En cas de récession, le délicat exercice d’équilibriste entre rentabilité et investissement

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Récession : ce mot est de plus en plus souvent prononcé par les économistes et utilisé comme un épouvantail. La directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, y a elle-même fait référence lors de ses vœux pour 2023, annonçant sur la chaîne CBS aux États-Unis qu’un tiers des économies dans le monde serait concerné dont la moitié de l’Union européenne.

Pour autant, la récession n’est pas en soi un gros mot, puisqu’elle désigne un « ralentissement du rythme de la croissance économique » - à ne pas confondre avec la décroissance. Qui plus est, ce ralentissement n’est ni une surprise, ni une nouveauté : certains secteurs le vivent depuis 2 ans à l’image des acteurs des loisirs et de la culture (cinéma, spectacle vivant, discothèques, etc.), de l’industrie manufacturière (automobile, agroalimentaire, textile, etc.) ou encore de la distribution (grands distributeurs, professionnels de l’équipement de la personne).

Qu’est-ce qui change en 2023 alors ? C’est que les entreprises ne peuvent plus compter sur l’argent public pour amortir le choc, remplir un peu leur trésorerie et éviter de complètement s’écrouler à cause du cumul “inflation + remboursement des dettes” (dettes sociales, PGE, etc.). Cela explique en partie l’augmentation du nombre de défaillances dès la fin 2022 : en novembre, la Banque de France évoquait plus de 40 000 défaillances sur 2022, soit une hausse de 46% par rapport à 2021. À la même période, le cabinet Altarès notait quant à lui une progression de 71% sur douze mois des mises en liquidation judiciaire directe.

La difficile gestion du paradoxe sécurité et investissements

Dans un contexte de récession, il n’y a pas d’autre choix que de revenir aux fondamentaux des affaires. Cela sous-entend de limiter drastiquement, voire d’arrêter complètement les dépenses superflues (même si elles sont parfois utiles - par exemple, les campagnes marketing à prix d’or ou le SEM). Pour éviter la chute, il est en effet nécessaire d’économiser et de faire preuve de pragmatisme. Une entreprise pérenne est une entreprise rentable qui crée de la valeur mesurable pour tous.

Concrètement, les dirigeants vont devoir suivre rigoureusement leur plan de productivité, et piloter le ROI de chaque département et de chaque métier. Toute décision de dépense sera conditionnée par la question du coût versus le potentiel de chiffre d’affaires généré.

Dans les secteurs dont le modèle change et où, par conséquent, les investissements ne peuvent pas être stoppés, les entreprises auront besoin d’être financièrement soutenues. C’est par exemple le cas de l’agroalimentaire qui non seulement est directement impacté par la hausse des prix des matières premières et de l’énergie, mais voit aussi son modèle touché par les circuits courts, l’évolution des modes de consommation ou encore la sortie de nouveaux produits alimentaires.

Soutenir la capacité d’investissement est fondamental en période de récession si un pays veut continuer à avoir une industrie fleurissante. Deux points d’attention : veiller à investir dans ce qui rapportera à moyen terme et éviter de miser sur des partenaires qui ne s’engageraient pas sur une patrie variable de leurs actions.

Un plan de croissance indispensable

Autre élément-clé : quelles que soient la situation de l’entreprise, l’époque ou la typologie de crise, les dirigeants doivent travailler sur l’« après » en élaborant dès maintenant un plan de croissance. Si une entreprise recherche des fonds pour investir afin de se transformer, son dirigeant devra bâtir un plan de croissance très précis et indiscutable qui tient compte du contexte très tendu. Un suivi du ROI de chaque investissement et action devra être prévu.

C’est également vrai quand une entreprise qui est revenue aux fondamentaux du business pour passer la vague de la récession. Dépenser du budget uniquement sur ce qui rapporte à court terme lui permet de rester à flot mais pas d’anticiper. Le risque à moyen terme est de se faire dépasser... puis de couler.

L’année 2023 ne sera ni facile, ni sereine. Face à l’incertitude économique persistante et à la possible raréfaction des rentrées d’argent, les chefs d’entreprise auront plus que jamais besoin de soutien et d’accompagnement pour garder la tête froide, analyser la situation, ajuster leur stratégie et prendre des décisions. Le regard et l’appui de pairs et operating partners ayant déjà développé des entreprises sur des marchés incertains sinon ralentis, peut être un vrai plus. Si leur moral fin 2022 est resté stable selon l’indicateur de l’Insee, il est important d’agir dès les premiers mois de 2023 en alignant le plan de développement sur une croissance économique ralentie et en préparant l’entreprise à une réaccélération du business à moyen terme.

Par Isabelle Saladin, Présidente fondatrice d’I&S Adviser

Lu 394 fois Dernière modification le lundi, 20 février 2023 14:42
La rédaction

Le service Rédaction a pour mission de sélectionner et de publier chaque jour des contenus pertinents pour nos lecteurs internautes à partir d’une veille approfondie des communiqués de presse pour alimenter les rubriques actualité économiques, actualités d’entreprises, études ou encore actualités sectorielles. Pour échanger avec notre service Rédaction web et nous faire part de vos actualités, contactez-nous sur redaction@gpomag.fr

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

è Comment les données et l’IA peuvent révolutionner les prises de décision ?

L'impact que les données peuvent avoir sur l’entreprise et comment des outils technologiques permettent d’exploiter ces données de manière efficace et sécurisée.

Visualiser la vidéo sur notre chaîne en cliquant ici


è
 Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 
è Facturation électronique 2026

Un guide détaillé sur les étapes clés pour réussir son passage à la facturation électronique 2026 et franchir le pas de la dmatérialisation, avec tous les bénéfices qui l'accompagnent.

LB Facturation electronique 2026 Docuware.png

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 
è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts