Windows Onward

Les ETI face au défi de la crise énergétique et de l’inflation

Etudes Écrit par  lundi, 03 octobre 2022 08:35 Taille de police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Le 7ème Baromètre Palatine-METI du financement des ETI, dévoile les résultats de son enquête réalisée par internet du 7 au 15 septembre 2022 auprès de 1200 ETI du réseau du METI, des Clubs ETI régionaux et de la Banque Palatine.

Les difficultés s’intensifient et affectent l’activité

Sans surprise, les difficultés conjoncturelles se font sentir de façon croissante et la crise énergétique menace désormais l’activité des ETI. Les tensions sur l’offre (hausse des prix, pénuries, manque de main d’oeuvre) concernent plus de 9 ETI sur 10 et ont un impact fort ou modéré sur leur activité, leur trésorerie et leur rentabilité. Pour plus de 7 ETI sur 10, ces difficultés ont aussi un impact sur les projets d’investissement.

Concernant l’énergie, 1 ETI sur 2 anticipe une augmentation de sa facture énergétique de plus de 50 % en 2022 par rapport à 2021 et de plus de 100% en 2023. Seules 9 % des ETI concernées sont en capacité de répercuter totalement ces hausses sur leurs prix de vente. Dans le cas où les hausses persisteraient voire s’amplifieraient, 53,5 % des ETI risquent de devoir diminuer leur activité et 7% de devoir l’arrêter. L’année 2023 se présente donc comme un saut dans l’inconnu pour un grand nombre d’entreprises.

Les hausses de coûts fragilisent la situation financière des ETI

Même si elle n’est pas alarmante, la situation financière des ETI continue de se fragiliser. Plus de 4 ETI sur 10 ont connu une dégradation de leur trésorerie sur un an, soit 15 points de plus qu’en juin dernier. Ainsi, le recours aux lignes de crédit court terme augmente sensiblement (43,2 % vs. 30,6 % en juin).

L’endettement suit la même tendance : la part des ETI affichant une dégradation de leur endettement net total sur un an s’élève à 31,6 % (vs. 23,3 % en juin). 12% des ETI ayant obtenu un PGE éprouvent ou anticipent des difficultés à le rembourser (vs. 9 % en juin). Un tiers des ETI ont connu une dégradation de leur rentabilité d’exploitation au S1 2022 (vs. 20 % au S2 2021).

Sans doute portée par un chiffre d’affaires orienté à la hausse sur un an pour 3/4 des ETI, la confiance des dirigeants dans les perspectives pour leur entreprise à 6 mois est comparable au trimestre précédent, à 62,7 %.

Les projets d’investissement résistent pour l’instant

Preuve d’une vision de long terme, les projets d’investissement des ETI se maintiennent en 2022 : 2/3 des ETI ont au moins un projet de croissance organique (vs. 60 % en juin), qu’elles financent avec leurs ressources propres pour 57 % d’entre elles. Plus de 55 % ont au moins un projet de croissance externe (vs. 53 % en juin), qu’elles financent en recourant à l’endettement pour plus des 2/3 d’entre elles. Ces projets, qui concernent majoritairement la France, devraient générer au moins 50 emplois pour 1 ETI sur 3 environ.

À noter également, les ETI sont toujours convoitées par les investisseurs : 4 sur 10 ont été approchées pour une prise de participation ou un rachat depuis le début de l’année. Par ailleurs, 1 ETI sur 5 nourrit actuellement un projet de recomposition capitalistique (notamment : ouverture de capital).

« Dans un contexte où les entreprises doivent faire face à des événements exceptionnels d’ordre économique et géopolitique, les ETI françaises font preuve de résilience. Preuve en est, les projets d’investissements et de croissance externe portés par les ETI françaises progressent à nouveau. Ces projets favoriseraient l’emploi en France puisqu’ils pourraient générer jusqu’à 50 emplois pour 1 ETI sur 3. Autre preuve de résilience, l’attractivité des ETI françaises qui sont toujours convoitées par les investisseurs. 4 ETI sur 10 ont été approchées pour une prise de participation ou un rachat. Plus que jamais, les dirigeants d’ETI démontrent leur capacité d’adaptation en s’appropriant l’adage cher à l’historien Yuval Noah Harari « Chaque crise est aussi une opportunité », souligne Patrick Ibry, directeur général délégué, Banque Palatine.

« L’inquiétude domine au sein des ETI en cette rentrée de septembre. L’accumulation des tensions sur l’offre avec, en particulier, l’explosion des prix de l’énergie dégrade autant la situation financière que les perspectives des entreprises, avec une forte pression sur les marges. Les projets d’investissement se maintiennent à un niveau satisfaisant en 2022 mais l’horizon s’assombrit fortement pour l’année prochaine, plus de la moitié des ETI anticipant une réduction de leur activité si les prix de l’énergie n’amorcent pas une décrue. 2023 s’apparente aujourd’hui à un vrai mur énergétique », ajoute Frédéric Coirier, PDG du groupe Poujoulat et co-président du METI.

Lu 395 fois Dernière modification le lundi, 03 octobre 2022 08:50
La rédaction

Le service Rédaction a pour mission de sélectionner et de publier chaque jour des contenus pertinents pour nos lecteurs internautes à partir d’une veille approfondie des communiqués de presse pour alimenter les rubriques actualité économiques, actualités d’entreprises, études ou encore actualités sectorielles. Pour échanger avec notre service Rédaction web et nous faire part de vos actualités, contactez-nous sur redaction@gpomag.fr

Annonces

Windows Onward

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

 è Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 

è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts