La formation en alternance progresse dans les écoles d’ingénieurs, une réponse forte à la pénurie d’ingénieurs

La formation en alternance progresse dans les écoles d’ingénieurs, une réponse forte à la pénurie d’ingénieurs

Social / RH Écrit par  mardi, 13 février 2024 13:35 Taille de police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police
Évaluer cet élément
(2 Votes)

Le nombre d’élèves en contrat d’apprentissage sur trois ans et en contrat de professionnalisation, la dernière année d’études ne cesse de croître depuis quelques années dans les écoles d’ingénieurs. Cette manne d’étudiants professionnalisés est renforcée par les admissions en contrat d’alternance de diplômés de DUT, BTS et BUT.

D’année en année, le nombre d’élèves ingénieurs formés en alternance continue de croître au sein des grandes écoles. Au point d’atteindre aujourd’hui de belles proportions.

Viviane Le GallCESI, la grande institution spécialisée en ingénierie informatique, sécurité, environnement et bâtiment, revendique 60% d’alternants sur la totalité de son effectif étudiant, soit plus de 17000 élèves sur ses 25 campus. À l’École supérieure d’informatique électronique automatique (ESIEA), 400 étudiants en contrat d’apprentissage représentent environ 39% du total des élèves en cycle d’ingénieur. De son côté, l’École supérieure des Agricultures (ESA) d’Angers compte 220 apprentis ingénieurs et 29 en contrat de professionnalisation. Ces deux types de contrats d’alternance constituent 25% de l’effectif des élèves ingénieurs cette année. Enfin, à l’École nationale des Arts et Métiers (Ensam), 1075 élèves sont en alternance, soit plus de 20% des 5000 étudiants qui suivent un cursus d’ingénieur.

Le nombre d’alternants ingénieurs en forte hausse

Dans certaines écoles, la formation en alternance enregistre même une hausse exponentielle depuis quelques années. C’est le cas de l’ESA d’Angers. « Nous constatons une progression de 65 % du nombre d’élèves en contrat d’apprentissage depuis 2020-2021 », indique Viviane Le Gall, responsable du développement et de la gestion de l’alternance de l’ESA d’Angers. Une tendance amenée à s’amplifier. « Dans deux ans, au moins un ingénieur agronome sur deux de l’École aura fait une partie de sa formation avec un contrat d’alternance », prévoit-elle.
Radhia Gaddouri

Pour l’heure, les alternants constituent 44 % des 200 ingénieurs en moyenne qui sortent diplômés de l’École par an. De son côté, l’ESIEA se réjouit « d’une hausse de 15 % du nombre d’élèves apprentis depuis un an et vise encore une progression de 25 % pour atteindre plus de 500 étudiants en contrats d’apprentissage dans deux à trois ans », selon Radhia Gaddouri, responsable des formations par apprentissage de l’ESIEA.

« Nous avons noué un partenariat avec l’Institut supérieur des techniques productiques (ISTP) de Saint-Etienne qui nous permet d’étendre notre offre d’apprentissage et d’augmenter le nombre d’apprentis ingénieurs dans les années à venir », souligne pour sa part Nadège Troussier, directrice générale adjointe de l’Ensam, en charge des formations.

Les profils DUT, BTS et BUT admis en apprentissage dans les grandes écoles

Cette envolée de la formation en alternance des élèves ingénieurs est notamment soutenue et alimentée par le flot de recrutements externes de profils Bac +2 et Bac +3, issus de filières Nadege Troussieruniversitaires technologiques, diplômés d’un DUT, BTS ou du nouveau Bachelor technologique (BUT). Les grandes écoles leur ouvrent des contrats d’apprentissage dès leur admission en troisième année pour une durée de trois ans. Selon la dernière étude "Panorama des écoles françaises d'ingénieurs" de la Conférence des Directeurs des Écoles Françaises d’Ingénieurs (CDEFI), parmi l’ensemble des nouveaux admis en cycle d’ingénieur sous statut d’apprenti à la rentrée 2022-2023, 44% étaient auparavant inscrits en IUT.

L’apprentissage s’impose ainsi comme un mode d’inscription favorable à une majorité d’élèves sortant de l’IUT. Il prolonge naturellement leurs parcours pédagogiques associant théorie et pratique. L’ESA d’Angers l’a bien compris. Sur ses 220 apprentis ingénieurs cette année, 28% sont issus du recrutement externe de profils scientifiques BTS, BUT ou licence pro en biologie, agronomie, agroalimentaire, productions animales ou végétales…

La formation en alternance dope le taux d’employabilité des Écoles

Pour les écoles d’ingénieurs, les formations en alternance ont l’avantage de garantir un fort taux d’employabilité de leurs étudiants à la sortie et de colmater les problèmes de recrutement des entreprises. « L’apprentissage en alternance est une voie de professionnalisation forte pour former des ingénieurs prêts à l’emploi. Il participe à notre taux d’employabilité de l’ordre de 96 à 98%, essentiellement dans l’industrie », explique Nadège Troussier de l’Ensam. « 90% de nos apprentis passent en CDI à l’issue de leur contrat, mais pas forcément dans la même entreprise », ajoute Radhia Gaddouri de l’ESIEA.

Témoignage d’entreprise

La Coopérative agricole et agroalimentaire du Grand Ouest (Cooperl) embauche systématiquement en CDI la quasi-totalité de ses 150 élèves ingénieurs en contrat d’apprentissage par an, dont une quinzaine de l’ESA d’Angers.

« Ces alternants représentent une manne importante pour occuper nos nouveaux métiers à forte orientation technologique, de décarbonation et d’usine du futur. Nous avons besoin d’ingénieurs agronomes mais aussi d’autres spécialisés en environnement, maintenance, systèmes & réseaux, Data et en Innovation », conclut François Thébault, DRH de Cooperl.

Lu 992 fois Dernière modification le vendredi, 16 février 2024 09:17
Bruno Mouly

Journaliste économique, avec près de 20 ans d'expérience en journalisme économique et en communication d'entreprise. Spécialisé en numérique, achats logistiques et mobilité. Il collabore également avec les Échos et le JDD.

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

è Comment les données et l’IA peuvent révolutionner les prises de décision ?

L'impact que les données peuvent avoir sur l’entreprise et comment des outils technologiques permettent d’exploiter ces données de manière efficace et sécurisée.

Visualiser la vidéo sur notre chaîne en cliquant ici


è
 Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 
è Facturation électronique 2026

Un guide détaillé sur les étapes clés pour réussir son passage à la facturation électronique 2026 et franchir le pas de la dmatérialisation, avec tous les bénéfices qui l'accompagnent.

LB Facturation electronique 2026 Docuware.png

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 
è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts