Gigaban Abode Creative Cloud

Le voyage d’affaires en route vers le développement durable

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Marquée par la crise économique, le voyage d’affaires reste néanmoins une réalité dans de nombreuses entreprises. Pour concilier leurs besoins en la matière tout en respectant leurs contraintes budgétaires, les entreprises envisagent leur stratégie de déplacements professionnels sous un nouvel angle, qui fait parfois la part belle au développement durable.

Les études sont unanimes. Les budgets alloués aux voyages d'affaires ont tous diminué en 2009. Le sondage HRS met en évidence une diminution de ces budgets en 2009 pour 90.3 % des entreprises interrogées. D'après l'étude Acte-KDS, la réduction des coûts arrive également en tête des priorités du voyage d'affaires dans les entreprises : 61 % des voyageurs d'affaires ont constaté une diminution du nombre de déplacements professionnels dans leur entreprise. Pour mieux piloter ces coûts, 87 % des entreprises ont clairement définit et rédigé une politique voyage au sein de leur organisation et utilisent, pour 64 % d'entre elles des outils de réservation de voyages en lignes.



Les modes de voyages changent
La volonté de réduire les coûts a des impacts sur les façons de voyager. Ainsi, 42 % des voyageurs ont échangé leurs vols court-courriers contre des voyages en train. Ils privilégient désormais à 76.2 % la classe économique et à 40.2 % les hôtels deux étoiles. Par ailleurs, 63.7 % optent désormais pour les conférences téléphoniques plutôt que les réunions de travail physique nécessitant un déplacement ou des séminaires de travail. En 2009, les entreprises ont ainsi été plus nombreuses à s'intéresser à la vidéocommunication pour leurs réunions. Une option technologique grâce à laquelle elles peuvent obtenir jusqu'à 75 % de réduction des coûts sans pour autant compromettre leurs activités.  Par ailleurs, 74.7 % des travel managers déclarent que la crise a changé leurs habitudes dans la gestion du budget «Voyages professionnels» et organisation de séminaires de leur entreprise. Malgré tout, 61.8 % des travels managers pensent que le volume et le budget «Voyage d'affaires» resteront stables en 2010 par rapport à 2009.

Priorité au RSE

Si pour la plupart entreprises, la diminution des voyages et la révision des politiques en la matière s'inscrivent dans une volonté de réduction des coûts, 19 % d'entre elles estiment que les problématiques en matière de Responsabilité Sociale des l'Entreprises ont également contribué à ces volontés. Parmi les personnes interrogées dans le cadre de l'étude Acte-KDS, 58 % déclarent que leur entreprise a une charte en matière de RSE et 57 % estiment qu'elles ne réduiront par leurs engagements envers la RSE suite à l'impact de la crise financière. La volonté de préserver l'environnement demeure donc une préoccupation importante pour les entreprises. Par ailleurs, les cadres décisionnaires sont de plus en plus vigilants sur la performance environnementale de leurs activités. Ainsi, les services voyages sont de plus en plus nombreux à fournir à leur direction des rapports sur les émissions de carbone générées par les déplacements professionnels (45 % en 2009 contre 39 % en 2008).

Parallèlement, 28 % des services voyages déclarent que leur em-ployeur préfère passer par des fournisseurs qui se sont engagés à préserver l'environnement, un critère qui devrait prendre de plus en plus de poids au fil du temps d'autant que les acteurs en présence tendent également à renforcer leur «verte attitude».

Le transport se met au vert
En matière de transport, tous les acteurs se mobilisent. Si le train est «sobre en carbone», (il représente 0,63 % des émissions de CO2 du secteur transports), la SNCF entend mieux faire encore. Ainsi, le voyage en Eurostar génère déjà 10 fois moins de CO2 que le même trajet en avion. Avec son programme «Voyage Vert», la SNCF compte bien creuser cet écart. A titre d'exemple, elle se fixe notamment pour objectif de réduire de 25 % les émissions de CO2 par voyage d'ici 2012 et ainsi, de devenir la 1ère compagnie ferroviaire au monde à rendre ses voyages neutres en CO2, sans surcoût pour ses clients. La démarche inspire toute la SNCF qui veut contribuer aux engagements du pays en matière de réduction des gaz à effet de serre. Mais l'industrie ferroviaire n'est pas la seule à œuvrer en matière de développement durable. L'aérien renforce également ses démarches et sa communication en la matière. Ainsi, le Direc-teur Général de l'International Air Transport Association (Iata), Giovanni Bisignani, estime que sur les quatre dernières années, l'industrie aérienne a réduit les nuisances sonores de 75 %, a éliminé les émissions de suie et amélioré le rendement du fuel de 70 %. Des milliards d'euros ont été investis dans le renouvellement de la flotte mondiale qui permettront d'avoir des appareils qui consomment 25 % de fuel en moins d'ici 2020. Pour amplifier ces progrès, Giovanni Bisignani prône une approche plus stratégique que technique, destinée à faire du transport aérien un secteur propre. Une stratégie qui passera par une refonte du trafic aérien, à laquelle doit participer «le ciel unique européen». La rationalisation de près de 400 routes aériennes et des procédures d'atterrissage et de décollage de plus de 80 aéroports a d'ores et déjà permis d'économiser 1,5 milliard de litres de kérosène. Soit près de 4 millions de tonnes de CO2.

Les hôtels font aussi des efforts !
Les grands groupes hôteliers internationaux intègrent de plus en plus la dimension environnementale dans leurs stratégies de développement. Une approche qui passe notamment par la réduction de la consommation énergétique de leurs établissements ou encore par le recours à des matériaux «verts» pour leur construction ou leur rénovation. Les voyageurs sont également mis à contribution et invités à réutiliser leurs serviettes, économiser l'eau et l'énergie. Exit également les savons miniatures et autres mini bouteilles de shampoings non dégradables, pour laisser la place à des distributeurs rechargeables de produits bio…Certains de ces établissements poussent même la démarche jusqu'à l'obtention d'un écolabel…

Concilier RSE et maîtrise des coûts
Pour accompagner les travels managers dans leur démarche environnementale, de nombreux outils de réservation en ligne permettent désormais de surveiller et de réduire leurs émissions de carbone. 14 % des entreprises déclarent ainsi disposer d'un calculateur en ligne des émissions carbone. Pour 6 % des entreprises, leur outil de réservation propose des options visant à réduire l'impact carbone de leur trajet avant d'effectuer une réservation. Enfin, 15 % de ces entreprises disent que leur outil leur propose des solutions alternatives aux voyages telles qu'une visioconférence ou une réunion téléphonique. Tous les éléments sont ainsi réunis pour concilier voyage d'affaires et développement durable…

 Par Anne DEL POZO

Quand les déplacements professionnels sont impactés, quelles sont les directives ?
- 67% réduire les dépenses lors de ces déplacements
- 62% privilégier les conférences téléphoniques
- 25% privilégier les déplacements dans la journée
- 7% autres

Sources : HRS novembre 2009


Retrouvez les acteurs du Voyages d’Affaires sur le salon SISEG qui aura lieu les 16, 17 et 18 Février 2010 à Paris - Porte de Versailles - Hall 1 www.sisegexpo.com
Lu 7466 fois Dernière modification le vendredi, 10 juillet 2015 08:29
Anne Del Pozo

Elle collabore depuis près de 20 ans à différents magazines en qualité de journaliste.

Elle y traite de sujets articulés essentiellement autour de la finance, des flottes automobiles, du voyage et du tourisme d'affaires ou encore des ressources humaines. Anne del Pozo participe également à la rédaction de nombreux témoignages clients et de newsletters d'entreprise.

Annonces

Pave Abode Creative Cloud

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Vient de paraître GPO Magazine de Avril 2022
GPO MAGAZINE N°109
Recevoir la
 version PRINT en cliquant ici

EXTRAIT GPO 109.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vient de paraître GPO Magazine de Mars 2022
ÉDITION SPÉCIALE SÉCURITÉ NUMÉRIQUE
Recevoir la
 version numérique en cliquant ici

MAG DIGITAL Lire extrait HS 2022-03 Secu numerique.jpg

Livres Blanc et E-book

Toutes les solutions IT pour pouvoir moderniser ses infrastructures
Pour répondre aux défis de compétitivité, de cybersécurité, de performance opérationnelle et d’urgence climatique, les…
Les clés pour réussir l’intégration de la signature électronique au sein de son organisation !
Au travers de son livre blanc consacré à « La signature électronique et son intégration…
Comment passer à la facture électronique ?
En permettant un traitement automatisé et sécurisé, la facture électronique facilite la comptabilité des factures…
Cinq étapes pour améliorer l'expérience client grâce à l'Intelligence Artificielle
Les centres de contact sont une source importante d'informations sur les clients. Ils peuvent en…
Accélérer la transformation digitale de la comptabilité fournisseurs
Les équipes comptables se doivent d’engager leur transformation digitale pour éliminer les travaux de saisies…
Plus de livres blanc

Webinaires

Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Comment simplifier la réservation hôtelière ?
Et si le voyage d’affaires devenait aussi simple que le voyage loisir ? Pour permettre…
Comment offrir une expérience client digne de Netflix grâce à l’Intelligence artificielle ?
Plus que jamais les entreprises se doivent d’offrir à leurs clients un expérience fluide, remarquable…
Comment renforcer l’agilité de ses applications de gestion avec Oracle Cloud ?
Toute entreprise, quel que soient sa taille, son métier ou ses activités, fait aujourd’hui face…
Comment aborder le télétravail dans les meilleures conditions ?
Les nouveaux défis auxquels nous faisons face amènent les entreprises à recourir de plus en…
Plus de webinaires

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts