5883 CONTENT gop 1000x90 2024 Microsoft Work Magic W24

Phishing : Les fraudeurs bancaires exploitent les failles, la Banque de France exige des remboursements

Évaluer cet élément
(0 Votes)

La fraude à la carte bancaire par le biais du phishing est un problème majeur qui affecte de nombreux français. Le droit des opérations de paiement offre une protection solide aux titulaires de cartes, qui devraient normalement être remboursés par leur banque en cas d'opérations non autorisées. Cependant, dans la réalité, les banques déploient toutes sortes de stratagèmes pour éviter de remplir leurs obligations, ce qui a incité la Banque de France à rappeler fermement leurs responsabilités dans ce domaine.

La Banque de France, à travers son « Observatoire de la sécurité des moyens de paiement », a émis le 16 mai 2023 des recommandations claires sur le remboursement des victimes de phishing à l’attention des banques, leur enjoignant de respecter le droit applicable et de rembourser les clients victimes de phishing dès lors qu’aucune négligence graves de ces derniers ne peut être démontré.

Le phishing est une méthode frauduleuse utilisée pour inciter les victimes à divulguer leurs informations bancaires personnelles via des courriels non sollicités. Les fraudeurs se font souvent passer pour des établissements de crédit en créant des pages internet qui leur ressemblent. Sous prétexte d'un problème technique ou d'une mise à jour du site, les destinataires sont invités à mettre à jour leurs identifiants, mots de passe, numéros de compte, et autres informations. Une fois que les victimes ont révélé leurs données personnelles, les fraudeurs peuvent accéder à leur compte bancaire et détourner les fonds en utilisant de faux ordres de paiement.

En cas de phishing, les banques doivent rembourser !

En cas de phishing, le droit des opérations de paiement est très protecteur pour le payeur. Lorsqu'une opération bancaire non autorisée est effectuée par une banque après qu'un tiers a obtenu les identifiants du titulaire du compte, l'établissement bancaire doit immédiatement rembourser le payeur pour rétablir le solde du compte dans l'état où il se serait trouvé si l'opération non autorisée n'avait pas eu lieu.

Le payeur ne doit supporter les pertes liées à des opérations de paiement non autorisées que s'il n'a pas respecté, par négligence grave, les obligations de sécurisations de ses données personnelles. De plus, la preuve d’une telle négligence incombe à l’établissement bancaire et ne peut se déduire du seul fait que l'instrument de paiement ou les données personnelles liées au titulaire du compte ont été effectivement utilisées.

La Banque de France dans son communiqué a rappelé utilement ces principes en la matière alors que dans la pratique les banques ne manquaient pas de rechercher systématiquement la négligence grave de leurs clients pour éviter de procéder au remboursement de la somme débitée en leur reprochant d'avoir répondu à un message frauduleux et communiqué un certain nombre d'informations « sensibles » afin de les décourager dans leurs démarches de remboursement.

Les banques régulièrement condamnées devant les juridictions

Les plus téméraires d’entre eux, en exerçant des recours judiciaires parviennent toutefois à faire appliquer la loi. Ainsi, il est régulièrement jugé qu’une banque ne saurait démontrer la faute caractérisée de sa cliente, susceptible de l'exonérer de sa responsabilité, en se bornant à la déduire du piratage de son adresse électronique ou de la connaissance par les pirates de la signature du dirigeant ou du numéro de compte social, « tous ces renseignements pouvant être obtenus aisément par des malfaiteurs habiles. »

Des décisions ont également souligné qu’il revenait aux banques de démontrer que leur plateforme « serait totalement inviolable et qu'il ne serait pas possible à un tiers, par une opération frauduleuse, de récupérer les données personnelles et confidentielles du titulaire du compte, en ce compris les données figurant sur la carte de code ci-dessus évoquée ».

Aussi, la Banque de France rappelle également la nécessaire vigilance à laquelle doivent être sensible les consommateurs comme les entreprises, et enjoint les établissements bancaires à renforcer leur système de sécurisation de leurs plateformes afin de s’assurer du consentement des titulaires du comptes dans leurs opérations de paiements.

Par Alexandre Lazarègue, Avocat spécialisé en droit du numérique, cabinet Lazarègue Avocats

Lu 537 fois Dernière modification le mercredi, 17 mai 2023 13:56
La rédaction

Le service Rédaction a pour mission de sélectionner et de publier chaque jour des contenus pertinents pour nos lecteurs internautes à partir d’une veille approfondie des communiqués de presse pour alimenter les rubriques actualité économiques, actualités d’entreprises, études ou encore actualités sectorielles. Pour échanger avec notre service Rédaction web et nous faire part de vos actualités, contactez-nous sur redaction@gpomag.fr

Annonces

cta livre blanc facture

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

è Comment les données et l’IA peuvent révolutionner les prises de décision ?

L'impact que les données peuvent avoir sur l’entreprise et comment des outils technologiques permettent d’exploiter ces données de manière efficace et sécurisée.

Visualiser la vidéo sur notre chaîne en cliquant ici


è
 Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 
è Facturation électronique 2026

Un guide détaillé sur les étapes clés pour réussir son passage à la facturation électronique 2026 et franchir le pas de la dmatérialisation, avec tous les bénéfices qui l'accompagnent.

LB Facturation electronique 2026 Docuware.png

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 
è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts