5883 CONTENT gop 1000x90 2024 Microsoft Work Magic W24

Digitaliser la fonction Finance pour faire face aux bouleversements et aux enjeux sociétaux

Digitaliser la fonction Finance pour faire face aux bouleversements et aux enjeux sociétaux

Finance Écrit par  lundi, 18 juillet 2022 16:30 Taille de police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Face aux défis qui attendent la fonction finance, qu’ils soient conjoncturels, réglementaires, comportementaux ou encore environnementaux, les directions financières vont devoir continuer à se réinventer en ayant de plus en plus recours à des technologies avancées.

Se mettre en conformité avec la réglementation sur la facture électronique

Au-delà de son adaptation à l’environnement économique et à l’évolution des modes de travail, la direction financière va déjà devoir se mettre en conformité avec la nouvelle réglementation sur la facturation électronique.

Selon une étude Markess, dès l’annonce de la réforme sur la facture électronique obligatoire dans la loi de finance 2020, 53 % des entreprises considéraient que leur mise en conformité était un enjeu majeur. En effet, la bascule vers la facturation électronique nécessite une analyse plus globale des systèmes d’information et des process, (liés par exemple à la passation ou à la prise de commande, à la réception et au contrôle des factures, à la gestion des litiges ou encore à la déclaration de TVA…) des systèmes et des organisations…

« Au-delà de la facture électronique, cette réglementation porte également sur la transmission de données à l’administration fiscale (e-reporting), explique Laurent Morel, associé responsable des activités de conseil pour les directions financières chez PwC France et Maghreb. Or, une partie de ces éléments et informations sont portés dans les ERP ou dans d’autres applications, en amont du système d’information de l’entreprise. Cette dernière va donc devoir adapter son système d’information pour être en mesure d’assurer la transmission de ces données ».

Nouveaux enjeux autour du « reporting extra-financier »

La fonction finance est également, et de plus en plus, confrontée à des enjeux liés à la responsabilité sociale et environnementale (RSE) de son organisation.

Selon PwC, 85 % des directions financières des grands groupes constatent ainsi des attentes plus fortes en termes de production et de communication d’informations extra-financières. S’il est encadré par Laurent Moreldiverses réglementations encore en cours d’évolution, ce cadre a fait l’objet de fortes avancées au cours de l’année 2021. Les référentiels les plus connus en la matière sont notamment la Taxonomie Européenne applicable dès 2021 (un socle commun à toute l’Union Européenne définissant ce qu’est une activité économique durable) et la norme CSRD (ex NFRD).

6 DAF sur 10 de grands groupes ont ainsi initié un projet dédié à la mise en oeuvre du règlement « Taxonomie verte ». L’accélération de la réglementation en matière de développement durable met ainsi l’emphase sur le pilotage nécessairement convergé de la performance financière et extra-financière. Outre la mise en conformité avec la réglementation en matière de publication, il s’agit bien désormais, pour la direction financière, de refondre le modèle cible de la finance et de ses fonctions partenaires : référentiel de gestion, indicateurs, cycles managériaux, gouvernance, instance, rôles et responsabilité…

« Nous constatons que les enjeux de développement durable sont désormais incontournables pour les directions financières, explique Laurent Morel. Au-delà des aspects réglementaires et de communication financière qui vont en s’accentuant, les défis sont maintenant d’intégrer ces dimensions dans le modèle même du pilotage de la performance, et donc, au coeur des directions financières. Ces dernières se posent désormais clairement la question d’intégrer les sujets de RSE dans la mesure et le pilotage de la performance, et dans l’ensemble du système d’information de la finance ».

La finance sera digitale ou ne sera pas

Selon l’étude PwC/DFCG sur les Priorités 2022 des directions financières, 74 % des directions financières s’estiment aujourd’hui prêtes à appréhender ces différents défis post-crise sanitaire et/ou réglementaires, qui nécessitent de nouveaux modes de fonctionnement. Dans ce contexte, leurs priorités s’articulent désormais surtout autour de l’automatisation des processus (34 %), les nouveaux moyens de pilotage (25 %), l’adaptation des compétences (23 %) et enfin l’évolution de l’organisation (18 %).

Ainsi, 83 % des répondants à l’étude PwC/DFCG envisagent d’investir dans la digitalisation de la fonction Finance, et 65 % prévoient de lancer ou ont déjà lancé un projet de dématérialisation fiscale. L’étude Olivier BeugnetPwC révèle par ailleurs que, pour maintenir leur performance et faire preuve de résilience, 59 % des directions financières ont dû modifier et optimiser leur approche budgétaire. La crise a par ailleurs renforcé le suivi de la trésorerie par les DAF. À cet effet, 51 % d’entre eux souhaitent faire évoluer leurs outils de trésorerie.

« D’autre part, l’hyper automatisation de la finance est en ordre de marche, précise Olivier Beugnet, associé BearingPoint. À terme, il s’agira notamment pour les métiers de la finance de recourir à des technologies avancées, notamment à l’Intelligence Artificielle (IA) et à l’apprentissage machine (Machine Learning), pour automatiser les processus autant que possible et dégager du temps, des ressources, et des expertises pour des tâches à plus forte valeur ajoutée. Par exemple, le recours à des agents virtuels intelligents qui utilisent des technologies de Machine Learning, permettra de répondre à des questions récurrentes des opérationnels sur, par exemple, leur chiffre d’affaires mensuel, des premiers niveaux d’analyses, etc., dégageant ainsi le contrôle de gestion de ces tâches pour se concentrer sur des missions à plus forte valeur ajoutée ».

Aujourd’hui, selon l’étude CFO 4.0 menée par BearingPoint en 2021, 23 % des professionnels de la finance consacrent déjà du temps pour des services à valeur ajoutée, soit 11 % de plus qu’avant la crise Covid.

« Le niveau moyen de maturité digitale s’est également amélioré, constate Olivier Beugnet. Au-delà de la maîtrise des technologies digitales en tant que telles, un niveau de maturité idéal intègre les capacités et les compétences des équipes à améliorer les processus et les performances des directions financières, dans le but de développer des services créateurs de valeur ».

Lu 5034 fois Dernière modification le jeudi, 22 septembre 2022 13:05
Anne Del Pozo

Elle collabore depuis près de 20 ans à différents magazines en qualité de journaliste.

Elle y traite de sujets articulés essentiellement autour de la finance, des flottes automobiles, du voyage et du tourisme d'affaires ou encore des ressources humaines. Anne del Pozo participe également à la rédaction de nombreux témoignages clients et de newsletters d'entreprise.

Annonces

cta livre blanc facture

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

è Comment les données et l’IA peuvent révolutionner les prises de décision ?

L'impact que les données peuvent avoir sur l’entreprise et comment des outils technologiques permettent d’exploiter ces données de manière efficace et sécurisée.

Visualiser la vidéo sur notre chaîne en cliquant ici


è
 Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 
è Facturation électronique 2026

Un guide détaillé sur les étapes clés pour réussir son passage à la facturation électronique 2026 et franchir le pas de la dmatérialisation, avec tous les bénéfices qui l'accompagnent.

LB Facturation electronique 2026 Docuware.png

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 
è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts