Gestion des risques dans un environnement de plus en plus complexe

Etudes Écrit par  mercredi, 02 février 2022 10:27 Taille de police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Dans un contexte de poursuite de la crise liée à la pandémie de Covid-19, cette 5ème édition du baromètre QBE de la gestion des risques des PME et ETI françaises enregistre une augmentation des risques pour près de 30 % des dirigeants, contre 20 % avant crise en 2019.

Face à cette augmentation, la gestion des risques est perçue comme l’un des éléments sur lesquels repose le plus la compétitivité des entreprises (51 %) après la stratégie commerciale (61 %) et l’innovation et la R&D (52 %).

Parmi ces risques, si ce sont les risques humains qui continuent de préoccuper le plus les dirigeants (79 %), ils doivent surtout faire face à une palette de risques de plus en plus complexes : un risque cyber encore sous-estimé et l’apparition de nouveaux risques liés à la situation actuelle comme la pénurie ou la hausse du prix des matières premières.

Des PME et ETI vulnérables face à un environnement de risques de plus en plus complexe

Seule typologie de risques à enregistrer une hausse en tendance pour 2021, les risques humains arrivent en tête des préoccupations des entreprises et concernent près de 80 % des répondants. Gel des recrutements dans de nombreux secteurs, phénomène de guerre des talents, dégradation de l’état de santé physique et psychique des salariés : la pandémie, et la crise qui en résulte, ont eu un effet immédiat sur les risques humains pour les entreprises.

Celles-ci font notamment face à des accidents du travail (66 %), à des arrêts maladie ou maladies professionnelles (62 %), mais la difficulté de recrutement (56 %) et la démission de collaborateurs clés (43 %) est également largement ressentie cette année, dans un contexte de marché de l’emploi tendu.

Les risques humains sont, non seulement les risques les plus largement vécus, mais également ceux qui requièrent le plus d’accompagnement d’après 58 % des entreprises interrogées. Celles-ci manquent de moyens et ont besoin de soutien de la part de leurs partenaires externes.

Viennent ensuite les risques matériels (55 %) et de marché (48 %). Il est à noter que les risques financiers diminuent fortement cette année après un pic en 2020 et touchent 35 % des répondants. Néanmoins, ils sont fortement liés à la situation actuelle puisque c’est avant tout la variation des matières premières (19 %) et l’inflation (18 %) qui inquiètent les PME et ETI.

Par ailleurs, l’étude met en évidence l’apparition de nouveaux risques apportés par la crise Covid et qui rend encore plus complexe la gestion des risques pour les entreprises de taille moyenne.

Le risque cyber : un risque identifié mais minimisé par les entreprises

Classés bons derniers des préoccupations des dirigeants cette année encore, les risques immatériels - cités par 30 % d’entre eux - peuvent pourtant porter atteinte aux entreprises. Parmi eux, le risque cyber semble désormais bien identifié par les PME et ETI. Après une forte hausse en 2020, la perception d’un risque cyber se maintient globalement pour une grande part d’entre elles cette année (73 %).

L’enquête démontre par ailleurs que près de la moitié des entreprises ont mis en œuvre des moyens de protection supplémentaires au cours des 12 derniers mois contre les cyber-risques (46 %). Ceux-ci sont avant tout d’ordre interne avec la sensibilisation des collaborateurs en premier lieu (85 %), puis la mise à jour des logiciels (76 %).

Forte de ces améliorations, les entreprises se sentent protégées puisque 88 % d’entre elles déclarent être en capacité de gérer une cyberattaque si elle survenait, et seules 16 % pensent que les risques immatériels nécessitent un accompagnement externe spécifique.

Or, face à la multiplication des attaques, la menace est grandissante et le risque cyber semble sous-évalué par les entreprises, qui sont davantage préoccupées par des risques plus quotidiens tels que les difficultés de recrutement ou les maladies professionnelles.

Si 41 % des entreprises estiment mieux maîtriser leurs risques, leur gestion reste un processus considéré comme complexe

La crise Covid a été un réel choc pour les entreprises, cependant cela a déclenché une prise de conscience chez les dirigeants qui se sont saisis de l’enjeu de la gestion des risques puisque 41 % d’entre eux estiment mieux maîtriser leurs risques par rapport à l’an dernier.

Pour autant, cette 5ème édition du baromètre QBE révèle que seuls 26 % des dirigeants s’estiment capables de gérer totalement leurs risques, contre 36 % en 2020. En effet, après un regain de confiance intervenu en 2020, une fois les premiers pics de l’épidémie dépassés, la gestion des risques continue finalement d’être considérée comme complexe et nécessitant un accompagnement spécifique.

Après les difficultés d’identification des risques (30 %), la mise en place et le suivi du plan d’actions est l’étape jugée la plus complexe pour 42 % des dirigeants, en raison principalement du manque de temps (31 %) et de l’évolution constante des normes (21 %), en particulier dans un contexte instable.

« Au regard des difficultés rencontrées, les entreprises attendent de leur courtier et de leur assureur qu’ils leur apportent du conseil et une aide personnalisée en matière de gestion des risques. Or, seuls 13 % des dirigeants se montrent très satisfaits des conseils apportés par leur assureur ou courtier, il y a donc un travail de pédagogie et d’accompagnement à renforcer. En effet, les acteurs de l’assurance doivent se positionner comme les partenaires privilégiés des entreprises fragilisées par la crise, pour les accompagner, les conseiller au mieux, et les aider à poursuivre leurs activités », analyse Delphine Leroy, Directrice Générale de QBE France.

Étude réalisée par téléphone entre le 13 septembre et le 4 octobre 2021 auprès d’un échantillon de 300 dirigeants, DAF, responsables en gestion de risques, d’entreprises privées de 50 à 4 999 salariés. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas.

Lu 465 fois Dernière modification le mercredi, 02 février 2022 10:58
La rédaction

Le service Rédaction a pour mission de sélectionner et de publier chaque jour des contenus pertinents pour nos lecteurs internautes à partir d’une veille approfondie des communiqués de presse pour alimenter les rubriques actualité économiques, actualités d’entreprises, études ou encore actualités sectorielles. Pour échanger avec notre service Rédaction web et nous faire part de vos actualités, contactez-nous sur redaction@gpomag.fr

 

 

ImageEditionDigitaleMensuelle

 

Les Éditions Digitales Mensuelles de GPO Magazine

 Votre outil de veille, élaboré par nos journalistes, dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous pour recevoir la prochaine édition gracieusement.

 

 

 

   

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

è Comment les données et l’IA peuvent révolutionner les prises de décision ?

L'impact que les données peuvent avoir sur l’entreprise et comment des outils technologiques permettent d’exploiter ces données de manière efficace et sécurisée.

Visualiser la vidéo sur notre chaîne en cliquant ici


è
 Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 
è Facturation électronique 2026

Un guide détaillé sur les étapes clés pour réussir son passage à la facturation électronique 2026 et franchir le pas de la dmatérialisation, avec tous les bénéfices qui l'accompagnent.

LB Facturation electronique 2026 Docuware.png

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 
è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts