5883 CONTENT gop 1000x90 2024 Microsoft Work Magic W24

Défaillances d’entreprises en France : après une année de reprise en 2022, que faut-il espérer ou craindre en 2023 ?

Etudes Écrit par  jeudi, 16 février 2023 10:41 Taille de police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police
Évaluer cet élément
(0 Votes)

AU Group (courtier-conseil en garantie et financement du poste client, cautions et risques politiques) et EY proposent dans leur nouvelle étude portant sur les défaillances d’entreprises, une analyse qualitative de la situation des entreprises françaises pour l’année 2023, et quantitative en s’appuyant sur les données d’Allianz Trade 2022.

Dans un contexte actuellement tendu (inflation, tensions sociales, incertitudes géopolitiques…), quels sont les entreprises et secteurs en difficulté ? Comment mieux les accompagner ? Comment préserver la trésorerie ? Focus sur les tendances attendues pour 2023.

Les grands enseignements de l’étude réalisée par AU GROUP/EY

Les experts interrogés dans cette étude s’accordent à dire, qu’hormis quelques défaillances de pointe, ce sont principalement les TPE qui sont en difficulté mais le mouvement s’oriente également vers les PME et ETI. Une accélération des dossiers de restructuration, notamment dans le cadre de procédures amiables sont constatées.

Les secteurs le plus touchés sont l’industrie, l’agroalimentaire, l’automobile, le BTP et la tech dans les régions Ile-de-France, Auvergne Rhône Alpes ou Hauts-de-France.

  • En 2021, un plancher bas inédit, jamais atteint en 35 ans
  • Seules 27 592 procédures collectives ont été enregistrées sur 2021
  • L’exercice 2022 semble se normaliser sans pour autant être comparable aux années pré-Covid, avec 41 020 défaillances constatées.
  • Selon Allianz Trade, la tendance devrait s’accentuer. Une augmentation de 40% des défaillances est attendue (vs année précédente) pour les prochains mois.

« Dans notre étude publiée l’année dernière, nous constations dès décembre 2021, une remontée des défaillances, marquée par une augmentation des dossiers en prévention et en conciliation. En 2022, ce phénomène s’est confirmé, s’accélérant mois après mois », explique Vivien de Lassée, Directeur Général chez AU Group.

« 2022 aura été une année exceptionnelle sur le plan économique dans la plupart des secteurs d’activités. Il y a eu un rebond extraordinaire pour les entreprises en sortie de Covid, et nous avons connu un afflux de liquidité. Pour autant, une nouvelle hausse des défaillances d’entreprises, principalement des TPE (souvent plus fragiles, récentes et moins capitalisées), s’est accélérée sur le 2ème semestre. Nous avons été très sollicités, notamment dans des secteurs en difficulté comme l’automobile, le textile, l’aéronautique, le ferroviaire, et même le secteur agroalimentaire qui commençait à subir les 1ers effets de la crise que nous connaissons aujourd’hui », poursuit Guillaume Cornu, associé EY, responsable de l’activité Restructuring.

Prospective sur 2023 – Une reprise des défaillances attendue

« Beaucoup de paramètres se combinent en 2023 : instabilité géopolitique, inflation, hausse du coût de l’énergie, prix des matières… Dans ce contexte, nous nous attendons à un retour des défaillances à son niveau pré-covid avec à nouveau 40% d’augmentation, soit près de 59 000 défaillances envisagées d’ici fin 2023 », précise Olivier de La Pontais.

« Au-delà de la poursuite de la hausse des défaillances qui touche désormais PME et ETI, nous avons constaté une augmentation des dossiers de restructuration des PGE au travers de la médiation du crédit pour les PGE supérieurs à 50K€, mais surtout au travers de procédure de conciliation pour les dossiers plus importants », déclare Guillaume Cornu.

Dans le domaine des faillites d’entreprises, le retour à la normale va s’accélérer en 2023

En 2022, après deux années de repli, les défaillances d’entreprises ont enregistré une progression forte et quasi généralisée. C’était attendu, avec la fin programmée des mesures d’urgence et des financements massifs des Etats. Cela s’est consolidé avec les effets domino de la guerre en Ukraine, à travers la flambée des prix de l’énergie et des matières premières, et des multiples épisodes de confinements en Chine, notamment sur les chaînes d'approvisionnement.

Le rebond des faillites qui s’est enclenché en 2022 n’est pas terminé. Les réserves accumulées depuis la reprise ont permis d’absorber les chocs sur 2022, au moins en partie, mais cette résilience des entreprises est confrontée à une triple menace pour 2023 : une croissance plus faible, des marges réduites et des conditions de financement qui se détériorent.

L’année 2023 est un saut dans l’inconnu pour les ETI françaises

Portées par le plan « France Relance » et par les mesures de compétitivité prises lors du précédent quinquennat (baisse de la fiscalité de production notamment), les ETI ont atteint en 2021 et au premier trimestre 2022 le plus haut niveau de création d’emplois (+ 50 000 emplois nets) et d’investissements (+42% vs. 2019) depuis 2009.

À l’été 2022, l’horizon s’est considérablement obscurci, spécialement pour les ETI industrielles qui affrontent leur troisième crise en deux ans. « Face à une crise inédite des coûts de production (inflation des matières premières, des intrants, et explosion des coûts de l’énergie), la résilience des ETI est, une nouvelle fois, sévèrement mise à l’épreuve en 2023 », explique Alexandre Montay Délégué Général du METI. L’année 2023 s’annonce pour nombre d’entre elles comme un véritable saut dans l’inconnu.

Le changement de paradigme se confirme

Après une année record en 2021, le marché du capital de risque et du growth equity a ralenti cette année. Selon Franck Sebag Associé, EY « Près de 400 milliards de dollars de valorisations sont partis en fumée en 2022 ».

Avec la remontée des taux d'intérêt, l'inflation galopante et le ralentissement de la croissance économique, les tours de table se sont raréfiés et les valorisations des startups ont été revues à la baisse. En 2023, il faudra faire des choix tout en garantissant un profil de croissance compatible avec l’attente des investisseurs.

Renforcer les outils de BFR est plus que jamais d’actualité pour les entreprises

Dans le contexte de crise sanitaire, les entreprises ont pu recevoir l’appui de l’État au travers des prêts garantis (PGE) mais elles sont aujourd’hui redevables d’une dette. 2022 était l’année du début des remboursements qui ont majoritairement été étalés sur quatre ans avec l’année de franchise supplémentaire.

La période d’amortissement de ces prêts aura un impact immédiat sur la trésorerie disponible des sociétés et sur leur capacité d’investissement.

Largement démocratisé et prenant une place de plus en plus importante dans le financement du crédit inter-entreprises, l’affacturage s’impose comme une solution pouvant soutenir les trésoreries des sociétés vendant en B2B.

« Il faut utiliser ses ressources disponibles pour sécuriser la relance. Renforcer les outils de BFR est plus que jamais d’actualité pour les entreprises », selon Marc Delerue Directeur Grands Comptes - AU Group, expert en financement du poste clients.

Seules les entreprises qui ont fait l’objet d’un premier jugement en 2022 sont retenues dans ce classement. Ainsi, Camaïeu, liquidation judiciaire emblématique de l’année 2022, n’apparaît pas dans nos analyses car la société avait ouvert un redressement judiciaire antérieur à 2022. Si une entreprise a ouvert plusieurs procédures collectives au cours de l’année 2022, seule la dernière procédure connue est prise en compte dans les statistiques présentées.


Méthodologie de l’étude :
Pour étudier le profil des entreprises en difficulté en 2022, les secteurs et les régions les plus impactés par les défaillances et décrypter les tendances 2023, EY, leader du conseil et AU Group, le leader du courtage en assurance-crédit et financement de créances unissent leurs forces pour réaliser cette étude (à partir des données fournies par Allianz Trade) autour d’un panel d’experts :

  • Ludovic Subran, Chief Economist - Allianz
  • Franck Sebag, Associé - EY Fast Growing Companies Leader EMEIA & Europe West
  • Guillaume Cadiou, Délégué interministériel aux restructurations d'entreprise
  • Marc Delerue, Directeur Grand Comptes - AU Group, expert en financement du poste clients
  • Alexandre Montay, Délégué Général - METI (Mouvement des Entreprises de Taille Intermédiaire)
Lu 980 fois Dernière modification le jeudi, 16 février 2023 10:59
La rédaction

Le service Rédaction a pour mission de sélectionner et de publier chaque jour des contenus pertinents pour nos lecteurs internautes à partir d’une veille approfondie des communiqués de presse pour alimenter les rubriques actualité économiques, actualités d’entreprises, études ou encore actualités sectorielles. Pour échanger avec notre service Rédaction web et nous faire part de vos actualités, contactez-nous sur redaction@gpomag.fr

Annonces

cta livre blanc facture

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

 

Livres Blanc et E-book

Guide Infrastructure 2024 pour gérer plus facilement son IT
Dans un environnement où la technologie évolue, les entreprises doivent constament adapter et améliorer leurs…
Guide stratégique pour la direction générale : implémentation et utilisation optimale d'un ERP
La mise en place ou le remplacement d’une solution ERP est un choix fort qui…
Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

è Comment gérer plus facilement son infrastucture IT ?

Le guide complet pour découvrir toutes les solutions IT qui permettent d'élaborer une stratégie informatique performante : solutions d'infrastructures, réseau et sécurité, énergies, baies et racks

Télécharger le Guide Infrastructure IT 2024-2025

Photo Guide Infra IT 2024 Inmac.png

 

è Direction générale, quel niveau d'exigence requis pour le déploiement d'un ERP dans une entreprise industrielle ?

Les clés du niveau d'implication de la direction générale dans un projet d'acquisition ou d'implémentation d'un ERP industriel

Télécharger le livre blanc 

EBOOK SYLOB - Direction Générale.jpg

 

è Comment les données et l’IA peuvent révolutionner les prises de décision ?

L'impact que les données peuvent avoir sur l’entreprise et comment des outils technologiques permettent d’exploiter ces données de manière efficace et sécurisée.

Visualiser la vidéo sur notre chaîne en cliquant ici


è
 Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 
è Facturation électronique 2026

Un guide détaillé sur les étapes clés pour réussir son passage à la facturation électronique 2026 et franchir le pas de la dmatérialisation, avec tous les bénéfices qui l'accompagnent.

LB Facturation electronique 2026 Docuware.png

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 
è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts