Animated Basware GPO Magazine FR mandate 1000x200

Les voyages d’affaires sont-ils mis à mal par les logiciels de communication ?

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Presque aussi vieux que les entreprises, les voyages d’affaires font aujourd’hui partie intégrante de la vie de ces dernières. Mais alors que le concept du voyage à but professionnel semblait auparavant intouchable, la concurrence de logiciels de communication à la popularité grandissante commence à se faire ressentir. En effet, Skype est un excellent exemple de l’impact de la technologie sur le monde de l’entreprise : cet outil informatique permet de rendre plus simple la communication entre collaborateurs, mais vient paradoxalement se poser comme une raison de ne pas se rencontrer. Est-ce le début de la fin pour les voyages d’affaires ?

 

Une problématique économique

Le but d’un voyage d’affaires sera très souvent de rencontrer des partenaires commerciaux, ce qui est effectivement crucial pour le développement économique d’une entreprise. Cela se fera donc, en fonction des distances à parcourir, par avion, train, ou encore en voiture. Même les jets privés sont devenus accessibles aux voyageurs d’affaires avec notamment l’apparition de plateformes telles que Jetapp. Cependant, ces voyages sont aux frais de l’entreprise et représentent un coût non négligeable : il s’agit en règle générale du deuxième plus important facteur de coûts indirects d’après la directrice commerciale chez Concur Virginie Brard.

Par conséquent, communiquer avec ses partenaires via une application conçue pour ce but devient un moyen pour les entreprises de réaliser d’importantes économies. Et les concepteurs d’applications de communication l’ont bien compris : Microsoft par exemple lance en 2015 Skype For Business, une version professionnelle du célèbre logiciel, et met en évidence sur son site l’avantage économique que représente l’utilisation de ce système pour une entreprise. Et plus récemment, en 2018, c’est Whatsapp qui apporte sa pierre à l’édifice avec Whatsapp Business et ses options destinées aux professionnels. La machine semble lancée.

Une problématique pratique

Réservation en avance, temps de trajet, correspondances, risque de mouvements sociaux, risque d’annulation ou de report du rendez-vous après l’achat du billet… Les voyages d’affaires sont soumis à de nombreux facteurs pratiques que les appels vidéo ne connaissent pas. Un clic suffit ici à établir une connexion avec un ou plusieurs collaborateurs, pour avoir une conversation en temps réel.

Mais en plus de tout cela, Skype For Business propose des fonctionnalités très pratiques pour les professionnels : conversations sécurisées pouvant comprendre jusqu’à 250 personnes, collaboration en direct sur des documents, sondages, partages d’écran… Autant d’options permettant de collaborer à distance avec des partenaires situés à l’autre bout du monde dans des conditions très confortables.

La question qui se pose à présent est alors : si l’utilisation de logiciels de communication comporte autant d’avantages pratiques et économiques, y a-t-il toujours un intérêt à faire des voyages d’affaires ?

Un aspect essentiel

Bien que les nouvelles méthodes de communication font que l’on n’a plus besoin de se déplacer pour converser avec des partenaires professionnels, il reste un aspect sur lequel aucun logiciel ne pourra jamais dépasser le voyage d’affaires : l’aspect humain.

Qu’importe les options ou la technologie utilisée, la chaleur d’une poignée de main, la convivialité d’un repas d’affaires ou encore l’ambiance d’un pays étranger sont des choses qu’aucun logiciel de communication n’est capable de reproduire. A l’image d’un rendez-vous avec des amis, un rendez-vous d’affaires prend une dimension sociale complètement différente lorsque les protagonistes sont physiquement ensemble. Chaque participant devient alors plus qu’une voix et une image sur un écran : l’interaction est plus profonde.

C’est donc ainsi qu’à l’instar du team building, les voyages d’affaires restent des événements rappelant l’importance de la dimension humaine au sein des entreprises. Les logiciels de communication viennent compléter tout cela avec leur dimension plus pratique, centrée sur l’efficacité et l’exécution de tâches. Loin de menacer les séjours à vocation professionnelle, la technologie pourrait même leur permettre de gagner en modernité dans un futur proche : meilleur accès à internet, anticipation des besoins des voyageurs, suivi des bagages, navigation simplifiée, étapes administratives réduites… Point d’inquiétude, les voyages d’affaires ont encore de beaux jours devant eux.

Lu 2602 fois
La rédaction

Le service Rédaction a pour mission de sélectionner et de publier chaque jour des contenus pertinents pour nos lecteurs internautes à partir d’une veille approfondie des communiqués de presse pour alimenter les rubriques actualité économiques, actualités d’entreprises, études ou encore actualités sectorielles. Pour échanger avec notre service Rédaction web et nous faire part de vos actualités, contactez-nous sur redaction@gpomag.fr

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 9 mai 2023
Édition Spéciale Finance / Achats
Recevez-le dès maintenant !
Recevoir la version PRINT en cliquant ici
Recevoir la version NUMÉRIQUE en cliquant ici

 Vignette Extrait HS Finance Achats 2023.png

Paru le 21 Mars 2023
GPO MAGAZINE N°111

Capture d’écran 2023-03-17 à 12.02.41.png

Livres Blanc et E-book

Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Se préparer à la mise en place de la réforme sur la facturation électronique, les clés pour une transition réussie
La mise en place de la réforme sur la facturation électronique profitera à l’administration fiscale…
Atteindre la performance industrielle grâce à l’industrie 4.0 et aux ERP
L’industrie 4.0 se base principalement sur l’union du monde physique et du monde virtuel. Ce…
Plus de livres blanc

Webinaires

Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Comment simplifier la réservation hôtelière ?
Et si le voyage d’affaires devenait aussi simple que le voyage loisir ? Pour permettre…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png


è
  YOOZ : Facture électronique

Être prêt pour la facture électronique à échéance 2204-2026. Pourquoi la réforme, comment en profiter, les risques et les pièges à éviter, comment choisir sa plateforme, les étapes indipensables, une feuille de route proposée dans ce livre blanc Yooz de 39 pages téléchargeable gratuitement.

Yooz-LB-MissionPossible-700x400.jpg

 

è  ACROBAT : L'application PDF

Acrobat, l'application PDF n°1 adoptée par + de 5 millions de professionnels dans le monde. Rencontre avec Lofti Elbouhali, spécialiste Adobe chez inmac wstore

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts