Comment gagner en efficacité commerciale via les réseaux sociaux

Comment gagner en efficacité commerciale via les réseaux sociaux

E-Business Écrit par  jeudi, 14 février 2019 08:43 Taille de police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Le Social Selling consiste en l’art et la manière d’utiliser les réseaux sociaux pour mieux (se) vendre, et demande d’avoir des comportements de prospection et de relation commerciale sur les réseaux sociaux voués à instaurer de la confiance, de la crédibilité et de la réputation pour capter l’intérêt des clients et prospects afin de générer des opportunités de vente. Il rapproche aussi les services marketing et commercial au sein des entreprises.

Parmi les nouvelles bonnes pratiques de prospection commerciale et de vente, le Social Selling est incontournable. « Il est un catalyseur de la transformation numérique de la fonction commerciale. Les réseaux sociaux sont devenus un puissant canal de relation commerciale BtoB », indique Loïc Simon, fondateur du #SocialSellingForum, un forum de partage des nouvelles bonnes pratiques de vente, notamment autour du Social Selling.

Mais pour transformer sa présence sur les réseaux sociaux en ventes et en courant d’affaires, mieux vaut suivre un ensemble de comportements qu’il est nécessaire d’adopter. « Pour les commerciaux, il s’agit d’y instaurer de la confiance, de la crédibilité et de la réputation », précise Loïc Simon. Et pour cela, il faut y aller pas à pas. À commencer à ne pas être, dès le départ, dans une démarche trop commerciale pour vendre trop vite. La relation commerciale doit s’inscrire dans une approche long terme. « C’est du réseautage, les contacts qu’un commercial y prend doivent s’habituer à sa présence. Il lui faut entretenir ses relations par la régularité de ses prises de contact tous les jours ou toutes les semaines », prévient Guilhem Bertholet, président et fondateur d’Invox, agence conseil en Demand Generation.

Les commerciaux doivent également se comporter sur les réseaux sociaux comme dans le monde réel, en offrant notamment de l’expertise, de l’information ou du conseil à leurs prospects ou à leurs clients pour capter leur attention ou leur intérêt. Créer et diffuser des contenus sur les réseaux sociaux en les partageant avec leurs clients potentiels est aussi un impératif pour rendre les commerciaux plus experts et crédibles. « Il peut s’agir d’animation de blogs d’entreprise, de livres blancs téléchargeables derrière un formulaire qui permet de récupérer des contacts, de magazines en ligne, de contenus audiovisuels (vidéos et infographie) ou encore de retour d’expérience clients », énumère Guilhem Bertholet. « Il faut apporter de la valeur ajoutée aux prospects et aux clients en les éduquant en permanence dans leur parcours d’achat au travers de Posts, d’articles, de vidéos ou de Podcasts », appuie Loïc Simon. Pour se lancer efficacement et réussir dans cette nouvelle approche commerciale BtoB, Kompass a d'ailleurs sorti récemment un eBook pour "Réussir sa stratégie de social selling" et construire une stratégie de Social Selling pas à pas.

Les commerciaux peuvent également utiliser des plateformes de Sales Intelligence comme LinkedIn Sales Navigator, ou Bypath de Kompass pour les aider à identifier rapidement clients et prospects (cf. encadré). « Les plateformes de Sales Intelligence permettent aux commerciaux d’adapter leur discours en fonction de la richesse d’informations qu’ils en reçoivent. C’est une approche court terme qui fonctionne bien pour faire de la veille commerciale et cibler les personnes que l’on veut toucher et contacter ensuite », souligne Loïc Simon.

Mais le Social Selling a un impact dans l’organisation des entreprises. Là aussi, mieux vaut adopter des démarches adéquates. Pour Guilhem Bertholet, « l’entreprise doit affecter une petite équipe de 2 ou 3 profils commerciaux juniors digitaux dédiée à entretenir la relation commerciale sur les réseaux sociaux avant de passer le relais aux commerciaux plus aguerris pour générer des ventes ». Au contraire, « le Social Selling doit être piloté directement par la direction de l’entreprise, à l’instar de Michel Edouard Leclerc de l’enseigne E. Leclerc ou de Sylvain Tillon de la société Tilkee, éditeur de logiciels de tracking », estime Loïc Simon. Mais tout le monde s’accorde sur un point : le Social Selling est un catalyseur du rapprochement entre service commercial et service marketing. « Il force les deux services à travailler ensemble pour éduquer, informer et former les clients sur leur parcours d’achat », affirme Loïc Simon. « Le Social Selling est facteur d’alignement du marketing et des ventes qui peuvent s’apporter mutuellement des informations sur les prospects », confirme Guilhem Bertholet. Si les deux services ne s’en trouvent pas bouleversés, le Social Selling pourrait faire émerger de nouvelles fonctions « comme le Chief Revenu Officer (CRO) qui apparaît aux États-Unis, sorte de super directeur marketing et commercial », selon Guilhem Bertholet. « Il va surtout changer la manière de recruter et de manager les vendeurs », conclut Loïc Simon.

Le « commercial augmenté » par les plateformes de Sales Intelligence

Utiliser la puissance logicielle de l’information pour rendre plus efficace sa prospection commerciale et doper ses ventes. C’est le but des plateformes de Sales Intelligence, des outils digitaux capables de recueillir automatiquement sur les réseaux sociaux une information riche, pertinente, actualisée et contextualisée sur les clients et les prospects afin d’aider le commercial à identifier les bons interlocuteurs et décideurs et à accélérer ses décisions.

« Il lui suffit d’intégrer dans l’outil logiciel paramétrable sa liste de clients par secteur, par fonction…et ses profils de prospects pour que l’outil l’informe par alertes mail sur la situation de certains clients ou prospects comme une nomination, un rachat, le gain d’un marché… ou simplement leur présence sur un salon ou encore leur dialogue en ligne avec un concurrent », explique Charles Lazimi, responsable grands comptes de Kompass qui commercialise sa plateforme de Sales Intelligence Bypath auprès des entreprises. Cet outil scrute les principaux réseaux sociaux LinkedIn, Tweeter et Facebook pour fournir presque en temps réel (dans un délai de 12 à 24h) aux commerciaux une telle richesse d’informations qu’on parle de « fonction commerciale augmentée ».

« En effectuant une veille sur les réseaux sociaux, les logiciels de Sales Intelligence constituent les GPS de prospection des commerciaux », affirme Charles Lazimi. Ils leur permettent en toute connaissance de cause d’entretenir leur relation avec leurs clients, d’être plus réactif sur leurs concurrents et de générer surtout des opportunités pour les transformer en ventes. « L’information donne un prétexte d’appel ou d’accroche d’un client ou d’un prospect », souligne-t-il.

Outre Kompass, LinkedIn propose aussi LinkedIn Sales Navigator, son propre logiciel de Sales Intelligence mais qui n’agit que sur son réseau.

Lu 1292 fois Dernière modification le jeudi, 14 février 2019 16:01
Bruno Mouly

Journaliste économique, avec près de 20 ans d'expérience en journalisme économique et en communication d'entreprise. Spécialisé en numérique, achats logistiques et mobilité. Il collabore également avec les Échos et le JDD.

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour pouvoir feuilleter gratuitement et intégralement le prochain numéro

   je m inscris test

 

 

Vient de paraître notre édition de juin 2019 de GPO Magazine. Découvrez un extrait et demandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC 

MAG DIGITAL lire EXTRAIT GPO103-300-250pix.jpg

Extrait du dernier numéro

Découvrez notre édition spéciale Gestion de la Mobilité en entreprises et commandez la version numérique pour 10 euros TTC

Capture d’écran 2019-03-14 à 16.25.08.png

Extrait de l'édition spéciale Gestion de la mobilité 

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.