Windows Onward

Selon les dirigeants, l'importance des ETI dans l'économie n'est pas encore assez reconnue

Etudes Écrit par  mercredi, 16 juillet 2014 10:53 Taille de police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La Banque Palatine, banque des moyennes entreprises et des ETI au sein du Groupe BPCE, présente les résultats de son 38e Observatoire Banque Palatine des PME-ETI (CA de 15 à 500 millions d'euros’€) réalisé par OpinionWay auprès de 305 dirigeants.

 

Pour les dirigeants de PME-ETI, globalement, les conditions ne sont toujours pas réunies pour permettre l’'essor des ETI françaises : elles sont encore trop peu reconnues, même si la situation semble s'’améliorer, et trop peu compétitives malgré les mesures du Pacte de responsabilité.
 
La majorité des dirigeants de PME-ETI (55 %) pensent toujours que l'’importance des ETI n'’est pas davantage reconnue par les pouvoirs publics en 2014 qu'’en 2008. Néanmoins, ce chiffre est en forte baisse (- 18 pts) par rapport à avril 2013. La reconnaissance des ETI progresse donc : à la question « Pensez-vous que les pouvoirs publics ont pris conscience de l’'importance des ETI pour l'’économie française ? » posée en avril 2013, seuls 26 % des patrons avaient à l’'époque répondu « oui ».
 
Cependant, pour 84% des entrepreneurs, l’'environnement législatif, fiscal et juridique actuel n'’est pas favorable au développement des ETI. C'’est un chiffre quasiment stable vs. avril 2013 (85 %) malgré les mesures en faveur des entreprises annoncées depuis un an (CICE, Pacte de responsabilité…). Les dirigeants attendent de voir et demeurent pour l’'instant très sceptiques.
 
En effet, ils sont 69% à penser que les mesures du Pacte de responsabilité ne vont pas améliorer significativement la compétitivité de leurs entreprises. Ils sont plus optimistes concernant l’'international : pour 32 % d’'entre eux, les ETI françaises peuvent être compétitives à l’'export (+ 8 pts vs. 2013).
 
 
Alléger les charges, réformer la fiscalité et assouplir du Code du travail et des normes : des mesures nécessaires pour favoriser le développement des ETI françaises selon les dirigeants.
 
Pour favoriser le développement des ETI françaises, la mesure la plus efficace selon les dirigeants de PME-ETI est l’'allègement des charges, plébiscité par 84 % des dirigeants. 59 % des entrepreneurs jugent nécessaires de déconnecter la taxation du patrimoine de celle des entreprises pour favoriser l'’avenir des ETI. 58 % des dirigeants estiment nécessaire de moderniser le Code du travail. 31 % souhaitent également des normes et réglementations moins contraignantes.
 
Enfin, dans une moindre mesure, la réforme de la formation professionnelle et de l’'apprentissage (21 %), ainsi que le Contrat de Travail Unique (20 %) peuvent également contribuer à la performance des ETI françaises selon les chefs d’entreprises.
 
 
Les principaux indicateurs sont au plus bas depuis le début de l’'année.
 
Si la majorité des dirigeants de PME-ETI ont toujours plus confiance en leur propre activité qu’'en l’'économie mondiale ou française, on assiste à un décrochage par rapport aux dernières vagues : - 5 points vs. mai 2014. A 69 %, c’'est le plus bas niveau enregistré depuis le début de l'’année.
 
 
Concernant l’économie mondiale, bien que la confiance reste majoritaire (55 %), il y a également une rupture importante (-5 pts). C’est le pourcentage le plus faible depuis le début de l’année 2014. Pour le contexte économique national, avec 17 % (- 5 pts), la confiance diminue régulièrement depuis le printemps. Elle est même à son niveau le plus bas depuis juin 2013.
 
Pour les prévisions d'’activité : si 79 % (- 2 pts) des dirigeants de PME-ETI s'’attendent à maintenir voire augmenter leur chiffre d’'affaires en 2014, le pourcentage de ceux prévoyant une croissance de leur CA est là encore en baisse sensible de -5 pts (33 % en juin vs. 38 % le mois précédent).
Seul point positif, 68 % des PME-ETI sont en ligne avec leurs objectifs fixés en début d’'année, un chiffre en nette progression en comparaison à juin 2013 (+10 points).
 
Concernant l’'emploi : les PME-ETI prévoyant de maintenir le nombre de salariés restent largement majoritaires (81 %, +6 points). Le solde d’'emplois salariés est légèrement positif (+ 1pts). Cependant, à 10 %, la part de celles qui envisagent de réduire leur effectif baisse de 4 points au plus bas depuis janvier.
 
Pour Pierre-Yves Dréan, directeur général de la Banque Palatine : « Jusqu’à présent, les dirigeants ont pu avoir le sentiment que l'’importance des PME-ETI dans l’'économie française était sous-estimée ou méconnue. Néanmoins, des initiatives récentes ont permis de renouer le dialogue entre parlementaires et chefs d’entreprises. On ne peut que s’'en réjouir car le développement de notre tissu d’'ETI est la garantie d’'une économie compétitive pour l’'avenir. Mais il y a urgence à agir : pour retrouver confiance, nos dirigeants veulent des éléments concrets et tangibles et, si ils comptent d’'abord sur eux-mêmes, ils méritent un soutien fort et constant ! ».
 
Pour Charles-Henri d'’Auvigny, directeur général délégué d’'OpinionWay : « La confiance des dirigeants des PME-ETI est au plus bas depuis le début de l’'année. Le gouvernement a annoncé des mesures de simplification et de compétitivité, que les patrons ne voient pas se traduire dans leur quotidien. Le temps des annonces semble terminé. Pour regagner la confiance des dirigeants économiques, il est urgent que le gouvernement mette en application ses déclarations.  »

 

 

A propos de l’'Observatoire Banque Palatine des PME/ETI
Étude quantitative réalisée auprès d'’un échantillon de 305 dirigeants d'entreprises (PDG, DG, DAF, …) dont le chiffre d’'affaires est compris entre 15 et 500 millions d’'euros, entre le 23 mai et le 3 juin 2014. La représentativité de l’'échantillon a été assurée par un redressement en termes de secteurs d'’activité et de chiffre d’'affaires. Mode d’'interrogation : L'’échantillon a été interrogé par téléphone sur système CATI.

 

Lu 3544 fois Dernière modification le mardi, 09 juin 2015 15:05
La rédaction

Le service Rédaction a pour mission de sélectionner et de publier chaque jour des contenus pertinents pour nos lecteurs internautes à partir d’une veille approfondie des communiqués de presse pour alimenter les rubriques actualité économiques, actualités d’entreprises, études ou encore actualités sectorielles. Pour échanger avec notre service Rédaction web et nous faire part de vos actualités, contactez-nous sur redaction@gpomag.fr

Annonces

Windows Onward

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

 è Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 

è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts