Windows Onward

Commerce mondial : le retour au niveau d’avant-crise est improbable, mais les potentiels de croissance existent

Etudes Écrit par  vendredi, 24 octobre 2014 13:03 Taille de police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Après trente ans d’expansion sans précédent, le commerce mondial vit un changement de tendance radical. Son ralentissement, est-ce un phénomène cyclique ou durable et structurel ?

 
Le commerce mondial reste bouleversé par les effets néfastes de la crise
 
Depuis la crise économique de 2008-2009, le rythme de croissance du commerce international ralentit, impacté en premier lieu par une baisse durable de la croissance mondiale. La décélération à la fois structurelle et conjoncturelle des grands pays émergents est d’autant plus préjudiciable pour le commerce mondial que son essor est très lié au boom de leurs exportations (multipliées par 6 en 20 ans contre 2,2 pour les économies avancées). A cela s’ajoute un second effet négatif de la crise : la moindre demande de matières premières. Parmi les principaux pays émergents, ceux dont la croissance annuelle des exportations est la plus forte à mi-2014 vendent principalement des biens manufacturés (Pologne, Roumanie, Inde, Philippines) et non pas les matières premières.
 
Ces performances décevantes de nombreux pays en matière d’exportations coïncident avec une montée du protectionnisme1 qui entrave le commerce. Au total, l’Argentine, la Russie et l’Inde ont chacun décidé plus de 2502 mesures entre juillet 2008 et juillet 2014, soit presque 2 fois plus que les Etats-Unis, l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni et l’Italie. C’est la Russie qui, compte tenu des mesures d’interdiction d’importations de produits agro-alimentaires en provenance de l’Union européenne, des Etats-Unis, du Canada et d’Australie décidées récemment par son gouvernement, devient le pays le plus protectionniste.
 
Une tendance globale à l’intégration des émergents dans les chaînes de valeur
 
Les effets de la crise sur le commerce ont été accentués par l’importance accrue de l’internalisation des processus productifs depuis le début des années 2000. C’est justement ce canal qui a accéléré la propagation de la crise 2008-2009 au commerce mondial. Les échanges de biens intermédiaires3, qui sont au cœur des chaînes de valeur mondiales (CVM), ont chuté de 25% en 2009. Encore limité (à l’exception de l’Asie), le commerce intra-régional n’a pas pu compenser les effets de la crise. En effet, malgré la multiplication d’accords visant à libéraliser les échanges, la part du commerce intra-régional dans le total des exportations demeure faible dans la plupart des régions émergentes : de l’ordre de 11 % pour l’Afrique, 20% pour l’Amérique latine et 15% pour la CEI.
Toutefois, l’apparente résilience des CVM à la crise laisse croire en leurs perspectives de croissance favorables à moyen terme. Les marges de progression semblent importantes, notamment, grâce à l’intégration des pays émergents dans ces chaînes mondiales. C’est, par exemple, le cas de l’Afrique, car la montée de la classe moyenne asiatique devrait favoriser l’implantation sur le continent africain d’entreprises dont les coûts de production dépendent beaucoup du coût de la main d’œuvre (textile-habillement par exemple).
 
Perspectives : une croissance du commerce limitée mais aussi moins volatile
 
Coface anticipe tout de même une accélération de la croissance du commerce mondial, à un rythme proche de 5% en 2015, soit un niveau plus élevé que celui des deux années passées.
 
« La baisse de la croissance potentielle des principales économies développées et émergentes rend improbable un retour de la croissance des échanges internationaux à son niveau d’avant crise. Mais l’accélération timide de la croissance mondiale et la poursuite de l’internationalisation des chaînes de valeur plaident pour une augmentation de la croissance du commerce mondial en 2015 », explique Julien Marcilly, responsable du risque pays.
 
Au-delà du rythme de croissance, c’est également la structure du commerce qui va connaître des bouleversements. La tertiarisation des économies avancées et émergentes devrait se traduire par la tertiarisation du commerce. La vitesse de ce processus dépendra notamment de la rapidité des progrès technologiques. Cette évolution comporte un avantage majeur : elle devrait rendre les fluctuations du commerce mondial moins marquées, les variations d’activité des secteurs de services étant généralement moins fortes que celles de l’industrie.
 
Ces perspectives conduisent Coface à tabler, pour les années à venir, sur une croissance du commerce mondial plus modérée, mais aussi moins volatile.

 

 

1 Le protectionnisme consiste en une politique d’un Etat visant à protéger ses entreprises contre la concurrence d’entreprises étrangères. Les mesures protectionnistes, telles qu’elles sont répertoriées par la Banque Mondiale, peuvent prendre différentes formes : elles incluent des mesures de sauvegarde, d’antidumping  ou encore les subventions et ses mesures compensatoires.
2 Source : GTA
3 Bien intermédiaires : bien importés, transformés et réexportés

Lu 2511 fois Dernière modification le mardi, 09 juin 2015 15:05
La rédaction

Le service Rédaction a pour mission de sélectionner et de publier chaque jour des contenus pertinents pour nos lecteurs internautes à partir d’une veille approfondie des communiqués de presse pour alimenter les rubriques actualité économiques, actualités d’entreprises, études ou encore actualités sectorielles. Pour échanger avec notre service Rédaction web et nous faire part de vos actualités, contactez-nous sur redaction@gpomag.fr

Annonces

Windows Onward

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

è Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 
è Facturation électronique 2026

Un guide détaillé sur les étapes clés pour réussir son passage à la facturation électronique 2026 et franchir le pas de la dmatérialisation, avec tous les bénéfices qui l'accompagnent.

LB Facturation electronique 2026 Docuware.png

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 
è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts