L’ostéopathie, un nouvel outil pour réduire l’absentéisme

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Nul ne peut ignorer que la santé physique, psychologique et le bien-être des salariés dépasse le seul cadre législatif. Car aujourd'hui, de nombreuses études prouvent qu'elles contribuent à diminuer l’absentéisme, d'assurer la rentabilité et la pérennité de l'entreprise.

Note de la Rédaction : nous avons trouvé cette tribune particulièrement intéressante. Alors que l’ostéopathie est reconnue depuis des dizaines d’années chez les anglo-saxons, elle commence tout juste à l’être vraiment en France. Pourtant, quel particulier n’a jamais été voir un ostéopathe pour en constater souvent les bienfaits ? Pourquoi alors ne pas essayer dans l’entreprise ?

La performance de toute entreprise est fondée sur son capital humain. C’est même très certainement un levier majeur.


L'humain dans l'entreprise
Le baromètre d’Alma Consulting montre que le taux d’absentéisme dans les entreprises françaises a augmenté de 18%. Soit un taux d’absentéisme de 4,53%, ce qui représente une moyenne de 16,6 jours d’absence par salarié et un coût direct de 6,98 milliards d'euros pour les entreprises du secteur privé.

Ainsi, non seulement le phénomène de l’absentéisme s’accroît, mais également les dérives comportementales et la baisse d’implication dans le travail. Près d’un travailleur sur quatre se dit gêné par un problème de santé au travail. A la différence de l’absentéisme qui se caractérise par des salariés absents physiquement de l’entreprise, le présentéisme concerne des personnes qui viennent sur leur lieu de travail, mais qui ne sont pas actives, ou peu efficaces. L’entreprise doit donc faire face à des collaborateurs qui ne travaillent pas à 100% de leurs capacités et potentiels.
Un lien entre TMS* et Stress est établit. L’un ne va pas sans l’autre. C’est pourquoi, il est important de considérer l’humain dans sa globalité. Une politique de prévention des risques est efficace lorsqu’elle prend en compte l’aspect physique et psychologique de l’individu. Nier l’aspect psychologique dans le bien-être de l’entreprise supposerait que les gens viennent travailler sans leur tête, ce qui, évidemment n’existe pas.  Ils viennent travailler avec leur tête, leur personnalité, mais également avec le tissu relationnel qu’ils ont à l’intérieur de l’entreprise.

Comment préserver ce capital humain ?
Un esprit sain dans un corps sain...considérons l'homme face à son travail, à sa chaîne de production, à son travail au bureau... De réels progrès techniques ont été réalisés pour que la machine s'adapte à l'homme et que l'homme adopte les bons gestes et les bonnes postures par mesure de prévention mais n'oublie-t-on pas quelque chose ? L'homme lui même, est une machine pas tout à fait comme les autres. C'est ce qu'ont compris un grand nombre d'entreprises américaines et canadiennes ayant depuis longtemps validé l’intérêt de l'ostéopathie en entreprise.
Le groupe Québécois ''Entreprise en santé'' - une référence dans l'intégration des meilleures pratiques de la santé au travail - nous révèle que le retour sur l’investissement d'une démarche de prévention de santé en entreprise est de 1,64 $ à 4 $ pour 1 $ investit.
Maintenir les employés en bonne santé physique et mentale, tel est l'enjeu ! L'entreprise tend vers une ''maintenance des ressources humaines'', association difficile car elle peut sembler reléguer l'homme au rang de machine ! Mais l'idée qui émerge est que l'homme a aussi besoin d'être entretenu et qu'il mérite au moins autant d’égard que la machine. Rappelons par exemple que 80% des maladies professionnelles sont issues de Troubles Musculo-Squelettiques (TMS).

L'ostéopathie en entreprise : mode d'emploi

Nous donnerons ici uniquement notre point de vue. Aujourd’hui, et ce depuis 2007, l’ostéopathie est enfin reconnue en France. Nous avons notre place. Dans le milieu sportif il n’y a pas une équipe de ligue 1 qui n’ait pas son ostéopathe. Notre démarche est de coacher une entreprise comme on peut le faire avec une équipe de sport.
Chaque collaborateur est considéré comme indispensable, légitime au sein de l’entreprise. Il faut un plan de prévention individualisé pour éviter le banc de touche.
Un outil simple, l’audit, nous permet d’avoir une photo de la santé de l’entreprise qui révèle l’état physique et moral de chaque employé.

A l’analyse des réponses, l’audit permet de classer les salariés en trois catégories :
. Ceux à traiter en urgence car ils souffrent de TMS, de Stress.
. Ceux à risque qui, si l’on ne fait rien, vont avoir un problème dans les semaines ou les mois à venir.
. Ceux enfin, qui semblent aller bien mais pour lesquels  il faut intervenir en préventif.


Nous adoptons bien sûr notre action en fonction des groupes à traiter. Trois à six séances réparties sur l’année sont par exemple nécessaires pour le « groupe d’urgence ».
Un coaching adapté à chacun est alors proposé pour pérenniser le traitement ostéopathique. Il se développe sur quatre axes : le stretching personnalisé, la réhabilitation musculaire, l’analyse et la correction du poste de travail, la reprise d’une activité physique.

Un suivi hautement rentable
Le coaching permet de faire prendre conscience à chacun de la possibilité d’améliorer son capital santé. La pratique d’une activité physique est un facteur de réduction des risques et constitue un facteur de compétitivité, de cohésion et de bien-être dans l’entreprise. Elle permet de développer l’implication, la motivation et une culture commune d’entreprise dans une période où l’absentéisme bat son plein.
L’ostéopathie d’entreprise doit s’inscrire dans une politique volontariste de l’entreprise  pour préserver la santé de son équipe. L’ensemble des acteurs internes (direction générale, salariés, médecins du travail, CHSCT, partenaire sociaux, DRH, services de communication) et externes (collectivités territoriale, CRAM et préventeurs) sont concernés. L’ostéopathe d’entreprise peut intervenir de façon ponctuelle par des formations de prévention des risques liés à l’activité physique (formation de 2 jours intra-entreprise).  Contrairement aux formations classiques, la présence régulière d’un ostéopathe dans l’entreprise permet un réel suivi, garantissant l’acquisition des bonnes pratiques.

La santé au travail représente un véritable enjeu "gagnant-gagnant" pour l'entreprise et ses collaborateurs. 
C'est un remarquable levier de valorisation de l’image de l’entreprise.  Quant au coût de temps que peuvent opposer les décideurs, il est moindre eu égard aux résultats. Un salarié travaille en moyenne 1.607 heures par an et il est absent en moyenne 132 heures/an (Alma consulting).

Un suivi ostéopathique n’est en moyenne que de 3h à 6h par salarié/an !

* TMS : Troubles Musculo-Squelettiques

 

Olivier MUNILLA & Thomas JOULIA                                                
Co-fondateurs de My ostéo prévention 

www.myosteoprevention.fr

 

Lu 11916 fois Dernière modification le mardi, 25 août 2015 15:30
Nos contributeurs

Nos contributeurs vous proposent des tribunes ou des dossiers rédigées en exclusivité pour notre média. Toutes les thématiques ont été au préalable validées par le service Rédaction qui évalue la pertinence du sujet, l’adéquation avec les attentes de nos lecteurs et la qualité du contenu. Pour toute suggestion de tribune, n’hésitez pas à envoyer vos thématiques pour validation à veronique.benard@gpomag.fr

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

è Comment les données et l’IA peuvent révolutionner les prises de décision ?

L'impact que les données peuvent avoir sur l’entreprise et comment des outils technologiques permettent d’exploiter ces données de manière efficace et sécurisée.

Visualiser la vidéo sur notre chaîne en cliquant ici


è
 Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 
è Facturation électronique 2026

Un guide détaillé sur les étapes clés pour réussir son passage à la facturation électronique 2026 et franchir le pas de la dmatérialisation, avec tous les bénéfices qui l'accompagnent.

LB Facturation electronique 2026 Docuware.png

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 
è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts