5883 CONTENT gop 1000x90 2024 Microsoft Work Magic W24

L’erreur est (humaine) innovante

Évaluer cet élément
(0 Votes)

“ Pourquoi tombons-nous Bruce ? Pour mieux apprendre à nous relever ". En prononçant ces mots, le très british Alfred Pennyworth crée, sans le vouloir, le mantra de Batman. C’est du moins la légende que raconte Christopher Nolan, dans son film Batman Begins. L’erreur, la chute, n’est pas une fin en soi. Avec le bon état d’esprit, c’est même l’opportunité de se relever plus fort.

“ Au prochain rond-point, prenez la deuxième sortie à gauche ”, vous indique votre GPS quand, perdu dans le dédale de la Défense, vous risquez de finir à Marseille. La machine, comme le GPS, calcule pour nous le meilleur trajet, mais elle ne conduit pas la voiture. Elle nous aide, mais la prise de décision finale, le choix de la route, appartient à l’humain… En tous cas, pour le moment.

Il se peut aussi que le GPS nous empêche de chercher le chemin par nous-mêmes en nous offrant une solution toute faite. À quoi bon faire l’effort de chercher ce qu’une machine peut immédiatement trouver pour nous ? Après tout, les machines ont bien été inventées pour soulager les humains d’efforts inutiles. Et elles savent très bien le faire.

Seulement voilà, la plus sophistiquée des machines actuelles, autrement dit l’Intelligence Artificielle (IA), n’est qu’un guide, elle ne doit pas s’imposer. Pourtant, certaines entreprises data-driven, entièrement tournées vers l’analyse de données, s’en remettent parfois exclusivement à l’IA pour mener leur stratégie, comme si celle-ci était infaillible, et ses choix forcément pertinents. Mais il vaut sans doute mieux une erreur humaine qu’une IA omnisciente – sauf si l’erreur humaine est d’avoir créé une IA omnisciente !

Humain, trop humain

L’utilisation de l’IA dans la prise de décision, et le constat de ses capacités toujours plus grandes, forcent à l’humilité. Car si elle ne remplace pas l’humain, l’IA offre en réalité de nouvelles perspectives intéressantes car elle teste toutes les possibilités, dans différentes situations. Elle modélise, simule, affine, prédit le meilleur chemin et ses alternatives. Sa proposition est froide, dénuée de cette émotion humaine trop humaine qui peut parfois obscurcir la vision et rendre tout plus confus.

Mais au bout du compte, ce qui manque à la machine, c’est précisément des qualités humaines. Trois en particulier : le sens commun, sans lequel la machine peut s’égarer dans des élucubrations inutiles qui lui font perdre du temps ; l’imagination, sans laquelle la machine ne peut jamais sortir du cadre restreint de son programme ; et enfin, la détermination, c’est-à-dire la faculté à persévérer et à se transcender en le faisant.

S’il désire augmenter ses performances, plutôt que de prendre exemple sur la machine et sa logique binaire, l’humain peut aussi se tourner vers la Nature et son écosystème. Quand un programme bugue, on dit qu’il est “cassé”. Si on ne le répare pas, on ne peut rien en tirer. Mais la nature ne connaît pas cette logique : elle entreprend sans cesse, elle est foisonnante, elle teste constamment de nouvelles possibilités, de nouvelles combinaisons.

Parfois, elle échoue, et c’est précisément le cycle de la vie : des espèces meurent et disparaissent (plantes, animaux ou insectes) tous les jours. La sélection et l’adaptation au milieu testent sans relâche la viabilité de mutations, parfois infimes. L’erreur est naturelle, au sens le plus fort du terme. Elle est inévitable. C’est ce qui la rend d’autant plus acceptable.

Cette capacité de la Nature à imaginer sans cesse de nouvelles frontières, notamment par une utilisation créative de l’erreur peut être vue comme un motif perpétuel d’inspiration.

L’erreur, ce trampoline pour la réussite

Pourquoi donc ne pas suivre cet exemple et cette source quand on est chef d’entreprise, DRH, manager ? C’est d’ailleurs ce que font les grands entrepreneurs, qui ne parlent jamais d’échecs, mais d’apprentissage ou d’opportunités de croissance. Ce qui suppose d’analyser l’erreur, de s’en servir de tremplin pour repartir plus loin. Au fond, si on pense trop étroit, trop petit, trop bas, on renonce trop vite, on ne s’ouvre pas à la possibilité de commettre des erreurs.

Il faut faire preuve de détermination pour échouer. Il faut faire preuve de volonté pour que cela devienne une qualité. Pour maîtriser le vélo, ne faut-il pas tomber 10 fois, 100 fois ? C’est d’ailleurs ce que répètent tous les parents du monde entier, pour rassurer leurs bambins : que dit-on à nos enfants qui apprennent à faire du vélo ? “si on ne tombe pas, on n’apprend pas !”

Le dicton de Robert Kiyosaki, entrepreneur américain spécialisé dans le développement personnel, est bien connu : “Sometimes you win, sometimes you learn”1. Ne pas échouer, mais apprendre, c’est une question d’attitude et d’état d’esprit. Et ce qu’on appelle ainsi le “growth mindset”, c’est-à-dire la faculté à rebondir après l’échec, à ne pas le voir comme une fatalité mais comme une chance à savoir saisir, se cultive en entreprise. Pour cela, il faut accepter l’idée qu’une erreur (ou même une victoire) ne définit pas une personne. Il faut aussi distinguer l’erreur de l’échec : là où le second évoque généralement un trajet dont il constitue l’étape finale, la première signe éventuellement le début d’une autre trajectoire dans une bifurcation qu’elle aura rendue possible.

Ce changement de vision suppose de mettre en place deux nouveaux piliers dans les relations de travail : l’écoute active et l’empathie. Autrement dit, quand quelqu’un échoue, inutile de le blâmer : le plus intéressant est de lui demander ce qu’il a appris. Il faut développer une ouverture d’esprit, pour voir si la personne essaye de justifier son erreur ou si elle essaye, au contraire, de la reconnaître et d’apprendre.

Cela rejoint un autre point important : oui, certaines personnes dévient des trajectoires toutes faites dans une organisation, et c’est tout sauf pénalisant pour l’entreprise. Car de l’uniformité ou de l’homogénéité ne naîtra jamais rien d’innovant. Il faut accepter de travailler avec des collaborateurs qui ont d’autres idées, des cultures différentes. Si on emprisonne les individus dans un modèle et qu’ils n’en sortent pas, ils reproduiront en permanence les mêmes mouvements. L’entreprise n’innovera pas.

Échouer, mais en beauté

Rester en mouvement est d’autant plus important qu’avec l’accélération croissante des évolutions technologiques, de nouveaux métiers naissent alors que d’autres disparaissent presque tous les ans. Il faut donc s’adapter au nouveau monde du travail, établir des ponts intergénérationnels pour que, dans une inversion caractéristique de notre époque, les seniors puissent apprendre des plus jeunes. L’apprentissage, l’expertise technique aussi bien que les expériences personnelles doivent être partagés entre les générations. À tout âge, le travailleur de demain, plus que jamais, devra tester de nouvelles choses, échouer et se relever.

Quitte, parfois, à échouer en beauté, comme Roger Federer lors du dernier match de sa carrière à la Laver Cup. Mais qu’importe l’erreur, pourvu qu’on ait la victoire, la seule qui compte : celle de savoir que notre parcours nous a fait grandir, nous et tous ceux qui nous ont vu échouer. S'ils ne baissent pas les bras, ils se relèveront peut-être plus forts.

Par Bertrand Launay, Corporate Vice President et Group Revenue Partner de Prodware

1 Robert T. Kiyosaki Rich Dad Poor Dad: What the Rich Teach Their Kids About...

 

 

Lu 1173 fois Dernière modification le mardi, 06 décembre 2022 14:05
La rédaction

Le service Rédaction a pour mission de sélectionner et de publier chaque jour des contenus pertinents pour nos lecteurs internautes à partir d’une veille approfondie des communiqués de presse pour alimenter les rubriques actualité économiques, actualités d’entreprises, études ou encore actualités sectorielles. Pour échanger avec notre service Rédaction web et nous faire part de vos actualités, contactez-nous sur redaction@gpomag.fr

Annonces

cta livre blanc facture

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

 

Livres Blanc et E-book

15 propositions pour lutter contre la fraude et la criminalité financière
Comment améliorer la lutte contre la fraude et la criminalité financière ? Quel arsenal législatif…
Guide Infrastructure 2024 pour gérer plus facilement son IT
Dans un environnement où la technologie évolue, les entreprises doivent constament adapter et améliorer leurs…
Guide stratégique pour la direction générale : implémentation et utilisation optimale d'un ERP
La mise en place ou le remplacement d’une solution ERP est un choix fort qui…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

è Comment gérer plus facilement son infrastucture IT ?

Le guide complet pour découvrir toutes les solutions IT qui permettent d'élaborer une stratégie informatique performante : solutions d'infrastructures, réseau et sécurité, énergies, baies et racks

Télécharger le Guide Infrastructure IT 2024-2025

Photo Guide Infra IT 2024 Inmac.png

 

è Direction générale, quel niveau d'exigence requis pour le déploiement d'un ERP dans une entreprise industrielle ?

Les clés du niveau d'implication de la direction générale dans un projet d'acquisition ou d'implémentation d'un ERP industriel

Télécharger le livre blanc 

EBOOK SYLOB - Direction Générale.jpg

 

è Comment les données et l’IA peuvent révolutionner les prises de décision ?

L'impact que les données peuvent avoir sur l’entreprise et comment des outils technologiques permettent d’exploiter ces données de manière efficace et sécurisée.

Visualiser la vidéo sur notre chaîne en cliquant ici


è
 Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 
è Facturation électronique 2026

Un guide détaillé sur les étapes clés pour réussir son passage à la facturation électronique 2026 et franchir le pas de la dmatérialisation, avec tous les bénéfices qui l'accompagnent.

LB Facturation electronique 2026 Docuware.png

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 
è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts