Alain Vernadat, Directeur Général de Deveryware : un dirigeant engagé pour la sécurité globale

Alain Vernadat, Directeur Général de Deveryware : un dirigeant engagé pour la sécurité globale

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Alain Vernadat a connu plusieurs vies professionnelles avant de rejoindre en 2013 Deveryware, société française créée en 2003 par Jacques Salognon et Thierry Bathias. Après des études à l’école Nationale des Arts et Métiers (ENSAM) qui le destinaient au métier d’ingénieur, il intègre en 1987, son premier poste à l’Aérospatiale (devenue MBDA), division engins tactiques (direction d’une équipe de 12 personnes, mission stratégique de contrôles qualité sur composants électroniques).

En parallèle, il décide de préparer pendant 2 ans (cours du soir à la Sorbonne), un MBA/DESS en administration des entreprises. C’est à ce moment-là qu’il abandonne l’idée de devenir un ingénieur technique et qu’il a la tentation de l’entrepreneuriat.

Alain Vernadat DG DeverywareEn 1990, il a l’occasion, à l’âge de 27 ans, de participer à la création d’une première entreprise avec un associé (développement durant 10 ans d’une entreprise de logiciels spécialisés dans la gestion d’infrastructures réseau).

En 2002, il devient Directeur Général France au sein de l’éditeur professionnel LAMY, en charge de l’activité bourse de fret « Teleroute » (3615 Lamy). Il doit transformer le modèle économique de Teleroute en migrant l’activité sur Internet. En 2010, il devient directeur commercial Europe de cette activité (déménagement à Bruxelles, Milan et Madrid) afin de suivre la croissance de cette société. Cependant, il veut prendre un nouveau virage en assumant son envie de devenir un dirigeant.

C’est alors qu’en 2013, il rejoint Deveryware, société connue historiquement pour son expertise dans la géolocalisation judiciaire en temps réel, utilisée quotidiennement par les enquêteurs de la Police et de la Gendarmerie. Afin de conforter la croissance de Deveryware et de diversifier son développement un fonds minoritaire entre au capital de l’entreprise pour accompagner une stratégie volontariste de croissance externe, qui se traduira par l’acquisition de plusieurs sociétés (OAK Branch, Tracip et Crisotech) qui forment, depuis 2019, le groupe Deveryware.

Deveryware se structure, étoffe ses équipes et poursuit son implantation à l’international et compte désormais 150 collaborateurs pour 40 M€ de chiffre d’affaires en 2021. Les défis à relever afin de sécuriser au mieux le monde de demain sont nombreux. Mais Alain Vernadat et ses équipes sont engagés pour faire du groupe Deveryware l’acteur référent des technologies d’investigation et des services pour la sécurité globale.

  • GPO Magazine : Pouvez-vous nous présenter le groupe Deveryware et détailler les solutions proposées ?

Alain Vernadat : Depuis sa création, Deveryware a développé une expertise unique en matière de sécurité publique et civile. Parallèlement, nous avons toujours proposé des solutions de tracking (géolocalisation) aux entreprises. Nous travaillons avec des télésurveilleurs, des assisteurs, et tous les professionnels qui ont besoin de capacité de surveillance et de réponse en temps réel pour leurs assets sensibles : cela peut aller de la protection des personnes à celle des biens.

Mais au cours de notre développement, nous avons souhaité étendre ces activités entreprise à d’autres types de solutions telles que la gestion de crise (Crisotech), les services cyber et investigation numérique (Tracip), la lutte contre la fraude et la criminalité financière (OAK Branch). Nous avons toujours fait du BtoB mais nous avons souhaité développer d’autres types d’activités que la géolocalisation, notamment autour de l’analyse de données numériques.

L’activité de Crisotech est essentiellement préventive, mais elle a également un volet défensif dédié en cas de crise cyber. C’est ainsi qu’elle propose des solutions en amont avec la préparation des équipes, des processus, à la continuité de l’activité en cas de crise. Crisotech agit un peu comme un « coach » commando qui prépare et accompagne les organisations avec des exercices et des scénarios de mise en situation de stress afin d’être prêt le jour J. 

  • GPO Magazine : Comment accompagnez-vous les entreprises dans la recherche de ces solutions ?

Alain Vernadat : Aujourd’hui, les entreprises sont de plus en plus exposées. Elles doivent impérativement anticiper les risques et réduire leur exposition aux menaces. La sécurité est désormais un actif indispensable à la santé des sociétés sur lequel elles sont plus en plus jugées par leurs parties prenantes. Les solutions de Deveryware, éprouvées pour répondre aux exigences des États, sont déclinées pour les entreprises et leurs besoins spécifiques. Evaluation des risques, audit, conseil et pentest cyber, lutte contre la fraude. etc., nous proposons à la fois des outils et des services pour aider les entreprises à lutter contre les risques propres à leur activité et leur vulnérabilité. 

  • GPO Magazine : Les attaques cyber sont de plus en plus sophistiquées, comment Deveryware s’adapte et innove pour protéger les entreprises ?

Alain Vernadat : Au préalable, il convient de souligner que nous investissons tous les ans (depuis 20 ans) environ 10 % de notre chiffre d’affaires en recherche et développement. Cela fait d’ailleurs partie de notre business model. Car si nous n’avançons pas, nous reculons !

Aujourd’hui, l’offre cyber que nous proposons est de trois tiers : la prévention, essentiellement avec Crisotech, la prestation de consulting pour évaluer et accompagner une entreprise dans la mise en œuvre des moyens de surveillance et de réponse avec Deveryware, enfin la recherche de compromission proposée par notre filiale Tracip (cela permet de lever le doute quant à la potentielle compromission de moyens informatiques ou téléphoniques, dans le cas par exemple de retour de déplacements à l’étranger, de suspicion d’espionnage industriel ou d’une infiltration préalable à une cyberattaque), mais aussi la remédiation après incident, toujours avec Tracip, lorsque l’attaque a eu lieu, qu’une rançon a été demandée et qu’il faut « nettoyer et remonter » le système (accès et récupération de données endommagées ou dans le cadre d’une enquête). 

  • GPO Magazine : Comment les entreprises peuvent-elles développer la résilience face aux crises cyber ?

Alain Vernadat : Aujourd’hui, les entreprises estiment que les cyber-attaques impactent directement leur production pendant une période significative. Selon les chiffres du CESIN, 91 % des entreprises ont déjà mis en place un programme de cyber-résilience ou envisagent de le faire.

Tracip est experte dans la récupération de données numériques et la sécurisation des preuves. Elle a mis au point un protocole de réponse à incident (circonscrire l’incident et préserver les éléments de preuve en vue d’investigations ultérieures, de déclarations de dommages aux assurances et/ou de judiciarisation) pour les cas de cyber malveillance, avec intervention immédiate sur site.

Cette solution permet aux entreprises victimes de cyberattaques de maximiser les chances de récupérer les données, d’obtenir des dédommagements et d’assurer au plus vite le redémarrage progressif et sécurisé du système d’information et donc des opérations.

Mais il faut aussi sensibiliser les collaborateurs et préparer les décideurs car aucune entreprise n’est à l’abri d’une cyberattaque (exercices personnalisés proposés par Crisotech pour se préparer à gérer une crise cyber). C’est ainsi qu’au travers de ces exercices mêlant situation concrète et simulation technique, il est possible de se préparer à bien réagir et à prendre vite les bonnes décisions qui permettront de limiter les dégâts. 

  • GPO Magazine : Quels sont vos axes de croissance ?

Alain Vernadat : Chacune de nos sociétés (OAK Branch, Tracip, Crisotech et Deveryware) a ses axes de croissance. En ce concerne Deveryware, notre plan de croissance est de continuer à développer nos positions dans l’environnement régalien autour du judiciaire, du renseignement, de la data, de l’enquête en France et à l’étranger. Il s’agit d’un axe fort essentiellement technologique. En outre, nous souhaitons également poursuivre le développement du volet entreprise de notre activité tel que le cyber, la gestion des crises, la résilience dans la lutte contre la fraude.

Nous recherchons un équilibre entre cette clientèle « étatique » et « entreprises ». Concernant la clientèle entreprises, la suite de notre stratégie de croissance externe va permettre que notre portefeuille client et solutions ait cet équilibre-là.

Enfin, le dernier axe de développement est l’export qui pèse 10 % de notre chiffre d’affaires. Notre objectif, à la fin de notre plan stratégique à l’horizon 2025, est d’arriver autour de 25 % de notre chiffre d’affaires à l’export.

La quasi-totalité de nos offres régaliennes ou entreprises est exportable. Nous avons beaucoup investi dans ce secteur. Nous allons poursuivre notre développement en Europe (nous sommes déjà présents au UK et en Espagne) et en Afrique, où nous sommes également déjà implantés. Nous sommes également présents sur le continent américain avec une filiale au Canada et en Amérique du Sud. 

  • GPO Magazine : Comment voyez-vous l’avenir de Deveryware dans les prochaines années ?

Alain Vernadat : L’avenir devrait être florissant ! En effet, Deveryware a depuis 20 ans une croissance ininterrompue à deux chiffres sur des marchés toujours en expansion. Notre objectif est que Deveryware continue de délivrer des services et solutions technologiques à haute valeur ajoutée aux États et aux entreprises. Notre ambition est de devenir l’un des leaders européens de ce secteur à l’heure où il y a une forte compétition sur ces marchés mais aussi un avantage important pour les entreprises disposant d’actifs technologiques de haute valeur marché.

Deveryware a toujours évolué de façon très indépendante, car pour le type de solutions que nous proposons c’est un facteur clé du succès de notre entreprise. Cela peut aussi plaider pour des alliances stratégiques et nous pouvons aussi avoir intérêt à nous rapprocher d’entreprises qui ont la maîtrise de technologies complémentaires aux nôtres pour développer des synergies importantes. L’intégration de notre projet dans un ensemble plus vaste peut être une solution afin d’accélérer encore notre croissance et la pertinence de nos offres, et il convient pour ce faire de prendre les bonnes décisions.


Chiffres clés de Deveryware en 2021

  • Chiffre d'affaires 2021 : 40 M€ (en augmentation de 90 % en 3 ans : 21 M€ en 2018)
  • Nombre de collaborateurs : 150 collaborateurs dans le monde
  • Présence sur tout le territoire français : Paris et région de Nancy
  • Présence à l’international : en Europe (UK, Espagne), Afrique, Amérique du Nord (Canada) et Amérique du Sud (Argentine)
Lu 7322 fois Dernière modification le lundi, 07 mars 2022 09:47
Linda Ducret

Une double formation : littéraire (hypokhâgne, licence de philosophie) et juridique (maîtrise de droit des affaires, DESS de Contrats Internationaux). En 1987, elle devient avocate et crée son cabinet en 1990. Elle exerce pendant 15 ans dans différents domaines du droit (droit des affaires, droit pénal, droit de la famille…).

Depuis 2005, elle est journaliste avec comme terrains de prédilections : les dossiers stratégie du dirigeant, propriété intellectuelle, nouvelles technologies, Incentive...Mais également les visions et les portraits d’entrepreneurs.

Écrire est l’une de ses passions. En 2009, elle publie un roman policier Taxi sous influence, finaliste du Prix du Premier roman en ligne.

Elle a publié un recueil de nouvelles : Le Ruban Noir ainsi qu’un polar : L’inconnue du Quai Henri IV et tout récemment, un roman : Femmes piégées.

Annonces

CorelDRAW, la boite à outils tout-en-un appréciée des concepteurs du monde entier 

4869 BANNER 2022 CorelDRAW campagne externe gpomag 300x250 W41

Annonces

Acrobat : l’application PDF n° 1 adoptée par + de 5 millions de professionnels dans le monde !

acrobat annonces v2

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Vient de paraître GPO Magazine de Juin 2022
EDITION SPÉCIALE FINANCE
Recevoir la
 version PRINT en cliquant ici
Recevoir la version NUMÉRIQUE en cliquant ici

 Capture d’écran 2022-07-01 à 12.43.09.png 

Paru en Avril 2022
GPO MAGAZINE N°109
Recevoir la version PRINT en cliquant ici

EXTRAIT GPO 109.png

Livres Blanc et E-book

Toutes les solutions IT pour pouvoir moderniser ses infrastructures
Pour répondre aux défis de compétitivité, de cybersécurité, de performance opérationnelle et d’urgence climatique, les…
Les clés pour réussir l’intégration de la signature électronique au sein de son organisation !
Au travers de son livre blanc consacré à « La signature électronique et son intégration…
Comment passer à la facture électronique ?
En permettant un traitement automatisé et sécurisé, la facture électronique facilite la comptabilité des factures…
Cinq étapes pour améliorer l'expérience client grâce à l'Intelligence Artificielle
Les centres de contact sont une source importante d'informations sur les clients. Ils peuvent en…
Accélérer la transformation digitale de la comptabilité fournisseurs
Les équipes comptables se doivent d’engager leur transformation digitale pour éliminer les travaux de saisies…
Plus de livres blanc

Webinaires

Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Comment simplifier la réservation hôtelière ?
Et si le voyage d’affaires devenait aussi simple que le voyage loisir ? Pour permettre…
Comment offrir une expérience client digne de Netflix grâce à l’Intelligence artificielle ?
Plus que jamais les entreprises se doivent d’offrir à leurs clients un expérience fluide, remarquable…
Comment renforcer l’agilité de ses applications de gestion avec Oracle Cloud ?
Toute entreprise, quel que soient sa taille, son métier ou ses activités, fait aujourd’hui face…
Plus de webinaires

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts