Windows Onward

La crise du coût de la vie frappe Noël : un quart des entreprises françaises annulent les fêtes de fin d'année

Etudes Écrit par  jeudi, 15 décembre 2022 14:18 Taille de police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Un quart des entreprises françaises décide d’annuler les célébrations liées à Noël cette année, selon la nouvelle étude Pleo, solution de gestion de dépenses professionnelles. Avec la crise du coût de la vie qui continue de toucher de nombreuses entreprises françaises, Pleo a constaté que les chefs d'entreprise doivent faire des choix en ce qui concerne le versement des primes et les fêtes de fin d’année.

Cette année, plus de la moitié des PME (57,2%) prévoient de supprimer ou de réduire les primes de Noël pour le personnel et 59,4% prévoient de réduire ou de supprimer complètement les fêtes de Noël du personnel. Les entreprises de toutes tailles doivent faire des économies, mais les entreprises de 100 à 249 employés ressentent le plus l'ampleur des coupes. En 2021, les entreprises de cette taille dépensaient en moyenne 15 071 € pour les divertissements, mais cette année, ce chiffre devrait tomber à 10 749 € en moyenne, soit une réduction de plus d'un quart (28,6 %).

Dans un contexte de restrictions budgétaires, les grandes entreprises choisissent de réduire les dépenses liées aux activités de Noël pour leur personnel plutôt que d'annuler complètement leurs projets. Les entreprises de 250 à 500 employés sont 33,2 % à envisager de réduire le coût de leur fête de Noël, contre 37,2 % pour les entreprises de 50 à 249 employés. En revanche, 26% des entreprises de 250 à 500 employés envisagent d'annuler complètement les célébrations d’entreprise, sachant que 22 % des entreprises de 50 à 249 employés comptent faire de même.

Ces réductions s’observent au travers des PME (50-249 employés) du secteur juridique, qui dépensaient auparavant des sommes importantes pour les divertissements de Noël. L'année dernière, elles ont dépensé 19 071 euros en moyenne. Cette année, leur budget a été considérablement réduit, avec seulement 9 655 euros mis à disposition. A titre de comparaison, le secteur de l'éducation est l'un des seuls secteurs où les dépenses liées aux festivités de Noël pour le personnel ont augmenté, passant de 12 486 euros l'année dernière à 13 345 euros cette année.

Malgré la réduction prévue des dépenses de Noël et les inquiétudes quant à l'impact sur le moral du personnel, les entreprises ont indiqué qu'elles donneraient la priorité en 2023 aux dépenses que le personnel "apprécie vraiment". Près de la moitié (45,6 %) des décideurs ont indiqué que, s'ils prévoient de continuer à dépenser moins en faveur du personnel, notamment pour les événements sociaux et les avantages professionnels, ils investiront plutôt dans le personnel en augmentant les salaires, la formation et les frais de déplacement.

Pour Alvaro Dexeus, responsable de l'Europe du Sud chez Pleo : « Cette année a été incroyablement difficile pour les entreprises et ce que nous voyons est un autre exemple des défis financiers auxquels beaucoup de nos chefs d'entreprise sont confrontés. La période de Noël est généralement l'occasion pour chacun de célébrer les succès de l'année écoulée et de se tourner vers la suivante, mais en raison de l'environnement économique, de nombreuses entreprises mettent un frein à ces célébrations. Nous attendons bien sûr des entreprises qu'elles fassent la fête et récompensent leur personnel dans une certaine mesure, mais cette année en particulier sera un peu plus tempérée ».

« L'examen minutieux des dépenses de Noël a eu pour effet positif que les chefs d'entreprise ont recentré leurs efforts sur l'utilisation de l'argent au sein de l'entreprise. Avec l'argent économisé sur les activités sociales, les employés pourraient voir une augmentation de salaire ou plus d'argent consacré à la formation, ce qui a un impact positif non seulement sur les employés mais aussi sur l'entreprise elle-même », ajoute-t-il.


 Méthodologie : L'enquête a été réalisée pour le compte de Pleo par Censuswide auprès de 500 décideurs de haut niveau basés en France dans des entreprises de 50 à 500 salariés au mois de novembre 2022.

Lu 603 fois Dernière modification le jeudi, 15 décembre 2022 14:28
La rédaction

Le service Rédaction a pour mission de sélectionner et de publier chaque jour des contenus pertinents pour nos lecteurs internautes à partir d’une veille approfondie des communiqués de presse pour alimenter les rubriques actualité économiques, actualités d’entreprises, études ou encore actualités sectorielles. Pour échanger avec notre service Rédaction web et nous faire part de vos actualités, contactez-nous sur redaction@gpomag.fr

Annonces

Windows Onward

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

 è Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 

è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts