont quelques ressemblances dans leur approche de l'e-mailing selon Epsilon. En effet, ils sont réciproquement 69 % et 65 % à se désabonner assez facilement («parfois» ou «fréquemment») d'un e-mailing qu'ils ont eux-mêmes souscrit. Un comportement adopté par seulement 35 % des asiatiques.
Et pourtant…
E-mailing : près de 60 % des marketeurs comptent augmenter leurs budgets
Malgré la crise, les annonceurs américains vont continuer à augmenter leurs budgets de communication en ligne. L'e-mailing et le marketing sur moteur de recherche devraient en profiter particulièrement, selon un sondage Ipsos. Une majorité de répondants disent avoir l'intention de revoir leurs dépenses à la hausse dans ces domaines.
Source : le Journal du Net
Lu 8368 fois Dernière modification le mercredi, 02 septembre 2015 09:22
La rédaction

Le service Rédaction a pour mission de sélectionner et de publier chaque jour des contenus pertinents pour nos lecteurs internautes à partir d’une veille approfondie des communiqués de presse pour alimenter les rubriques actualité économiques, actualités d’entreprises, études ou encore actualités sectorielles. Pour échanger avec notre service Rédaction web et nous faire part de vos actualités, contactez-nous sur redaction@gpomag.fr

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

è Comment les données et l’IA peuvent révolutionner les prises de décision ?

L'impact que les données peuvent avoir sur l’entreprise et comment des outils technologiques permettent d’exploiter ces données de manière efficace et sécurisée.

Visualiser la vidéo sur notre chaîne en cliquant ici


è
 Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 
è Facturation électronique 2026

Un guide détaillé sur les étapes clés pour réussir son passage à la facturation électronique 2026 et franchir le pas de la dmatérialisation, avec tous les bénéfices qui l'accompagnent.

LB Facturation electronique 2026 Docuware.png

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 
è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts