Windows Onward

Baisse sensible (-4,1%) du nombre des défaillances d'entreprises au 2ème trimestre 2014

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Altares-D&B, membre du réseau Dun & Bradstreet, 1er réseau international d'informations BtoB, présente son étude trimestrielle sur les défaillances et sauvegardes d'entreprises du 2ème trimestre 2014.

 
92 PME d'au moins 50 salariés ont connu une défaillance ce trimestre ; c'est le meilleur chiffre depuis début 2008. Seulement 38% d'entre-elles sont des sociétés de plus de 100 salariés ; ce taux était encore de 58% l'année dernière.


Dans ces conditions, le nombre des emplois menacés par des procédures judiciaires se réduit rapidement (11,3%) : 54 900 ce trimestre contre 61 900 au printemps 2013. Les défaillances des seules PME de plus de 50 salariés représentent 12 700 emplois contre plus de 18 000 il y a un an (-29,4%).


« Les PME semblent à leur tour pouvoir bénéficier de la reprise qui avait jusque-là davantage profité aux grands acteurs.» observe Thierry Millon, Responsable des études chez Altares-D&B.

 

 

Les difficultés se concentrent sur les TPE de 1 ou 2 salariés (+19% / ) ...

La baisse du nombre des défaillances est donc bien amorcée. Cependant, son rythme est proportionnel à la taille de l'entreprise : le recul atteint 30 % pour les sociétés de plus de 50 salariés, 20 % pour celles de 20 à 50 salariés, 10% pour les entreprises de 6 à 19 salariés, et avoisine les 5% pour les TPE de 3 à 5 salariés.
« Pour les TPE les plus petites, l'heure de la reprise n'a pas encore sonné. Lorsqu'elles n'emploient aucun salarié, ces TPE parviennent à résister, mais lorsqu'elles ont 1 ou 2 salaires à verser chaque mois, l'absence de trésorerie est alors insurmontable pour beaucoup » ajoute Thierry Millon. « Parmi ces dernières, plus de 5 200 étaient en cessation de paiement soit 19 % de plus qu'au deuxième trimestre 2013. »

 

 

...particulièrement dans le commerce de détail ou le bâtiment.

La construction et le commerce, qui portent la moitié des défaillances d'entreprises, semblent globalement résister (-3%). Pourtant, sur la seule population des TPE de 1 ou 2 salariés, les chiffres sont sévères ; + 10 % (1 363 RJLJ) dans le bâtiment (second œuvre mais aussi maçonnerie générale) et + 29 % (810 RJLJ) dans le commerce de détail (notamment habillement). Ces petites entreprises restent handicapées par une consommation des ménages atone. La sinistralité des TPE est par exemple également très marquée dans la restauration (+ 23%, 552 RJLJ), en particulier en restauration rapide, et les débits de boisson (+ 68 % ; 126  RJLJ).
Les activités de services sont globalement dans le vert ; -7% dans les services aux entreprises, et -15% dans le transport routier de marchandises. Pourtant, là encore, les TPE souffrent fortement ; + 18 % dans les services aux entreprises pour les TPE de 1 ou  2 salariés (notamment les activités d'architectes, juridiques, nettoyages ...) et + 4 % dans le transport routier, et même + 15 % s'agissant du fret de proximité.
Le recul des RJLJ dans l'industrie manufacturière se poursuit ce trimestre (-11%), mais ne bénéficie toujours pas aux TPE de 1 ou 2 salariés (+ 11%).
Dans les métiers de l'information et de la communication, les difficultés de concentrent dans les services informatiques (+ 9%).
« La vulnérabilité des TPE est également plus définitive en terme de solution judiciaire. En effet, plus de sept TPE sur dix en cessation de paiement sont immédiatement liquidées par le tribunal, contre moins d'une sur trois lorsque la société emploie au moins vingt salariés. La volonté de prévenir la difficulté de l'entreprise se heurte à une froide réalité économique qui compromet très vite un équilibre financier souvent fragile. » note Thierry Millon.

 

La reprise se confirme dans de nombreuses régions.

Les trois quarts des régions françaises accompagnent le mouvement de baisse des défaillances d'entreprises. Parmi celles-ci, la Bourgogne affiche une amélioration de 9% ces trois derniers mois, comme lors du deuxième trimestre 2013.
Ile de France et Rhône-Alpes sont dans la moyenne (-4%) tandis que Provence-Alpes-Côte-D'azur efface la dégradation de début d'année (-8%). Ces trois régions concentrent à elles-seules 40 % des défaillances et donnent donc le ton.
En revanche, cinq régions mal orientées il y a un an, mais aussi sur le premier trimestre 2014, demeurent dans le rouge ce printemps : Alsace (+ 12%), Bretagne (+ 7%), Corse (+ 10%), Picardie (+ 2%) et Poitou-Charentes (+ 5%).


« Après un début d'année lourd avec près de 17 000 défaillances d'entreprises, le deuxième trimestre signe, comme attendu, une amélioration sensible. Si plus de 14 000 entreprises sont encore tombées, ce sont, cependant, 600 de moins par rapport à la même période 2013 et 7 000 emplois préservés.
Pour autant, la reprise toujours poussive peine à profiter aux les TPE. La réforme du droit des entreprises en difficulté, applicable depuis le 1er juillet, porte l'ambition d'encourager ces chefs d'entreprise à utiliser tous les dispositifs de prévention mis à leur disposition pour leur éviter de recourir au redressement judiciaire, voire à la liquidation judiciaire ; Aujourd'hui, l'essentiel des cessations de paiement se termine par une liquidation judiciaire. Cependant, outre les outils pédagogiques nécessaires à mettre en œuvre pour insuffler une dynamique de prévention, c'est aussi la question du financement des entreprises, et des TPE en particulier, qui se pose. Ces dernières, généralement fortement dépendantes de leur banque, peuvent être confrontées à des problématiques de crédit court terme qui les font basculer très vite, et quelques fois pour des montants peu importants, dans une situation irrémédiablement compromise. Or ces TPE de moins de trois salariés représentent près de trois défaillances sur quatre. Leur fragilité fait peser un risque pour leurs dirigeants et salariés, et représente un risque réel pour leurs clients et fournisseurs. Un quart des PME défaillantes aura été contrainte de déposer le bilan après des complications de règlements client. C'est pourquoi, si la baisse des défaillances de ce deuxième trimestre se traduit par des opportunités de développement, la forte dégradation observée sur les TPE rappelle toutefois aux créanciers PME combien la prévention du risque est le fondement de toute stratégie de croissance ! » conclut Thierry Millon.
 

 


 

Lu 2253 fois Dernière modification le mardi, 09 juin 2015 15:05
La rédaction

Le service Rédaction a pour mission de sélectionner et de publier chaque jour des contenus pertinents pour nos lecteurs internautes à partir d’une veille approfondie des communiqués de presse pour alimenter les rubriques actualité économiques, actualités d’entreprises, études ou encore actualités sectorielles. Pour échanger avec notre service Rédaction web et nous faire part de vos actualités, contactez-nous sur redaction@gpomag.fr

Annonces

Windows Onward

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

 è Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 

è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts