Les clés pour créer sa société à Hong Kong sans se tromper

Les clés pour créer sa société à Hong Kong sans se tromper

Évaluer cet élément
(1 Vote)

S’il est un pays qui ne connaît pas la crise, c’est bien Hong Kong. Des entreprises françaises, parmi lesquelles bon nombre de PME, l’ont bien compris au point de faire de ce pays le 14e client de la France en matière d’exportations. Ce pays est également une porte ouverte sur les marchés chinois et asiatique.

Un dynamisme qui fait du bien à la balance commerciale de la France puisque Hong Kong se place en 2016 au deuxième rang mondial en matière d’excédent bilatéral français, juste derrière le Royaume-Uni ! Alors que ce dernier se prépare au Brexit, Hong Kong continue de charmer les entreprises et les investisseurs français : les exportations entre la France et Hong Kong ont progressé de 18,9 % en 2016 pour s’établir à 5,4 milliards d’euros, après avoir déjà augmenté de 3,1 % en 2015. Comment expliquer le dynamisme de ce « petit » pays de 7,3 millions d’habitants et son intérêt pour les entreprises françaises, des PME jusqu’aux multinationales ? Les raisons sont multiples. Ainsi, le niveau de vie est plutôt élevé et se situe au 34e rang mondial et le pays accueille chaque année 56 millions de touristes, dont 43 millions de Chinois friands de produits français. Hong Kong est également le point d’entrée privilégié sur l’imposant marché chinois. C’est déjà le cas puisque la moitié des exportations françaises transitant par le port ou l’aéroport de Hong Kong sont destinées principalement au marché chinois, mais également à la Corée du Sud par exemple. Une situation qui va perdurer : dans son colloque Risque Pays 2018, la Coface a fait évoluer favorablement la notation de Hong Kong en A2, soit le 2ème niveau dans l’ordre croissant du risque sur une échelle qui en compte huit.

Des avantages fiscaux

Sur le plan économique, tous les indicateurs sont au vert pour les PME françaises déjà présentes, ou celles qui voudraient s’y implanter. La communauté française, estimée à 20 000 ressortissants au moins, est l’une des plus importantes d’Asie. Il est vrai qu’au-delà du dynamisme du marché local et des ouvertures proposées vers les pays voisins, Hong Kong offre des avantages fiscaux intéressants. Même si Hong Kong a rejoint la Chine le 1er juillet 1997, son statut particulier de « Région Administrative Spéciale » lui permet d’appliquer ses propres lois en toute autonomie. C’est ainsi qu’en matière fiscale par exemple, il n’y a pas d’impôt sur les sociétés lorsque l’activité est réalisée en dehors de Hong Kong. À noter également qu’il n’y a pas de droits de douane à prévoir sur le port franc de Hong Kong. Des avantages conséquents à prendre en compte pour créer une société d’import-export ou de trading à Hong Kong. Créer une société de conseils ou de prestations de services est également intéressant parce que les charges salariales et patronales sont faibles. Enfin, la création de société holding à Hong Kong offre également quelques avantages, les dividendes et plus-values n’étant pas taxés.

L’accompagnent pour éviter les écueils

Mais si la fiscalité des entreprises est avantageuse sur bien des points, comme l’indique societehk.com, Hong Kong ne figure pas pour autant sur la liste des paradis fiscaux. Une convention fiscale lie d’ailleurs la France, et d’autres pays européens, à Hong Kong, permettant au passage d’éviter les risques de double imposition. Certains écueils doivent être évités pour bénéficier de la fiscalité de Hong Kong en cas de création d’entreprise. Il convient par exemple d’être attentif au montage juridique, une société holding « boîte aux lettres » sans bureaux ni personnel risque de connaître des problèmes. Une autre difficulté consiste à ouvrir un compte bancaire professionnel sur place, dont la procédure peut paraître complexe au premier abord. Sur le plan juridique également, tous les documents sont en anglais, le droit local étant basé sur la « commun law » britannique. Pour gagner du temps, de l’argent et éviter quelques erreurs, on peut choisir de se faire accompagner par un cabinet spécialisé. Le cabinet Hai Yang Company Secretary Limited, accompagne par exemple les entreprises françaises, et notamment des PME en leur proposant notamment propose plusieurs formules « clés en mains » d’accompagnement allant de la création au suivi de sa société en passant par la tenu de la comptabilité, le dépôt de marques et brevet, le portage salarial en Chine et même la location de salles de réunion à Hong Kong. Des services abordables même pour une PME, le package création et suivi de sa société se situant à 3000 dollars pour la première année (domiciliation et compte professionnel compris), et 2000 dollars la suivante.



Lu 56 fois Dernière modification le mercredi, 16 mai 2018 12:40
Laurent Locurcio

Journaliste économique, il a notamment collaboré avec la presse spécialisée dont La Tribune, Le Point, Le Monde, LSA, Sport Eco, et bien entendu GPO Magazine. Il a également participé au lancement de titres de presse et a été rédacteur en chef  d’un important magazine d’entreprise. Auteur également de livres d’entreprises, il intervient aussi auprès d’étudiants en formation multi-médias.

Le magazine digital

Découvrez un extrait de notre édition spéciale Gestion de la mobilité et commandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC

Capture d’écran 2018-04-04 à 09.56.15.png

Extrait de l'édition spéciale Gestion de la Mobilité en entreprises

 

Découvrez un extrait du dernier numéro et demandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC

MAG DIGITAL lire EXTRAIT GPO 100-300-250 pix.jpgExtrait du dernier numéro

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour pouvoir feuilleter gratuitement et intégralement le prochain numéro

   je m inscris test

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.