Windows Onward

La règle d’or du recrutement prédictif : bien choisir ce que l’on souhaite prédire

La règle d’or du recrutement prédictif : bien choisir ce que l’on souhaite prédire

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Les entreprises et cabinets sont de plus en plus nombreux à s’intéresser au recrutement prédictif, dont le but est d’anticiper scientifiquement la capacité d’un candidat à mieux réussir en poste. Cependant, avant de se lancer dans un tel processus de recrutement, l’entreprise doit avoir une idée précise de ce qu’elle souhaite prédire : la performance, la créativité ou la sociabilité d’une personne ? L’identification des indicateurs, c’est-à-dire ce que l’on souhaite qualifier lors du processus, est donc la première étape. Voici quelques conseils pour optimiser son recrutement prédictif.

Faire état des indicateurs existants

Cette étape consiste à analyser les personnes en poste dans l’entreprise pour identifier celles qui réussissent et celles qui ne réussissent pas. Cette analyse permet de comprendre ce qui fonctionne ou ce qui ne fonctionne pas, ce que l’on souhaite préserver ou améliorer. Ce qui sera retenu constituera les indicateurs sur lesquels se baser pour créer son modèle prédictif.

Il existe 2 types d’indicateurs :
• Les indicateurs de performance opérationnelle : le pourcentage des objectifs atteints sur les objectifs prévus, le taux de qualité du travail produit, les délais de réalisation d’une mission récurrente, etc.
• Les indicateurs liées aux ressources humaines : le turn-over, la réussite en formation, la satisfaction ou l’engagement à un poste, etc.

Réfléchir aux indicateurs à recueillir sur les personnes en poste peut prendre beaucoup de temps car certains sont déjà disponibles et d’autres non. Il est donc essentiel d’anticiper cette étape.

Identifier les indicateurs pertinents qui reflètent la réalité du poste

Une fois les indicateurs existants listés, il faut identifier les plus pertinents qui permettront de trouver la personne correspondant aux attentes de l’entreprise.

On pense - souvent à tort - qu’il n’y a d’indicateurs exploitables que pour les profils commerciaux. Pourtant, quand on s’intéresse de plus près à une population cible pour un recrutement prédictif, il apparaît toujours des indicateurs à exploiter. Pour les objectiver au maximum, il suffit de se poser les questions suivantes pour tout poste ciblé par un recrutement prédictif : « qu’est-ce qui permet aujourd’hui de dire qu’une personne réussit dans son travail ? ». Et à l’inverse, « qu’est-ce qui fait dire qu’une autre est en échec ? ». Ces questions sont le préalable absolu au lancement du projet.

Concrètement, créer une liste des personnes en réussite versus des personnes en échec est suffisante pour conduire une étude et déployer un recrutement prédictif si celle-ci est établie de manière factuelle. Ce qu’il faut garder en tête, c’est que plus l’indicateur utilisé reflète la réalité, plus il sera possible de faire évoluer les résultats.

Prioriser les indicateurs de ce que l’on souhaite améliorer

Parmi les indicateurs jugés pertinents pour évaluer une personne en fonction de ses attentes, il faut privilégier ceux que l’on veut voir évoluer en priorité. La question à se poser est donc : « Qu’est-ce que l’entreprise veut maximiser ? », « Quel est le plus crucial ? »

Par exemple, pour un commercial, il faut savoir si on souhaite des personnes douées pour prospecter ou pour fidéliser un portefeuille de clients. Il arrive en effet que ces 2 qualités ne soient pas partagées par les mêmes personnes. Les caractéristiques individuelles (personnalité, aptitudes, motivations, etc.) impactent les dispositions de chacun et donc, les indicateurs à utiliser dans le recrutement prédictif.

Dans ce cas, la première option est de choisir le profil souhaité et, ainsi, les indicateurs que l’on veut favoriser à travers le modèle prédictif. Une seconde option est de concevoir deux modèles (comme la prospection et la fidélisation pour les commerciaux), adaptés à chaque prédisposition.

Pour conclure, un recrutement prédictif ne se fait pas sans préparation en amont. Il faut d’abord connaître son entreprise, ses points forts et ce que l’on souhaite améliorer avant d’établir son modèle prédictif.

Lu 9934 fois Dernière modification le mardi, 17 mai 2016 15:22
Simon BARON

Simon BARON, Psychologue du travail et Responsable Recherche & Développement chez Assessfirst
Diplômé d'un master de psychologie de l'Université de Nantes en 2008, Simon Baron intègre Assessfirst en février 2010 en tant que chargé de projets. Il est alors en charge du développement des outils d'évaluation, de l'adaptation des solutions aux projets clients, de l'interprétation des résultats et des formations.
En février 2012, il prend la tête du département R&D d'Assessfirst et assure le développement de l'ensemble de ses solutions.

Annonces

Windows Onward

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

 è Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 

è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts