Linda Ducret

Linda Ducret

En 1987, elle devient avocate et crée son cabinet en exercice individuel en 1990. Depuis 2005,  elle est journaliste avec comme terrains de prédilections : les dossiers stratégie du dirigeant, propriété intellectuelle, nouvelles technologies, Incentive.....En 2009, elle publie un roman policier Taxi sous influence, finaliste du Prix du Premier roman en ligne.

Transmettre une entreprise ne s’improvise pas ! Dans ce domaine, aucune approximation n’est possible s’agissant d’une opération technique et complexe. Avec à la clé un risque financier important car la cession met en jeu des centaines de milliers, voire des millions d’euros et peut entraîner un risque psychologique, car cet événement va influer sur l’avenir personnel et professionnel du cédant. Comment préparer avec soin cette transmission ? Par quel expert le cédant doit-il se faire accompagner ? Comment trouver un repreneur ? Quelles sont les différentes étapes à respecter ? Telles sont les questions que nous avons posées à Bernard Fraioli, président du CRA, à Lionel Becquart, conseiller reprise-transmission d’entreprise à la CCI Seine-et- Marne et à Jean-Marc Fleury, expert-comptable spécialisé en transmission d’entreprises.


Après des études d’expertise comptable, Didier Pascual commence sa carrière au sein du Groupe Morereau, société d’Expertise Comptable et de Commissariat aux Comptes. Il rejoint ensuite le Groupe GiFi, d’abord en qualité de directeur administratif et financier, puis de directeur général adjoint. En 2003, il rejoint le Groupe Afflelou en tant que directeur général adjoint et en février 2018, il en est nommé PDG. Un parcours exemplaire pour cet homme, travailleur acharné, qui a su rester simple, modeste et authentique.


Ses parents auraient aimé que Christophe Vallet se lance dans des études d’hôtellerie mais la vie en a décidé autrement. Attiré par la finance, il va s’orienter vers des écoles de commerce et décrocher des diplômes dans des écoles renommées. Il a travaillé dans ce secteur jusqu’en 2005 en créant sa propre société pour lever des fonds et aider des start-up de la Haute Technologie de l’Information. Finaliste du Grand Prix de France en Gestion du Patrimoine, il est appelé à exercer dans une grande banque de Monaco. Mais c’était oublier que Christophe Vallet a reçu de son grand-père, Augustin (hôtelier), la générosité en héritage. Il décide donc en 2003 de revenir à la Ferme d’Augustin pour y travailler, entouré de ses parents.


Thierry Tron Lozai aurait pu suivre l’exemple de son arrière-grand-père et être un industriel spécialisé dans la Métallurgie. Cependant, la vie en a décidé autrement car à la suite du choc pétrolier, l’entreprise familiale a déposé le bilan. Certains auraient baissé les bras mais au contraire, Thierry Tron Lozai a considéré qu’il s’agissait non seulement d’une chance mais également, de l’opportunité de se lancer dans des études de droit, notamment de droit social.


Le marché des risques financiers est largement dominé par les assureurs anglo-saxons (américain, anglais) qui ont une forte spécialisation sur ces produits. Bien sûr, certains assureurs européens, comme Axa, se sont eux aussi dotés de produits permettant de couvrir ces risques financiers. Désormais, la plupart des assureurs ont développé cette gamme de produits mais tous ne proposent pas les mêmes garanties et les mêmes plafonds.


Les dirigeants d’entreprise, notamment de PME, ont tendance à n’assurer que ce qui est obligatoire : les locaux, le matériel, la flotte de véhicules,… persuadés que pour le reste, ils sont couverts par le contrat en responsabilité civile de leur entreprise. Or, il existe de nombreux cas où la responsabilité du dirigeant peut être mise en cause (mise en cause personnelle du dirigeant, fraude, cybercriminalité…).


Rien ne prédestinait Caroline Hilliet Le Branchu à reprendre l’entreprise familiale, la Conserverie la Belle-Îloise. Titulaire d’une licence en Sciences économiques et diplômée d’une école de commerce, Caroline Hilliet Le Branchu a passé les huit premières années de sa carrière au sein du groupe IBM comme ingénieure d’affaires. Pourtant, l’idée de reprendre l’entreprise familiale a fait son chemin et s’est imposée comme une évidence.


L’amour du thé, François-Xavier Delmas, Président fondateur de Palais des Thés, ne l’avait pas au départ. La passion pour ce produit est venue plus tard et ne l’a plus quittée. Et cela fait désormais plus de 32 ans qu’il parcourt les principaux pays producteurs de thé (Japon, Chine, Taïwan, Népal, Corée du Sud…) à la recherche non seulement des meilleurs thés mais également de thés cultivés dans le respect de l’environnement. Car François-Xavier Delmas a à cœur de savoir dans quelles conditions sont produits chacun des thés vendus par Palais des Thés.


Rien ne destinait Anne-Charlotte Fredenucci à reprendre les rênes du groupe Deroure (devenu groupe AMETRA en juin 2017), entreprise familiale détenue par son père. En effet, elle sort diplômée de l’Essec et de l’Université de Sydney en 1998 et intègre le cabinet de conseil en stratégie Bain & Company. Sa voie semble tracée : pourtant, tout bascule en 2001 quand Claude Deroure, songeant à l’avenir de sa PME, envisage deux options : soit il prépare la vente de l’entreprise, soit Anne-Charlotte le rejoint pour assurer sa succession.


Le règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD) entrera en vigueur le 25 mai 2018. Il ne reste donc que quelques semaines aux entreprises pour évaluer leurs systèmes de traitement des données actuels et le mettre en conformité. Car à défaut, des sanctions financières élevées sont prévues (jusqu’à 4% du chiffre d’affaires annuel mondial de l’entreprise).


Page 1 sur 10

 

 

ImageEditionDigitaleMensuelle

 

Les Éditions Digitales Mensuelles de GPO Magazine

 Votre outil de veille, élaboré par nos journalistes, dans votre boîte mail.

Inscrivez-vous pour recevoir la prochaine édition gracieusement.

 

 

 

   

Le magazine digital

Découvrez un extrait du dernier numéro et demandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC

Capture d’écran 2018-11-13 à 12.56.55.png

Extrait du dernier numéro

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour pouvoir feuilleter gratuitement et intégralement le prochain numéro

   je m inscris test

 

Découvrez un extrait de notre édition spéciale Transformation Digitale et commandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC

MAG DIGITAL Lire Extrait HS 2018 07 Tranfo digitale

Extrait de l'édition spéciale Transformation Digitale

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.