Transformation de la mobilité des collaborateurs : nouvelles perspectives

Transformation de la mobilité des collaborateurs : nouvelles perspectives

Management Écrit par  mardi, 12 septembre 2023 08:23 Taille de police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Bien que la mobilité des collaborateurs ne soit pas une thématique inédite, elle est actuellement en pleine mutation, largement influencée par la crise sanitaire du Covid et l'essor des enjeux liés à la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). Cette conjoncture redessine de manière durable les méthodes de travail et encourage une mobilité des collaborateurs plus responsable. Au cœur de ces évolutions, l'optimisation de la performance de l'entreprise demeure le principal objectif des outils de mobilité déployés.

La mobilité des collaborateurs fait désormais partie intégrante de nombreuses stratégies d’entreprises. Pour certaines, elle est indispensable à l’exercice de leur métier et se passe hors des murs de l’entreprise. C’est notamment le cas pour les logisticiens, les sociétés de transports, les dépanneurs, les maintenanciers, mais également pour les entreprises qui comptent parmi leurs collaborateurs des commerciaux ou tout autre collaborateur missionné sur le terrain.

Pour d’autres, elle concerne les collaborateurs qui opèrent dans les murs de l’entreprise, à l’instar de ceux travaillent en entrepôts ou dans les réseaux de franchisés, les agences, etc. Aujourd’hui, la mobilité ne concerne plus uniquement les collaborateurs qui font des déplacements réguliers mais s’étend également à ceux qui alternent entre télétravail et travail en présentiel.
Alain Garnier president et fondateur de Jamespot

La notion de mobilité des collaborateurs induit donc de travailler à distance et soulève de facto de nombreux enjeux sociétaux et environnementaux.

Les enjeux sociétaux de la mobilité

La mobilité des collaborateurs peut notamment créer chez ces derniers un sentiment d’isolement. Certaines personnes craignent de perdre tout lien social avec leur entreprise et vivent mal cette forme de travail à distance. Pour les managers, la mobilité des collaborateurs nécessite la mise en place d’une organisation adaptée pour continuer d’interagir avec son équipe, que ce soit en organisant des réunions en présentiel lorsque les collaborateurs nomades sont dans les murs de l’entreprise, ou en distanciel via des outils adaptés lorsqu’ils sont en télétravail ou en déplacement.

« Tout l’enjeu pour l’entreprise, consiste alors à mettre à la disposition de ces collaborateurs des outils collaboratifs et des outils de communication qui soient accessibles à distance, et leur permettent de développer leur sentiment d’appartenance ou, a minima, de rompre leur sentiment d’isolement et de favoriser les interactions », explique Alain Garnier, président et fondateur de Jamespot, éditeur de solutions collaborative dans le Cloud français.

D’autre part, avec le travail à distance, la frontière entre vie privée et vie professionnelle peut également être compliquée à gérer pour certains collaborateurs. D’ailleurs, le développement de la mobilité des collaborateurs, et en particulier du télétravail, impose souvent un changement culturel et managérial. Alors que le présentéisme et le contrôle visuel du collaborateur étaient de rigueur auparavant, le chef d’entreprise doit désormais se résoudre à lâcher prise et à ne pas surveiller en permanence les faits et gestes de ses salariés. Il doit aussi accepter le fait que travailler à distance n’exige pas une disponibilité 24h/24. « De manière plus générale, dans le cadre du développement de la mobilité des collaborateurs, les entreprises doivent être encore plus attentives au bien-être et à la sécurité de leurs collaborateurs », précise pour sa part Fabien Bréget, CEO de Nomadia, éditeur français de solutions SaaS de mobilité intelligente.
Fabien Breget Nomadia

Cette approche est d’autant plus importante qu’elle permet également de répondre à l’enjeu de rétention ou d’attractivité des talents, dans un contexte où le marché de l’emploi est tendu. « Ainsi pour la plupart des travailleurs, l’organisation hybride du travail est un nouvel acquis social dont l’équilibre est encore incertain, déclare Flore Pradère, directrice Recherche et Prospective Bureaux chez JLL, société spécialisée dans le conseil en immobilier d’entreprise. Les salariés attendent de leurs employeurs qu’ils s’engagent plus fortement pour soutenir les nouveaux modes de travail, et qu’ils reconsidèrent leur périmètre de responsabilités afin d’offrir à chacun toutes les conditions requises à son bien-être et à sa performance. Il devient, à ce titre, urgent pour les employeurs de se pencher sur leur culture managériale et de repenser leur proposition de valeur. Cette ambition invite les employeurs à reconsidérer leur responsabilité dans l’établissement d’un monde du travail plus équitable, capable de soutenir tous les styles de travail - à distance et sur site – et attentif à ce que personne ne se sente exclu ».

Les enjeux environnementaux de la mobilité

La mobilité croissante des collaborateurs soulève également l’épineux problème de son impact sur l’environnement. En entreprise, la mobilité regroupe les déplacements des salariés ainsi que les transports de biens. Les salariés peuvent être concernés par leurs trajets domicile-travail, les déplacements professionnels ou encore l’accueil de clients, fournisseurs et visiteurs. Pour les biens, cela peut impliquer le transport de marchandises et les livraisons sur site. Au total, 31 % des émissions de gaz à effet de serre sont causées par les transports (Citepa 2021). Il s’agit en France du secteur qui en émet le plus. Les transports contribuent également fortement à la pollution de l’air. Au-delà de ces conséquences néfastes sur l’environnement, la mobilité en entreprise peut également avoir un impact sur la santé et la qualité de vie des travailleurs.

Agir sur la mobilité au sein de sa structure est donc également essentiel pour réduire l’empreinte environnementale de l’entreprise, tout en veillant à la santé et à la sécurité des collaborateurs. Cet enjeu est d’autant plus important à relever pour les entreprises que la réglementation sur le sujet est de plus en plus contraignante. Loi d’orientation des mobilités (LOM), Zones à faibles émissions (ZFE) et Loi climat et résilience imposent en effet de fortes obligations pour favoriser des démarches RSE plus actives en matière de mobilité.
Flore Pradere

« Pour les accompagner dans cette démarche, les entreprises peuvent aujourd’hui compter sur des solutions technologiques propres à optimiser les déplacements de leurs collaborateurs en fonction de différents critères, qu’ils soient d’ordres environnementaux ou sociétaux », précise Fabien Bréget.

Les enjeux économiques liés à la mobilité

Enfin, la mise en place d’actions et de solutions en faveur d’une mobilité plus vertueuse d’un point de vue sociétal, et plus durable d’un point de vue environnemental, permettra aussi à l’entreprise de diminuer les coûts liés à la mobilité, tout en améliorant la productivité et le bienêtre de ses collaborateurs.

Développer le sentiment d’appartenance des collaborateurs distants, alléger les temps de transport, et notamment le trajet domicile-travail, optimiser l’efficacité des tournées des commerciaux ou techniciens de maintenance, etc. sont en effet autant d’actions qui contribueront à leur efficacité au travail et, in fine, à la performance de l’entreprise.

Son image en sera par ailleurs d’autant plus valorisée et ce, aussi bien auprès des collaborateurs que des clients, des fournisseurs et de l’ensemble de son écosystème.

Parce qu’un salarié motivé est plus performant, il convient d’adopter des solutions efficaces qui permettent à l’entreprise de concilier durabilité, compétitivité et attractivité.

Le télétravail devient une norme

Après les périodes d’expérimentation forcée du télétravail, on constate qu’entreprises et collaborateurs ont désormais trouvé un point d’équilibre autour du modèle de travail hybride (présentiel/distanciel). En 2022, 56 % des collaborateurs des entreprises du secteur tertiaire ont ainsi télétravaillé (Baromètre Préférence des salariés 2022, JLL).

Un mode de travail qui devient d’ailleurs la norme et ne peut plus être occulté par les entreprises. En effet, 60 % des collaborateurs estiment ainsi que celui-ci jouera un rôle indispensable pour fidéliser les talents au sein de l’entreprise. En d’autres termes, les entreprises qui ne proposent pas de travail à distance, au moins partiellement, risquent de voir leur « turnover » augmenter, et de rencontrer des difficultés de recrutement. 

 

 

Lu 1186 fois Dernière modification le vendredi, 15 septembre 2023 08:13
Anne Del Pozo

Elle collabore depuis près de 20 ans à différents magazines en qualité de journaliste.

Elle y traite de sujets articulés essentiellement autour de la finance, des flottes automobiles, du voyage et du tourisme d'affaires ou encore des ressources humaines. Anne del Pozo participe également à la rédaction de nombreux témoignages clients et de newsletters d'entreprise.

Annonce

Solutions RH Paris 300x250

Annonce

Adobe Express 300x250

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Paru le 31 octobre 2023
GPO Magazine N°112
Recevez-le dès maintenant !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Lire un extrait GPO 112.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

 

è  DÉMATÉRIALISATION DES FACTURES : Une opportunité de performer pour les entreprises

visuel dématérialisation des factures.jpg

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 

è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

è  ACROBAT : L'application PDF

Acrobat, l'application PDF n°1 adoptée par + de 5 millions de professionnels dans le monde. Rencontre avec Lofti Elbouhali, spécialiste Adobe chez inmac wstore

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts