2024, Cap sur la CSRD

Évaluer cet élément
(0 Votes)

En partenariat avec l’ORSE et l’ANDRH, la nouvelle étude « 2024, cap sur la CSRD » réalisée par le cabinet Deloitte analyse le niveau de maturité de la fonction RH pour appliquer les nouvelles normes CSRD au sein des entreprises. Selon les conclusions de l’enquête, la fonction RH doit impérativement se saisir davantage du volet social des nouvelles normes CSRD, dont les premières publications sont attendues dès 2025.

Les travaux menés par les experts de Deloitte avec le soutien de l’Observatoire de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (ORSE) et l’Association Nationale des DRH (ANDRH), témoignent de l’insuffisante prise en considération du volet social des nouvelles normes CSRD dans la fonction RH. En effet, les premières publications CSRD seront attendues dès 2025, comprenant des indicateurs relatifs notamment au dialogue social, aux effectifs, à l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle, à la rémunération, à la diversité et à l’inclusion, etc. Sans sursaut de la part des organisations sur un sujet aussi stratégique, la fonction RH risque de ne pas se saisir de cet enjeu, au profit des directions RSE des entreprises.

« Nous sommes convaincus au sein de l’ANDRH de l’importance stratégique pour la fonction RH du projet CSRD et de la nécessité de prendre la mesure de notre rôle et de nos responsabilités dans les enjeux de transformation impulsés par ces nouvelles exigences de reporting. Les directions des Ressources Humaines ne doivent pas seulement s’occuper de la population des salariés mais de l’ensemble des ressources humaines des entreprises (salariés et non-salariés). En ce sens, il est naturellement du ressort de la fonction RH de se positionner sur le pilotage des enjeux des normes sociales de la CSRD et du pilier social. La définition d’un langage commun autour de ces nouveaux enjeux sera nécessaire comme point de départ d’un projet s’inscrivant dans le temps, où il faudra avancer avec l’ensemble des parties prenantes de l’organisation pour faire évoluer les pratiques », déclare Laurence Breton-Kueny, vice-présidente de l’ANDRH.

Une compréhenson perfectible du volet social des normes CSRD

Selon les résultats de l’étude, il apparaît tout d’abord que les entreprises connaissent relativement peu les nouvelles normes CSRD ainsi que leur champ d’application. En effet, près de 34% des entreprises répondantes déclarent ne pas savoir si elles sont elles-mêmes soumises à la CSRD.

Au sein de la cohorte des entreprises qui identifient déjà le sujet, seules 24% d’entre elles estiment avoir un niveau de compréhension élevé des normes sociales et de leurs exigences. Un seuil relativement bas, qui témoigne de la complexité à appréhender les exigences de la CSRD au sein des directions des ressources humaines.

Face à ce faible taux de connaissance, les dirigeants semblent néanmoins prendre de plus en plus conscience de l’urgence de mieux intégrer ces normes dans leur stratégie de pilotage. En effet, 65% des répondants interrogés identifient désormais la compréhension des normes sociales comme leur priorité à court terme. A ce titre, 51% des entreprises attribuent le pilotage des normes sociales à la Direction des Ressources Humaines. Un enjeu qui s’annonce donc majeur dans le futur pour cette fonction, qui doit désormais se saisir du sujet, avant les premières obligations de publications dès 2025.

« Les entreprises doivent se saisir de l’opportunité que représente la mise en œuvre de la CSRD, qui doit devenir un outil au service de la stratégie, nécessitant une vision à long terme des enjeux de durabilité, et servant à transformer leur modèle d’affaires pour être plus vertueux, résilient et durable à l’aune des changements sociaux, sociétaux, et environnementaux. Bilan social, BDESE… Les directions RH disposent d’un historique et de nombreux outils pour répondre aux besoins de transparence à laquelle la CSRD demande de répondre concernant les effectifs de l’entreprise. Les DRH, et plus largement les partenaires sociaux, doivent jouer pleinement leur rôle aux côtés des directeurs RSE, forts de leur expertise en termes de gestion sociale, mais surtout de conduite du changement et de dialogue », affirme Lydie Recorbet, chargée de missions Engagement social et sociétal à l’Observatoire de la Responsabilité Sociétale des Entreprises.

Indicateurs de rémunération et impératifs de transparence

Dans le cadre de leur application, les nouvelles normes CSRD ont vocation à devenir un point de comparaison des indicateurs stratégiques pour les organisations, notamment en matière de rémunération. En l’occurrence, la future directive sur la Transparence des Rémunération (« Pay Transparency ») viendra compléter cette ambition en matière de rémunération. Les directions des ressources humaines sont donc dès à présent appelées à se préparer au déploiement de ces nouveaux indicateurs sensibles, comprenant notamment l’obligation de publication sur les écarts de rémunération, la définition de salaires décents ou encore le droit à l’information sur la corrélation entre progression de carrière et rémunération. Face à la mise en place de ces nouvelles normes, 49% des entreprises répondent ne pas savoir comment traiter les exigences de la CSRD relatives à la rémunération ainsi que sur la Pay Transparency.

« La maturité de la fonction RH sur la thématique sociale de la CSRD reste factuellement perfectible. Le défi immédiat pour cette fonction est d’être dès aujourd’hui le chef d’orchestre de nombreuses parties prenantes, internes et externes à l’entreprise, car les premiers reportings sortiront en 2025. A plus long terme, il s’agit d’un enjeu stratégique et compétitif pour adresser le sujet de la durabilité sociale, non plus au niveau de l’organisation, mais plus volontiers au sein d’un écosystème, voire de la Société », ajoute Franck Chéron, Associé chez Deloitte France et Afrique Francophone, responsable Capital Humain.


Méthodologie :
L’enquête flash « 2024, cap sur la CSRD » a été réalisé par les experts du cabinet Deloitte France et Afrique francophone, en partenariat avec l’ORSE et l’ANDRH.
L’enquête s’est déroulée en deux phases : (i) une première phase quantitative pour identifier les principales tendances ; (ii) une seconde phase qualitative avec des entretiens semi-directifs pour recueillir les données et témoignages opérationnels d’acteurs clefs.
Au total, plus de 74 entreprises ont été interrogées dans le cadre de la réalisation de cette étude flash, représentant plus de 2 millions de salariés à travers 15 secteurs d’activité différents.

Lu 1413 fois Dernière modification le jeudi, 07 mars 2024 10:48
La rédaction

Le service Rédaction a pour mission de sélectionner et de publier chaque jour des contenus pertinents pour nos lecteurs internautes à partir d’une veille approfondie des communiqués de presse pour alimenter les rubriques actualité économiques, actualités d’entreprises, études ou encore actualités sectorielles. Pour échanger avec notre service Rédaction web et nous faire part de vos actualités, contactez-nous sur redaction@gpomag.fr

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

è Comment les données et l’IA peuvent révolutionner les prises de décision ?

L'impact que les données peuvent avoir sur l’entreprise et comment des outils technologiques permettent d’exploiter ces données de manière efficace et sécurisée.

Visualiser la vidéo sur notre chaîne en cliquant ici


è
 Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 
è Facturation électronique 2026

Un guide détaillé sur les étapes clés pour réussir son passage à la facturation électronique 2026 et franchir le pas de la dmatérialisation, avec tous les bénéfices qui l'accompagnent.

LB Facturation electronique 2026 Docuware.png

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 
è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts