Quels métiers pour sa transformation   digitale ?

Quels métiers pour sa transformation digitale ?

Évaluer cet élément
(3 Votes)

Community manager, customer experience manager ou encore data scientist : beaucoup de nouveaux métiers issus de la transformation digitale des entreprises sont venus s'ajouter à celui de webmaster ou de responsable du référencement. Le digital est en évolution permanente, mais de la méthode et de l'organisation peuvent permettre d'éviter les écueils.

Certes, les dirigeants d'entreprises sont conscients de la nécessité de s'engager dans une transformation numérique. Pour 78 % d'entre eux, c'est un enjeu majeur pour leur entreprise, et 81 % considèrent qu'elle renforcera leur compétitivité (étude Capgemini Consulting et MIT Sloan Management Review d'octobre 2015). Dans les faits, seulement 44 % des TPE/PME françaises ont un site Internet, dont moins de 10 % avec une vocation marchande. D'une manière générale, selon l'étude Roland Berger 2014, à peine 36 % des entreprises françaises ont mis en place une stratégie digitale. Autrement dit, les dirigeants d'entreprise sont bien conscients de la nécessité de s'engager dans une transformation digitale mais hésitent encore, pour beaucoup, à franchir le pas.

L'humain d'abord
« Dans la transformation digitale, le capital humain est au centre de la question et se limiter à changer les outils ne suffit pas », explique Gilles Reeb, fondateur de l'agence Uzful. « La trans­formation digitale c'est aussi quelque part la transformation des personnes, ce qui implique beaucoup de pédagogie, d'accompagnement et de formation pour permettre cette évolution au sein de l'entreprise », précise-t-il. D'autant que les techniques et les usages du digital évoluent en permanence. « En tant qu'agence, nous sommes souvent les bêta-testeurs d'un certain nombre de problématiques et de solutions que nous pouvons ensuite conseiller aux entreprises grâce à notre propre expérience », poursuit Gilles Reeb.  C'est d'ailleurs ce rendez-vous en terre inconnue qu'est le monde digital qui fait parfois commettre des erreurs aux entreprises dans leur approche de la transformation digitale. L'une d'entre elles consiste à embaucher un directeur du marketing digital ayant réussi dans une start-up en pensant que la greffe prendra forcément. Trop souvent, par manque de moyens, de méthode et d'engagement du management, cette approche échoue.
« Il faut d'abord établir une logique d'organisation qui concerne à la fois les outils et la méthode, sensibiliser en premier lieu le top management qui doit être convaincu de la nécessité de la démarche et ensuite seulement mettre en place une équipe digitale qui peut comprendre des éléments internes et externes », résume le responsable de Uzful.

Les nouveaux métiers
La transformation digitale, qui induit beaucoup de transversalité dans le fonctionnement de l'entre­prise, se heurte souvent aux pratiques d'entreprises bien ancrées, à commencer par l'organisation en silos.
Les métiers du web et du marketing digital sont forcément transversaux : le customer experience manager, garant de la qualité de l'expérience client, sera le directeur marketing de demain. À ce titre, il devra pouvoir avoir l'œil sur la satis­faction client qui passe non seulement par le produit, mais aussi par la livraison ou encore le service après-vente. Dans la liste des nouveaux métiers de la transformation digitale, le data scientist nourrira, grâce à l'analyse des données Big Data, la stratégie en matière de logistique, de ventes ou encore de relation client. Le social media manager ou encore le community manager auront à faire vivre l'expérience client sur les réseaux sociaux. Faut-il pour autant constituer, dès le départ, une équipe d'experts au sein de son entreprise pour réussir sa transformation digitale ? Pas forcément. Bien au contraire, il est possible de commencer par une partie, en se faisant accompagner par un prestataire au passage. Ainsi, des entreprises commencent souvent par s'adjoindre les services d'un community manager externalisé. Au bout d'un an ou deux, ce spécialiste du web social sera intégré à l'entreprise.

Partant du principe qu'on se forme et qu'on évolue plus rapidement autour de projets concrets, l'entreprise pourra engager sa transformation digitale de manière progressive. La mise en place d'un nouveau site web sera par exemple l'occasion de développer une version marchande, avec un back-office directement relié à la logistique et à la facturation. Et ce ne sont là que quelques exemples de ce que peut apporter la transformation digitale, tant le potentiel des nouvelles technologies est gigantesque.

Il reste que l'entreprise aura intérêt à s'y engager progressivement, en s'appuyant sur l'expertise de prestataires qui ont l'expérience des méthodes d'accompagnement et la parfaite maîtrise de ces nouveaux outils si prometteurs.

Lu 19195 fois Dernière modification le lundi, 14 décembre 2015 16:59
Laurent Locurcio

Journaliste économique, il a notamment collaboré avec la presse spécialisée dont La Tribune, Le Point, Le Monde, LSA, Sport Eco, et bien entendu GPO Magazine. Il a également participé au lancement de titres de presse et a été rédacteur en chef  d’un important magazine d’entreprise. Auteur également de livres d’entreprises, il intervient aussi auprès d’étudiants en formation multi-médias.

Annonces

ADS.GPOMAG NOTILUS ADS.1

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

   je m inscris test

Vient de paraître l'édition de Juillet 2020
Entreprise AGILE et Gestion de la MOBILITÉ
Recevoir la
 version numérique en cliquant ici

Capture d’écran 2020-07-18 à 19.05.29.png 

Paru en Juin 2020
La FONCTION FINANCE à l'heure du digital

MAG DIGITAL Lire extrait HS 2020-06-Digit fonction finance.jpg

Livres Blanc et E-book

Accélérer la transformation digitale de la comptabilité fournisseurs
Les équipes comptables se doivent d’engager leur transformation digitale pour éliminer les travaux de saisies…
Plus de livres blanc

Webinaires

Au 1er janvier 2021, le Brexit sera effectif : êtes-vous prêts ?
Au 1er janvier 2021, le Brexit sera effectif. Pour vous préparer, la douane vous accompagne…
Comment aborder le télétravail dans les meilleures conditions ?
Les nouveaux défis auxquels nous faisons face amènent les entreprises à recourir de plus en…
Les différentes étapes pour anticiper la sortie de crise
L'équipe Décidem, Cabinet de conseil spécialisé dans les défis humains, propose gratuitement son prochain webinar…
Plus de webinaires

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.